FR | EN

Rwanda – FDLR : L’Allemagne prête à juger pour crimes les chefs rebelles rwandais hutus

Publié : le 18 décembre 2010 à 20:44 | Par | Catégorie: Justice

BERLIN 17/12 (AFP) – La justice allemande a annoncé vendredi vouloir juger pour crimes de guerre et contre l’humanité le chef du mouvement rebelle rwandais hutu FDLR, Ignace Murwanashyaka, et son adjoint Straton Musoni, incarcérés depuis novembre 2009 en Allemagne.

Ces deux responsables des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) sont accusés d’avoir coordonné des exactions commises entre janvier 2008 et juillet 2009 par les FDLR contre plusieurs centaines de civils, a annoncé le parquet général fédéral allemand lors d’une conférence de presse.

Il s’agit de meurtres, de viols, du pillage et de l’incendie de nombreux villages, et du recrutement d’enfants-soldats, a précisé le parquet fédéral, basé à Karlsruhe (ouest).

Les FDLR regroupent des milliers de rebelles hutus rwandais installés dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), région frontalière du Rwanda. Plusieurs membres de ce mouvement sont recherchés par la justice rwandaise pour leur implication présumée dans le génocide des tutsis de 1994.

M. Murwanashyaka, 47 ans, et M. Musoni, 49 ans, ont été arrêtés le 17 novembre 2009 en Allemagne, où tous deux résidaient depuis
plusieurs années.

Avant son arrestation, Ignace Murwanashyaka dirigeait les FDLR depuis 2001. Il était visé par des sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU depuis novembre 2005. Straton Musoni était son adjoint depuis 2005.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire