FR | EN

RDC-Sud Kivu : Véhicules de MSF attaqués

Publié : le 13 avril 2011 à 19:09 | Par | Catégorie: Actualité

RDC : La province du SUD KIVU

Deux véhicules de l’ONG humanitaire Médecins Sans Frontières Espagne  travaillant en RDC ont été attaqués par des hommes non autrement identifiés dimanche 10 avril 2011 dans la journée.

La première attaque a eu lieu dans les escarpements de NGOMO dans le territoire de WALUNGU au cours de laquelle, un expatrié a été grièvement blessé. Des médicaments  ainsi que 300 dollars américains et téléphones ont également été  emportés.

Les assaillants se sont retranchés vers les collines de KALUNGA. Le deuxième convoi fut attaqué le même jour à pareille heure à MARUNGU dans le groupement de KATOBO dans le territoire d’UVIRA. Un mort et deux blessés graves, tel est le bilan de cette embuscade de MARUNGU. Selon le Ministre Provincial de la Santé du SUD KIVU, Docteur MWANZA Nangunya dépeché à Uvira, les agents de MSF/Espagne étaient en pleine campagne de lutte contre la Rougeole dans la Zone de Santé de RUZIZI en territoire d’UVIRA. L’expatrié blessé a été acheminé à Nairobi via le Burundi ce lundi 11 avril 2011 pour des soins appropriés sur demande du Gouvernement Provincial affirme notre source. Le blessé Congolais suit les soins médicaux à Uvira.

Contacté, le Colonel Delphin KAHIMBI, commandant des Opérations AMANI LEO (Aujourd’hui la paix) au SUD KIVU a confirmé le fait et a condamné ces attaques de barbarie à l’égard des convois humanitaires en plein service.« Pour ce qui est des attaques dans le rayon de Ngomo, les unités(FARDC) sont arrivées pendant que les assaillants avaient déjà pris le large et jusque là, nous sommes en train de prendre des dispositions pour identifier les groupe des bandits qu’on considère comme un groupe de jeunes locaux qui seraient dans le rayon de Kalunga »

Et pour ce qui est de Marungu dans les hauts plateaux, le colonel Kahimbi indique que ses unités sont arrivées après les pillages et la fuite des assaillants ajoute le colonel Delphin Kahimbi. Il a promis ensuite diligenter une enquête afin de lutter contre l’impunité et l’insécurité qui sévit sur cette partie de la province.

Une question reste d’actualité : comment les convois des agents humanitaires peuvent-être attaqués le même jour et dans les mêmes conditions en plein service. Un coup monté ou une coïncidence des faits malheureux.  La vérité nous dira après l’imminente enquête.

Ceux-ci prouvent à suffisance que les humanitaires travaillent à leurs risques et périls dans les territoires sous contrôle des hommes armés au SUD KIVU. Or la situation humanitaire est plus déplorable dans la zone de Santé d’Uvira, de RUZIZI, de MINEMBWE , de BIKENGE sans ignorer les zones de santé de Shabunda et de Mwenga.

Laurent KURHENGAMUZIMU BALAGIZI
Jambonews.net

 

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn
Tags: , , , , , , ,

Laissez un commentaire