FR | EN

FAZ arretés

Publié : le 6 janvier 2011 à 10:04 | Par | Catégorie: Actualité

HASA 05/01 (BELGA) = La police congolaise a arrêté dans la nuit de la Saint-Sylvestre une vingtaine de personnes, soupçonnées d’être d’anciens militaires des Forces armées zaïroises (FAZ) et de préparer une opération dans la province du Bas-Congo (ouest de la République démocratique du Congo), a rapporté mercredi la radio onusienne Okapi, citant des sources locales.

Une vingtaine d'anciens militaires FAZ arrêtés au Bas-Congo

Il s’agit, selon un membre de la société civile de la localité de Tshela, de « rebelles » qui ont avoué après interrogatoire agir sur ordre d’un général des Forces armées de la RDC (FARDC, l’armée gouvernementale), sans le nommer.

Leur objectif était de prendre le contrôle de la cité de Tshela pendant la période des fêtes de fin d’année et de progresser vers Matadi, le chef-lieu de la province du Bas-Congo, a-t-il ajouté, selon Radio Okapi, parrainée par l’ONU.

Selon une source sécuritaire du territoire de Seke-Banza, ces 24 personnes se sont infiltrées en RDC depuis la République du Congo (Brazzaville) voisine.

Elles ont été arrêtées dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier et une dizaine d’entre elles ont été transférées mardi à la prison de Matadi.

Des sources concordantes, toujours citées par Radio Okapi, ont fait état de l’arrestation d’un autre groupe de quatre personnes dans le secteur d’Isangila, à environ 60 kilomètres du chef-lieu du territoire de Seke-Banza, sans préciser si ces hommes portaient des armes.

Le chef d’état-major des FARDC, le général Didier Etumba, était attendu mercredi à Tshela en compagnie d’officiers supérieurs et d’autorités politico-administratives de la province.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire