FR | EN

RDC : Tshisekedi lance un ultimatum à Kabila

Publié : le 25 avril 2011 à 15:42 | Par | Catégorie: Actualité

« Le 6 décembre, M. Kabila devient un simple citoyen. S’il n’y a pas d’élections en RDC, vous savez vous-mêmes ce que nous allons faire ».

Le message adressé par Etienne Tshisekedi devant les quelques 80 000 partisans venus le soutenir ce dimanche 24 avril au stade Tata Raphaël de Kinshasa, est sans ambiguïté : après le 6 décembre, une révolution populaire à la Maghrébine, doit avoir lieu au Congo si une élection n’est pas organisée d’ici là.

Etienne Tshisekedi président de l'UDPS lors de son meeting à kinshasa

Ces propos ont été tenus lors du premier rassemblement autorisé de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) de  Etienne Tshisekedi Wa Mulumba depuis la chute du Maréchal Mobutu Sese Seko en 1997.

Il a toutefois tempéré la possibilité qu’une révolution puisse avoir lieu s’interrogeant sur l’ampleur de la détermination de ses partisans en ces termes « « Malheureusement, je ne sais pas si vous avez acquis la maturité de nos amis de Tunisie et d’Egypte ».

Vêtu d’une chemise blanche et d’une casquette blanche, celui dont les partisans surnomment le Sphinx de Limete est apparu décontracté aux côtés de son épouse Marthe ainsi que de nombreux gardes du corps qui l’encadraient.

Lors de ce meeting, qui commémorait également le 21ème anniversaire de l’instauration du multipartisme au Congo du 21 avril 1990, Etienne Tshisekedi, 79 ans, a rappelé son long combat pour le multipartisme ainsi que son emprisonnement par le régime de Mobutu entre 1980 et 1990.

Il a également au cours de son discours fustigé la corruption et la mauvaise gouvernance « cause du sous-développement et des misères ».

Le meeting s’est tenu dans le calme, aucun débordement ni aucune bousculade n’y ayant été observés. De nombreux policiers étaient présents aux abords du stade mais ces derniers n’ont interféré d’aucune manière avec la tenue du meeting.

Ce 24 avril 2011, au delà d’une victoire pour l’opposition, c’est une victoire pour la démocratie congolaise qui est à saluer.

 

Ruhumuza Mbonyumutwa
Jambonews.net

 

 

 

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

16 Commentaires à “RDC : Tshisekedi lance un ultimatum à Kabila”

  1. stan dit :

    Tout le monde sait que tu sera president de la RDC apres le 06 décembre 2011

       0 likes

  2. Tshisekedi est un grand type mais le probleme est que nous Les swahiliphones nous n’allont pas le voter de peur que s’il gagne nous serions marginalises voir meme traite de rwandais car nous attendons des slogans disant qu’ils doivent rentrer chez eux alors que Les rwandais n’ont meme pas de place pour eux meme.Desole l’udps mais mon choix c’est Kabila

       0 likes

    • Emile Waya dit :

      Rien à craindre si vous êtes Congolais. Sus aux nationalités douteuses. Beaucoup d’ordre à re-mettre dans la boutique.

         1 likes

      • Tutsinyama dit :

        Un vrais congolais ne parle pas en terme de swahili phone ou consorts.Et puis comment peux tu à la fois dire que l’homme est bon mais appeler à voter contre lui.Non sens
        Crois tu que le swahili congolais est complice de Kanambé alias kabila Joseph? Ils sont les premières
        victimes de la politique de Kanambé, les massacres, les viols, et les autres atrocités se passent chez les swahili, alors pour quelle raison veux tu demander au shwhili de voter pour Kanambé, sauf si tu n’est pas congolais!

           0 likes

      • bongo dit :

        Pourquoi des nationalités douteuses ,je suis congolais de pere et mere ,sauf que mon grand pere est soudanais dinka c’est un doute ,il n’existe pas de nationalite douteuse , je mésure 2 m 8 et je ne suis pas tutsie coment tu explique çela …
        n’oublions pas que l’udps adore lumumba mais ils oublient que Etienne à l’époque était commisaire à la justice pour les blanc et qu’il à signer le document qui a mener Lumumba a la mort …

           0 likes

  3. Jean Birimwa dit :

    Mr « L’honnête homme » votre raisonnement explique pourquoi NOUS Rdcongolais et en particulier ceux de l’est du pays continuons à souffrir.D’abord ceux des sawhiliphones qui sont traités de Rwandais sont ceux qui comme Mr James Kabarere ont usurpés la nationalité Rdcongolosaise,en passant les rwandais ne sont pas les seuls.Ils s’agira donc de se pencher sur la question de tous les autres « Kabarebe » et non de chasser des gens qui ont toujours été et qui seront toujours chez eux.Réfléchissons donc un peu avant d’intervenir pour écrire n’importe quoi.Avant 1997 nous était il demandé à nous Sawhiliphones de retourner au Rwanda?Etait il demandé au Katangais de rentrer au Rwanda?Ensuite il semble que vous préférez un pouvoir entre les mains d’un individu incapable d’exercer sont autorité sur son armé,laquelle armé commet des violations sur la population qu’elle est sensée protéger,n’est ce pas la population de l’est de notre rdc qui paye le plus lourd tribut?Alors comment préférer un incapable à un « grand homme » dans le seul but de conserver le privilège de mourir comme des animaux dans un pays comme le notre où il ne manque pas de quoi vivre!Entre deux maux il faut choisir le moindre.

    Jean Birimwa

       2 likes

  4. le congolai dit :

    Le peuple preferent la souffrance qu’il connait a la liberte qu’il ne connait pas comme l’a dit Martin Luther King.mais Les mots de Mr L’honnete peuvent se comprendre quand un prof t’appelle rwandais a longueur de journee et te previent que des que ya Tshitshi aura pris le pouvoir il te faudra rentrer chez toi cela te fait reflechir et Kabila connait cette peur et il Va l’utiliser a son interet

       0 likes

  5. Jean Birimwa dit :

    Mr « le congolai(s) » si vous pouvez comprendre l’absurde pour ma part j’en suis incapable.Il faut cesser d’agir en nous laissant conduire par les sentiments et plutôt laisser la raison guider nos actions.Je vous pose donc cette question : A quelle année remonte la première menace de ce type?

    La pertinence et la qualité d’une question entraîne une réponse pertinente et de qualité et de ce qui précède nait une solution efficace.

    Jean Birimwa

       0 likes

    • OMAGJI dit :

      le temps de votre ya tshitshi est révolu,c’est le tours d’une autre genération de gerer ce geant pays .depuis son arrivée ici au pays il nous met mal alaise
      kabila va passer avec 95%

         0 likes

  6. Jean Birimwa dit :

    Mr « le congolai(s) » entre deux taches je viens de faire un petit travail de recherche et grâce à vous je viens d’en tirer une perle de sagesse et d’enseignement car je dois avoué que jamais jusqu’aujourd’hui je ne mettais penché sur les écrit de ce grand homme que fût Martin L.K.Voici un extrait de la pensée de M.L.K.

    « Les opprimés réagissent de trois façons différentes à l’oppression. La première est l’acceptation ; ils se résignent à leur sort. Tacitement, ils s’adaptent à leur situation, et par là-même, finissent par y être conditionnés. Tout mouvement de libération a connu le cas de ces opprimés qui préfèrent le rester. Il y a presque 2 800 ans que Moïse décida un jour d’arracher les enfants d’Israël à l’esclavage de l’Egypte, pour les conduire à la liberté de la Terre Promise. Il ne tarda pas à constater que les esclaves ne sont pas toujours reconnaissants envers ceux qui les délivrent. Ils se sont accoutumés à leur esclavage. Comme le dit Shakespeare, ils préfèrent supporter les maux qu’ils connaissent que de fuir vers d’autres qu’ils ne connaissent pas. Ils préfèrent les tourments de l’Egypte aux épreuves de l’émancipation.Mais ce n’est pas la solution. Accepter passivement un système injuste, c’est en fait collaborer avec ce système. L’opprimé devient par là aussi pêcheur que l’oppresseur. Ne pas collaborer au mal est une obligation morale, au même titre que collaborer au bien. L’opprimé ne doit jamais laisser en repos la conscience de l’oppresseur. La religion rappelle à tout homme qu’il est « le gardien de son frère ». Accepter passivement l’injustice – la ségrégation – revient à dire à l’oppresseur que ses actes sont moralement bons. C’est une façon d’endormir sa conscience. Dès cet instant, l’opprimé cesse d’être le gardien de son frère. L’acceptation, si elle est souvent la solution de facilité, n’est pas une solution morale : c’est la solution des lâches. Le Noir ne se fera jamais respecter par son oppresseur en se soumettant ; il ne fera qu’augmenter son arrogance et son mépris, car on y voit toujours une preuve de l’infériorité du Noir. Le Noir n’obtiendra pas le respect des Blancs du Sud, ni celui de tous les peuples du monde, s’il accepte d’échanger l’avenir de ses enfants contre un peu de tranquillité personnelle dans l’immédiat. »LA DERNIÈRE PHRASE DEVRAIT VOUS INTERPELLE!

    Je vous remercie pour la lecture que vous m’avez involontairement incité à lire

    Jean Birimwa

       1 likes

  7. Le congolai dit :

    Le dire du Mr ci-haut n’est pas de l’absurdite mais cela est juste caracterisee par la peur qui peut se comprendre quand on se met a place de l’autre..Sans doute que Kabila ne fait rien pour arreter la Guerre a l’est du pays.Certains peuples ont peur de voir leur nationalite enveler juste parce qu’ils sont de memes tribus avec des rwandais et Kabila le rassure.j’ai certains amis tutsies qui deplorent la politique de Kagame dans le grand-lacs et savent qu’ils seront marginalises si le rempart Kabila tombe.Pour finir vous devrierz savoir que tous le monde n’a pas le meme eveil d’esprit et la meme instruction ou connaissance que vous alors comprenez vos compatriotes svp.

       0 likes

  8. Jean Birimwa dit :

    Justement Mr « le congolai(s) » la peur est absurde parce que presque toujours sans fondement,si Mr l’honnete homme sait prouvé qu’il est congolais pourquoi cette peur?Citez moi les tribus que l’on peut retrouver des deux cotés de la frontière congolo-rwandaise.Vous citez déjà les tutsies et vous dites à demi mots que ceux sont les swahiliphones tutsies qui craignent un hypothétique retour au rwanda,d’où vient donc l’amalgame avec tous les swahiliphones de la rdc(voilà une autre question)?Je vous repose donc la même question qui jusqu’ici demeure sans réponse de votre part : A quelle année remonte la première menace de faire rentrer les swahiliphones au rwanda?

    Posons nous et répondons aux bonnes questions!

    De plus c’est parce que Martin L.K était plus éveillé que la plus part des autres noirs qu’il leur a montré la voie du véritable combat et aujourd’hui la présidence de Mr Obama consacre le combat de M.L.K.De même avec le peu d’éveil,d’instruction et de connaissance qui sont les miens je ne peux me rendre coupable de lire et de laisser se propager des mensonges,que ceux-ci soient volontaires ou pas.

    Si vous voulez poursuivre sur ce sujet je vous prie de repondre à la question vous posée.Sinon nous resterons loin de la vérité.

