FR | EN

France: rejet de la demande de remise en liberté du Rwandais Mbarushimana

Publié : le 2 décembre 2010 à 18:51 | Par | Catégorie: Justice

Callixte Mbarushimana

PARIS 02/12 (AFP) = La cour d’appel de Paris a rejeté une nouvelle demande de remise en liberté du Rwandais Callixte Mbarushimana, un rebelle hutu soupçonné de crimes de guerre et crimes contre l’humanité en 2009 dans l’est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

La chambre de l’instruction de la cour d’appel s’est opposée mercredi soir à cette nouvelle demande de remise en liberté de M. Mbarushimana, interpellé le 11 octobre à Paris sur la base d’un mandat d’arrêt délivré par la Cour pénale internationale (CPI), selon cette source.

La cour d’appel de Paris avait déjà donné son feu vert le 3 novembre à la remise à la CPI de M. Mbarushimana, 47 ans. Mais ses avocats ont formé un pourvoi en cassation qui a suspendu la remise à la CPI.

CPI – ICC

Secrétaire exécutif des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), M. Mbarushimana est soupçonné de cinq chefs de crimes contre l’humanité et de six chefs de crimes de guerre, notamment de meurtres, viols et tortures commis en 2009 en RDC pendant des opérations militaires lancées contre les FDLR par les armées congolaise et rwandaise.

M. Mbarushimana nie pour sa part toute implication dans les faits qui lui sont reprochés.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn
Tags: , , , ,

Un commentaire à “France: rejet de la demande de remise en liberté du Rwandais Mbarushimana”

  1. Judith dit :

    Beaucoup de gens s’inquiètent beaucoup sur la situation actuelle et surtout en région des grands lacs; les personnes innocentes sont celles qui sont actuellement muselées, harceleés, poursuivies ,arrêteés et traduites devant les étendues de jurdiction, tandis que les vrais criminels les plus connus du monde se balladent comme ils veulent. Souvent ce sont même les premiers à convaincre les tribunaux à lancer des mandats d’arrêts contre le peuple qu’ils sont en train d’ opprimer juste sur des bases mensongères.
    Avant l’invasion la plus meurtrière du Congo par le Rwanda, il n’était pas question de crimes, viols,pillages des resources minières,…Or, on oublie que c’est le régime Kagame qui est à l’origine de tous les maux dont disposent aujour’hui les congolais. C’est le même régime qui, à l’heure mëme qu’il est présentement continue à semer la peur,en tuant,violant,pillant,,… la population du congo. Mais espérons que Dieu n’oubliera jamais son peuple opprimé pour lui venir en secours car Dieu n’exige pas de terres ou de mineraies pour aider son peuple.

       0 likes

Laissez un commentaire