FR | EN

Rwanda – mémoire : le PDP condamne les expulsions d’Ibuka-Belgique

Publié : le 12 avril 2011 à 19:24 | Par | Catégorie: Actualité
PDP - Imanzi

PDP - Imanzi

Le pacte de défense du peuple,  parti de Déo Mushayidi, a fermement condamné l’expulsion par Ibuka-Belgique de rwandais venus commémorer  les victimes du génocide en date du  7 avril 2011 à Bruxelles.

Dans ce communiqué de presse daté du 11 avril 2011, le PDP estime qu’on ne peut pas tolérer  que des rwandais qui n’ont posé aucun problème soient expulsés comme si ils n’avaient pas le droit de se souvenir.

Le plus triste dans cette histoire rajoute le PDP est que cette action ne se différencie pas de la ségrégation ethnique qui avait lieu avant le génocide. Le PDP continue en affirmant qu’il est incompréhensible qu’une seule ethnie, celle des Tutsi puisse être seule autorisée à  se souvenir de tous les rwandais qui ont péri dans le génocide de 1994.

Le PDP estime qu’il est d’autant plus honteux que ces expulsions ont eu lieu sous les yeux de deux membres de l’ambassade du Rwanda en Belgique, qui sont au service d’un état prétendu unitaire sans qu’un seul acte de condamnation ne puisse être posé.

Pour éviter que les horreurs commises au Rwanda ne se reproduisent le PDP-IMANZI est d’avis que tous les rwandais sans distinction aucune devraient participer aux commémorations.

Le PDP demande enfin à l’état belge qui a accueilli les rwandais sans  discrimination, d’arrêter de soutenir pareilles ségrégations

Rappelons que Déo Mushayidi, le président du PDP, rescapé Tutsi du génocide au cours duquel il a perdu toute sa famille en 1994 s’était fait agresser  par un employé de l’ambassade du Rwanda à Bruxelles lors des commémorations du 7 avril 2006.

Cet employé lui avait reproché sa présence aux commémorations du 06 en ces termes « Comment peux-tu oser venir ici commémorer le génocide des Tutsi alors que tu étais hier à  Woluwé  Saint Pierre aux côtés des Bahutu? »

Cet incident qui avait revolté Déo Mushayidi, l’avait poussé à écrire un texte, devenu historique depuis lors et  intitulé « pourquoi j’ai commémoré le 06 avril ».

Par Grégoire Karekezi
JamboNews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

8 Commentaires à “Rwanda – mémoire : le PDP condamne les expulsions d’Ibuka-Belgique”

  1. cmunan dit :

    Nta karaba ibizaza ejo mubyitege.

       0 likes

  2. Uwamahoro Claudine dit :

    A Pauline Kayitare,
    Je m’appelle Uwamahoro Claudine , je suis origine de ex Gitesi à Karongi Province de l’Ouest.
    J’ai eu la chance de lire un extrait de votre livre disponible sur le site de votre éditeur. J’étais moi-même sur l’ile de Nyamunini et j’ai relevé dans ton témoignage quelques exagérations.
    Vous dites que lorsque nous (les tutsis) étions censé de dormir, votre père quittait l’ile de Nyamunini pour voir s’il peut retrouver les membres de votre famille. Ici le terme dormir est inapproprié quand il y avait des tours de garde. Tout le monde ne dormait, la plupart somnolait hanté par la peur de mourir et surtout de rester vivant coûte que coûte.
    J’avais 15 ans et je me rappelle de tout comme si c’était hier.
    Madame Pauline, connais tu la distance entre l’ile de Nyamunini et Mataba ? il y a à la nage plus de 4 à 5 heures pour une personne en bonne condition de santé pour aller et autant pour le retour.
    Me rappelant dans l’état physique, mental dans lequel on se trouvait, pensez vous avoir les pieds sur terre et être réaliste ? Pour moi vous produisez un film de Holywood !
    Surtout que l’on n’avait rien à manger à part quelques fruits et des racines de manioc. Dans cette situation dire de manger était difficile.
    Je suis parmi les rescapés qui ont pu aller jusqu’à l’ile d’ Ijwi au Zaire. Sur RFI, vous dites avoir été prise en charge par l’UNHCR, vous éxagérez, ils n’étaient pas présents sur cette ile.

    Vous dites aussi que les tutsis qui fuyaient le Rwanda pour l’ile d’ijwi étaient accueilli comme des esclaves (marché d’esclaves). Je trouve vos propos déplacés et inacceptables.
    Vous n’avez pas de reconnaissance pour ce peuple Bashi qui nous a accueillis chez eux à bras ouverts.
    Notre vie est devenue de nouveau en danger, quand les milices interahamwe ont débarqué sur l’ile pour fuir à leur tour le Rwanda et leur objectif était de nous exterminer. A ce moment plusieurs bashi nous ont aidé à retourner au Rwanda la nuit avec leurs bateaux.
    Qu’est que vous entendez et appelez par « esclavage », c’est le fait de nous avoir donné du travail (aux plus âgés d’entre nous ) dans leurs champs en échange de nourriture ou d’argent ?
    C’est le fait de nous avoir donné aux plus jeunes, les taches ménagères en échange de nourriture et de vêtements ?
    Vous me faite honte ! quand les rescapés d’Ijwi sont restés en vie, c’est grâce au Bashi .
    Vous auriez du faire des remerciements au lieu de les salir pour vous rendre plus victime.
    Vous n’avez pas besoin de cela quand vous l’êtes déjà.
    Je profite de m’excuser auprès des Bashi d’Ijwi et tous les peuples congolais pour vos propos déplacés et les remercier de nous avoir sauvé la vie
    Uwamahoro Claudine

       3 likes

  3. jp dit :

    J’espere qu’on ne va pas sensurer ma rection car ça n’a rien de personel.

    J e trouve injuste de s’attaquer deliberement contre IBUKA « assotiation qui deffend les interêts de suvivants du génocide de tutsi. Ni PDP ni personne d’autre qui soutien la theorie de double génocide n’avait droit de participer. (Babyita kucyina kumubyimba).
    Les rwandais se sont decidé de ne plus accepter certaines choses d’ou qu’elles viennent. Il ya eu un genocide commus par les hutus contre les tutsis. Ceux qui veulent l.’appeler autrement pour masquer leur desirs, qu’ils changent car ça n’arrivera pas. Il ya des choses comme génocide de tutsi, qui va avec securité et union nationale ne sont pas touchable. On peut discuter de la maniere de fonctionnement mais pas les destabiliser. On y tien beaucoup

       1 likes

  4. Ruhumuza Mbonyumutwa dit :

    Bonjour JP,

    Si vous ne tenez plus des propos ouvertement racistes et provocateurs qui de plus est dans la période de l’année qui convient le moins à ce genre de propos, on ne va rien censurer.

    Vous dites que « Il ya eu un genocide commus par les hutus contre les tutsis », phrase qu’on entend au combien souvent.

    Il y’a de cela 2-3 semaines, j’ai longuement reccuilli le témoignage d’une rescapée Tutsi du génocide. Elle avait eu une partie de sa famille massacrée par les interahamwe et une autre partie qui avait été massacrée par le FPR. En racontant son histoire très bouleversante, elle disait souvent les « Hutu » avaient fait ci, ou avaient commis tels massacres.

    A la fin de nos échanges, lorsque je lui ai demandé le message qu’elle voulait qu’on fasse passer auprès de la communauté rwandaise lorsque on se ferait écho de son histoire, elle m’a dit que l’une des choses qu’elle désire ardemment, est que les victimes du FPR et les rwandais en général fassent une grande difference entre les Tutsi et le FPR.

    Je lui ai dit que chaque fois qu’on le pourra, on le fera, que chaque fois qu’un rwandais fera l’amalgame entre FPR et Tutsi, on clarifiera et à cela j’ai rajouté que la même force avec laquelle elle désire qu’on fasse cette différence, c’est avec une force de même ampleur que des hutu souhaitent qu’on fasse la différence entre les Hutu extremistes qui ont participé dans les tueries et les Hutu en général.

       6 likes

  5. jp dit :

    M. RUHUMUZA, Je trouve ça regrettable monsieur,car en aucun moment je n’ai voulu blaisser personne en ce sens.Faire le tour à 360° et de façon ludique de toutes les questions qui se posent aujourd’hui dans notre sociétés en pleine mutation n’a rien de raciste, Je cherche juste à eveiller les conciences, à se poser des vraies questions et arriver à se demandez en fin pourquoi nous ?
    Si je soutiens le rigime du FPR c’est pas parraport à son appartenance raciale, non pas du tout, c’est juste parce que pour la premiere fois depuis l’independance nous avons en fin un parti composé par des hommes et des femmes qui ont une vision claire pour nous sortir de la pauvreté,de la precarité et ts les maux du sous developpement..
    Devrions ns soutenir les efforts entrepris par ces braves patriotes, qui n’ont qu’un seul interêt amener vers le haut le nom de notre nation, ou suivre aveuglement certaines idées politico-politiciennes qui ne nous amenera nul part ailleur que là ou l’on viens juste il ya 17 ans.
    Je veux que les gens prennent conscience et se decident avant de plonger de l’obscurité. Sans eux on n’arrivera tjrs, mais on arrivera plus vite si on est ensemble

       1 likes

    • Patience dit :

      @JP
      Je n’arrive pas à comprendre comment vous ne vous rendez pas compte que vous avez blessé les gens. J’ai jeter un coup d’oeil dans le dictionnaire et on définit le racisme dans ces termes:
      Racisme :  » Doctrine selon laquelle il existe une hiérarchie entre des races humains  »
      Je comprend cela par le fais de croire que certains sont mieux que les autres, en prônant ces idées la suite est: comme on est mieux que les autres on est les plus méritant que ceux là.
      Je suis d’accord qu’un site qui prônent l’égalité entre les peuples ne peut pas être une plateforme pour la publication des telles idées.
      Ces braves patriotes dont vous parlez on commis des crimes contre l’humanités. Qu’est ce qu’on mets en avant, les grands projets ou la justice. Les deux ne vont ils pas ensembles.
      Je dis que avec la même énergie qu’ils font dénoncer les crimes des extrémistes hutus et il ne faut pas se taire sur les crimes des extrémistes tutsis envers les hutus. Sinon ça serait nier leur humanité et notre humanité. ça ce n’est pas faire de la politique, c’est un devoir de défendre certaines valeurs sinon les criminels risqueront de recommencer.

         0 likes

  6. JP dit :

    Bonsoir Patience, vous savez mon intention n’est pas de blaiser mais de contribuer à la guérison que nous ont légués les mauvais dirigeants qui ont gouverné notre pays depuis l’indépendance. Je ne déteste pas les hutus, non ma sœur. J’estime seulement qu’ils ont été victimes pendant plusieurs décennies d’une idéologie divisionniste préconisé par les colons et entrepris efficacement par les leadeurs du Hutu power a fin de préserver leur pouvoir.
    Et puis il ya une chose que je cherche surtout à faire comprendre qu’on ne peut pas avancer si on n’arrive pas à reconnaitre nos faiblesse. J’ai été peut être un peu trop directe pour certains et je peux les comprendre car dans nos coutumes on n’a pas l’habitude de dire les choses clairement surtout quand ça choque, mais le fait de toucher les racines même du problème peut contribuer à trouver la solution.
    Des auteurs comme John Hanning Speke ont écrit que les tutsis étaient d’origine ‘hamitique’, ayant constitués une invasion nilotique de l’Éthiopie moderne, amenant la civilisation à la ‘race’ nègre. Pour moi ceci n’avait rien de raciste, Son intention était de rapporter des faits historiques mais l’interprétation fut manipulé par les colons qu’ils utilisant par la suite comme une arme redoutable de monter les hutus contre les tutsis.
    Je pense qu’il est plus que temps de se regarder en face sans complexe et de reconnaitre les erreurs des uns et des autres à fin de les corriger.
    Alors Patience me considérez-vs comme étant raciste ?

       0 likes

  7. Clément dit :

    Bjrs Jb, j’ai lu tes commentaires et effectivement tu n’es pas raciste. Je dirai plutôt que tu es un psychopathe qui ne cherche qu’accentuer la haine entre les hutus et les tutsis. Tes propos sont dangereux, non seulement pour la communauté Hutu, mais aussi pour ta propre communauté tutsi. Un raciste ne pourrait jamais mettre en danger sa propre communauté, hors ce ce dont tu es entre de faire. Je trouve que tes propos sont irresponsables et condamnables.
    Cependant je te rejoins en disant qu’il faut une justice ,que les Criminels soient jugés. Néanmoins j’ai une question à te poser : t’en fais koi des criminels qui sont en liberté actuellement sous le masque du FPR ? Ne doivent-ils pas être traîner en justice ?
    Moi j’irai même plus loin, si on plaide pour une justice, appliquons la totalement :s’il faut une juste, je trouve que tout hutu qui était majeur lors du génocide en 1994, devrait comparaître en justice pour répondre à un crime qui est « la non assistance en personne en danger ». Et tout tutsi majeur qui ferme les yeux sur les crimes commis par le FPR de Paul Kagame au Rwanda et au Congo méritent également d’être traîné en justice. Donc s’il faut parler de justice, autant l’appliquer dans sa totalité. Tuer klk c un crime, mais voir klk’un mourir et ne rien faire pour le sauver, c’est aussi un crime. Selon moi, ces deux crimes doivent être traîter sur le même pied d’égalité.
    Tant qu’il y a pas cette justice impliquant, selon moi, 50% de la population rwandaise, il y a pas lieu de parler de justice. Donc les tribunaux tel que la TPR et Gacaca n’ont pas lieu d’être, et je trouve que c’est un crime de faire une justice partiel.

    Clément

       1 likes

Laissez un commentaire