FR | EN

Rwanda: un prêtre catholique accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat

Publié : le 8 janvier 2011 à 3:25 | Par | Catégorie: Justice
Rwanda

Rwanda

KIGALI, 7 jan 2011 (AFP) – La justice rwandaise a rejeté vendredi la demande de libération provisoire d’un prêtre catholique de l’est du pays, accusé d’« atteinte à la sûreté de l’Etat » après des homélies qualifiées d’hostiles aux programmes gouvernementaux, a-t-on appris auprès de son avocat.

Arrêté il y a huit jours, le prêtre est curé de la paroisse Karenge, dans la Province de l’Est.

« Le juge a décidé de le maintenir en détention », a indiqué à l’AFP Me Canisius Karambizi du barreau de Kigali, joint au téléphone à sa sortie du tribunal de Nzige, dans la même province.

L’homme d’église est accusé de faire campagne, dans ses homélies, contre les politiques gouvernementales en matière d’éradication de « huttes en paille » et de promotion du « planning familial », selon Me Karambizi.

« Mon client veut bien que chaque Rwandais ait un habitat décent mais estime qu’avant de détruire les maisons en paille, il faudrait préalablement construire des maisons pour ceux qui habitent ces huttes », a indiqué l’avocat.

Le gouvernement mène actuellement une vigoureuse campagne contre ces habitations extrêmement précaires. En certains endroits, les autorités de base détruisent carrément ces maisons en paille pour obliger les occupants à construire des maisons plus décentes.

« Pour ce qui est du planning familial, il propose les méthodes naturelles », a poursuivi Me Karambizi.

Petit pays très densément peuplé, le Rwanda a entrepris une vaste campagne de sensibilisation en faveur du planning familial. Les ecclésiastiques sont mis à contribution, mais certaines églises ne s’accordent pas avec le gouvernement sur toutes les méthodes.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire