FR | EN

Attentat contre Habyarimana: les proches de Kagame demandent à être innocentés

Publié : le 18 décembre 2010 à 20:35 | Par | Catégorie: Justice

PARIS 17/12 (AFP) – Les avocats de six proches du président rwandais Paul Kagame ont réclamé vendredi un non-lieu pour leurs clients mis en examen jeudi dans l’enquête sur l’attentat contre l’avion du président Habyarimana en 1994 mais dont les mandats d’arrêt ont été levés.

« Nous réclamons un non-lieu pour nos clients, non un non-lieu de faveur mais un non-lieu de conviction », ont déclaré leurs avocats, Mes Léon-Lef Forster et Bernard Maingain.

Ces six personnes, dont l’actuel ministre rwandais de la Défense, James Kabarebe, faisaient partie des neuf proches du dirigeant rwandais visés par des mandats d’arrêt émis en 2006 par l’ancien juge antiterroriste français Jean-Louis Bruguière et qui ont été levés jeudi après-midi.

Les six personnes ont été mises en examen entre les 5 et 15 décembre au Burundi par les juges d’instruction antiterroriste Marc Trevidic et Nathalie Poux pour « complicité d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste » dans le cadre de l’enquête sur la disparition, le 6 avril 1994, du président Juvénal Habyarimana, dont l’avion avait été abattu au dessus de Kigali.

Cet attentat est considéré comme le signal déclencheur du génocide qui fit 800.000 morts selon l’ONU, essentiellement parmi la minorité tutsie.

Les six personnes ont été laissées en liberté sans contrôle judiciaire, ont souligné leurs avocats.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire