FR | EN

Rwanda : L’espace politique est déjà rempli, pas les prisons

Publié : le 25 octobre 2010 à 15:34 | Par | Catégorie: Actualité

Manifestation à la Haye

Ce samedi 23 octobre  2010, quelques 80 personnes, rwandaises, d’origine rwandaise ou néerlandaises ont bravé le froid, le vent et la pluie afin de faire une manifestation de soutien à Victoire Ingabire Umuhoza incarcérée récemment au Rwanda.

Cette manifestation a été l’occasion pour le journaliste et chercheur  en sciences des médias, Olivier Nyirubugara, de faire le point sur la situation politique au Rwanda.

Partant du discours adressé par Paul Kagame aux membres de son nouveau gouvernement dans lequel, il avait déclaré que l’espace politique était rempli et complètement occupé, le journaliste analyse la situation politique au Rwanda.

Il constate que les opposants au régime en place partagent le même crime qui a, selon lui, plusieurs noms. « Tantôt, c’est l’idéologie génocidaire, tantôt, le divisionnisme, et tantôt, celui actuellement à la mode,  le terrorisme. »

Manifestatants à la Haye

Le journaliste revient ensuite sur la manifestation du samedi 23 octobre et en interrogeant les membres de la famille de Victoire Ingabire présents à la manifestation, il leur demande de dire ce qu’ils diraient au président Paul Kagame si il était en face d’eux.

Tour à tour, le mari, la fille ainsi que le fils de Victoire Ingabire s’expriment. C’est ainsi que Remy, le fils de cette dernière déclare « si j’avais le président Paul Kagame en face de moi, je lui demanderais comment pouvez vous faire ça à vos propres concitoyens ? N’avez-vous pas un bon cœur ? N’avez-vous pas un sens de la justice ? « 

Le journaliste termine son analyse par une réflexion  sur les différents scénarios qui peuvent être envisagés.

Le premier d’entre eux est le scénario « Pasteur Bizimungu » qui consiste à une mort psychologique de Victoire Ingabire, dans lequel elle serait amenée à demander pardon et à demander la grâce présidentielle.

Le second, selon le chercheur est le scénario « Augustin Misago » ou encore « Peter Erlinder », qui n’est possible que si les soutiens occidentaux font monter la pression sur le régime en vue de libérer Victoire Ingabire.

L’effet de ce scénario  serait selon le journaliste, d’ouvrir l’espace politique au Rwanda.

Le troisième scénario, vu les mauvais traitements infligés à Ingabire serait celui « de l’élimination physique » que les autorités présenteraient  comme une mort  naturelle.

Constatant le manque de réactions suite à l’assassinat d’André Kagwa Rwisekera, dont le corps avait été retrouvé à moitié décapité, le journaliste affirme que ce scénario n’est pas à négliger.

Rwanda: Plus de place dans l’ espace politique, mais plutôt en prison

Rwanda: no room left in politics, only in jail

Ruhumuza Mbonyumutwa

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn
Tags: , , , , ,

3 Commentaires à “Rwanda : L’espace politique est déjà rempli, pas les prisons”

  1. […] This post was Twitted by jambonewsnet […]

       0 likes

  2. […] This post was mentioned on Twitter by Victoire Ingabire U. and Jambonews.net, Jambonews.net. Jambonews.net said: Rwanda : L’espace politique est déjà rempli, pas les prisons http://fb.me/MkYQvuXw […]

       0 likes

  3. […] This post was Twitted by VictoireUmuhoza […]

       0 likes

Laissez un commentaire