FR | EN

RDC-Belgique : 800 manifestants réclament le départ de Joseph Kabila

Publié : le 25 avril 2011 à 0:32 | Par | Catégorie: Actualité
Manifestation anti Kabila

Manifestation anti Kabila

Près de 800 congolais ont manifesté ce samedi 23 avril 2011 dans les rues de la capitale belge sous le slogan « Kabila Dégage ».

Les manifestants venaient de différents pays d’Europe et des délégations venues de France, Suède, Allemagne, Grande Bretagne ou encore Suisse ont pu être observées.

Quelques rwandais, reconnaissables notamment par le port d’affiches à l’effigie de l’opposante incarcérée, Victoire Ingabire, étaient venus soutenir les congolais dans leur combat.

Plusieurs pancartes contenaient des images insoutenables des sévices infligés à la population congolaise avec en parallèle, les photos de personnalités identifiées par les manifestants comme étant les principaux responsables de cette horreur au sein desquelles on a pu reconnaitre James Kabarebe, Paul Kagame, Laurent Nkunda mais aussi et surtout Joseph Kabila, omniprésent sur les pancartes.

« Nous voulons un congolais de souche qui va aimer notre pays » a-t-on notamment pu entendre auprès d’un intervenant, dénonçant le fait que le Congo est selon lui dirigé par un Rwandais dont le vrai nom est Hypolite kanambe.

Henry Muke, leader des Banacongo a déclaré au micro de Jambonews,  « Nous réclamons le départ immédiat de Kabila, on ne peut pas aller aux élections avec des criminels »

Avant d’ajouter « ceux qui organisent les élections ne le font pas pour les perdre », pour lui, « Il est logique qu’un criminel ne puisse pas se présenter aux élections» et il est plus que temps que « Kabila dégage car sa place est à la CPI » termine il.

Dans une ambiance musicale et décontractée malgré la violence des images des pancartes et l’horreur des massacres dénoncés, la foule s’est déplacée de la Porte de Namur au Rond point Schuman, en face du siège de la Commission européenne.

Plusieurs partis d’opposition et leurs sympathisants avaient soutenu cette manifestation.  Des partisans d’Etienne Tshisekedi ont été particulièrement visibles, avec de nombreuses pancartes à l’effigie de ce dernier ou de nombreux manifestants portant les 4 lettres de son parti « UDPS ».

D’après les services de sécurité ayant encadré la manifestation, cette dernière s’est déroulée de manière exemplaire, aucun incident n’étant à déplorer.

Il est à noter que plusieurs manifestations politiques étaient prévues ce dimanche 24 avril en République démocratique du Congo (RDC) pour commémorer la date du 24 avril 1990, lorsque le président de l’époque, le maréchal Mobutu  Sese Seko, avait prononcé un discours historique annonçant le rétablissement du multipartisme après 25 ans de parti unique.

Par Ruhumuza Mbonyumutwa
JamboNews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire