FR | EN

La ministre congolaise de la Culture défend « Tintin au Congo »

Publié : le 21 octobre 2010 à 15:06 | Par | Catégorie: Culture

BRUXELLES 21/10 (BELGA)

Jeannette Kavira Mapera, ministre congolaise de la Culture a défendu « Tintin au Congo » qu’elle qualifie de chef d’oeuvre, lors de l’inauguration du premier festival de la bande dessinée qui se tient à Kinshasa. « Tintin au Congo » est au cœur d’un procès en cours à Bruxelles. Bienvenu Mbutu Mondondo, un Congolais, estime cette BD raciste et en demande l’interdiction depuis plusieurs années.

Interrogée par la radio Rfi (Radio France International), la ministre a pris ardemment la défense de cette BD la qualifiant de « chef d’oeuvre » et que « rien de tout cela n’est justifié » (affaires en justice) « Pour le gouvernement congolais, Tintin au Congo est un chef d’oeuvre. Cet album ne blesse en rien la culture congolaise. Aux temps anciens, lorsque ce livre a été écrit et que son créateur a été inspiré, effectivement, les Congolais ne savaient pas parler français.

Tintin au Congo

Jusqu’aujourd’hui, le Congolais n’est pas celui qui parle le mieux français. A cette époque là, décrite dans l’ouvrage, effectivement, pour remettre le Congolais au travail ou l’inciter à travailler, il fallait utiliser le bâton. Aujourd’hui, dans certains milieux, pour envoyer les enfants ou les adultes au champ, il faut y aller par des méthodes fortes. Nous avons estimé que c’était un procès intéressé qui n’engage pas le gouvernement congolais », a précisé la ministre congolaise de la Culture et des arts, citée par Rfi.

L’affaire « Tintin au Congo » sera de nouveau examinée par le justice bruxelloise le 22 novembre prochain

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn
Tags: , ,

Laissez un commentaire