FR | EN

Rwanda: deux ex-proches de Kagame nient avoir créé une rébellion en RDC

Publié : le 24 janvier 2011 à 12:07 | Par | Catégorie: Actualité
La région des Grands Lacs

La région des Grands Lacs

NAIROBI 23/01 (AFP) – Deux anciens proches du président rwandais Paul Kagame, exilés en Afrique du Sud, et accusés par Kigali d’avoir créé un mouvement rebelle dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), ont nié toute activité militaire.

Le porte-parole de l’armée rwandais avait indiqué samedi que l’ancien chef d’Etat-major de l’armée, le général Faustin Kayumba Nyamwasa et l’ancien chef des renseignements extérieurs, le colonel Patrick Karegeya, avaient lancé un groupe rebelle dans la province congolaise du Nord-Kivu, voisine du Rwanda.

« Nous voudrions réfuter ces allégations avec le mépris qu’elles méritent », réagissent les deux anciens responsables militaires dans un communiqué transmis à l’AFP.

Le porte-parole rwandais avait ajouté que ce nouveau mouvement travaillait de concert avec les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) également basées en RDC et dont de nombreux éléments sont accusés d’implication dans le génocide des Tutsis de 1994.

« Nous sommes membres du Congrès national du Rwanda (RNC), une organisation politique non-violente dont les objectifs ont été clairement exposés dans notre déclaration de décembre 2010 », poursuit le texte des deux opposants. « Nous sommes résolus, avec d’autres Rwandais au sein de la diaspora et à l’intérieur du Rwanda, à trouver une solution pacifique au problème rwandais. »

Les deux hommes sont sous le coup de mandats d’arrêt rwandais après avoir été condamnés par contumace à de lourdes peines de prison la semaine dernière, notamment pour « atteinte à la sécurité de l’Etat ».

Le général Kayumba Nyamwasa et le colonel Karegeya réaffirment avoir été mis en accusation, jugés et condamnés sur ordre de Kagame.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

4 Commentaires à “Rwanda: deux ex-proches de Kagame nient avoir créé une rébellion en RDC”

  1. Judith dit :

    C’est toujours un très mauvais prétexte du FPR pour pouvoir majorer l’effectif de ses militaires se trouvant encore au Congo pour massacrer le peuple Bantou en République démocratique du Congo. Ceci veut donc dire que, tant que les pays et leurs marionettes impliqués dans l’assassinat des 4 (quatre ) chef d’ Etats 🙁 Ndadaye, Cyprien, Habyarimana et L: Désiré Kabila ) ne sont pas encore ouvertement dénoncés, les mêmes criminels continueront toujours à inventer tant de plans pour continuer à endeuiller notre région , semer et propager la haine et la discrimination dans la région des grands lacs , voire- même l’entièreté de l’Afrique avec le but de piller les resources minières.

       2 likes

  2. mashuba dit :

    Est ce qu’il ne peut pas y avoir une contraduction entre cette publication, et l’interview donné par Patrick Karegeya á la BBC le 21/01/2011? http://www.jambonews.net/actualites/20110121-nouveau-groupe-arme-dans-les-grands-lacs-cepegl/

       0 likes

  3. Cambara dit :

    Judith ntuhengame cyane kuko wagwa! Ese les 4 presidents baruta plus d’1 million de rwandais genocides? Et puis je ne vois pas pourquoi tu parles du congolais et des burundais? As-tu d’autres interets la-bas?
    Pourquoi parlez-vous souvent de la region pour confondre les gens? Occupez-vous de votre Rwanda, le reste concerne les autres!

       0 likes

    • Muhinzi dit :

      Cambara essaie de voir plus loin que le bout de ton nez, tu verras que Judith a compris ce que c’est la géopolitique. Tu parles d’un millions de morts? A mon avis tu es mal informé ou tu ne lis pas parce que depuis que ces 4 présidents ont été tués il y a 2 millions de morts au Rwanda et plus de 6 millions au Congo. Si quand on parle de la région tu es confus ce n’est pas grave les autres comprennent.
      Tu sais il y a des choses faciles pour les uns et difficiles pour les autres et ça a l’air d’être ton cas quand on parle de la région.

         0 likes

Laissez un commentaire