    Jean Birimwa

       0 likes

  9. Le congolai dit :

    Cela remonte en 1998 avec le message radio de yerodia.Bon vous avez raison sur toute la ligne mais vous serez d’accord avec moi qu’il aura de debordement et Les autres tribus du kivu en profiteront pour s’accaparer Les terres de leurs voisins qu’ils s’accuseront fausement d’etre des etrangers juste parce qu’ils se retrouvent de deux cotes de la frontiere ???

       0 likes

  10. Jean Birimwa dit :

    N’est ce pas plutôt la divulgation de la véritable nationalité de Mr James Kabarebe qui au lieu d’être congolais s’est avéré être un agent rwandais infiltré jusqu’au plus haut grade des FARDC pour mieux servir l’intérêt de son pays,le rwanda?Voila vraiment l’origine de la méfiance qu’inspire le swahili car si Mr Kabarebe a été démasqué ou se cache les autres kabarebe?Aujourd’hui c’est la carte « Nous les swahiliphones nous sommes menacés d’expulsion par le reste des congolais ».Moi je vous dis que nous swahiliphones de la rdc ne sommes pas dupes!!!Ce n’est pas à tous les swahiliphones qu’il est demandé de rentrer au Rwanda.Je le dis de manière très claire et je suis catégorique NOUS AVONS DES RWANDOPHONES RDCONGOLAIS puisque c’est d’eux que nous avons parlé de manière implicite.Pour ce qui est de vos craintes je suis en partie d’accord avec vous mais encore une fois il faut poser le problème avec les bonnes questions.Toutes les terres rdcongolaises occupées par les rwandophones le sont elles de manière régulière? Tous les rwandophones actuellement sur le territoire de la rdc sont ils tous des congolais ?Si non comment faire la différence entre les congolais et les rwandais?Vous me direz que l’incapacité de l’état à gérer les affaires foncières correctement et son manque de volonté à faire un recensement fiable rend la distinction difficile et malheureusement dès l’effondrement du mur Kabila c’est bien les rwandophones dans leur ensemble,et non les swahiliphones, qui seront traités d’étrangers et qui seront priés de rentrer au rwanda.D’ailleurs ce jour vous verrez que les swahiliphones auront vite fait de trouver les « intrus » au sein de leur ensemble en la personne des rwandophones.Combien de rwandophones rdcongolais dénoncent les infiltrations de leurs frères et sœurs rwandais sur le territoire congolais?Mes frères rwandophones participent à la richesse de la rdc au même titre que les autres « ethnies » mais leur comportement et plus irresponsable que les bangala à l’époque de Mobutu et à cette allure leur marginalisation sera plus rigoureuse que celle qui frappe actuellement les bangala.Le silence complice des rwandophones couplé à l’amateurisme de la présidence de Mr Kabila ne présage rien de bon.Vu ce qui précède vous comprendrez que je ne pouvez pas lire « Mr l’honnête homme » et laisser de tels mensonges grossir sur la toile.

    Si je me trompe dans mon raisonnement je vous prie de me rectifier car seule la vérité apporte la lumière.

    Jean Birimwa

       0 likes

  11. Le congolai dit :

    Leur silence est du a leur nombre(cela n’engage que moi biensur)Les 4 vagues de migrations qui ont amene Les hutus et tutsies au congo sont premiers ce qui etaient la avant E.I.C dont naturellement congolais mais tres peu dans le groupe,ceux qui ont ete apporte par Les colons en 1938 (je signale que eux aussi reclament la nationalite congolaise),ceux qui sont Venus apres la revolution rwandaise de 1959 et enfin ceux qui sont Venus apres le genocide de 1994.j’ai peur qu’il ne se passe le meme evenement que je vecus au katanga etant LUBA.alors avec l’enthousiasme que Les congolais se presse de Les renvoyer chez_eux cette minorite sera t Elle trouvee???

       0 likes

  12. Jean Birimwa dit :

    Je vais méditer votre réponse pour ce qui est de votre crainte je la partage (je suppose que comme vous ne me rectifiez pas,vous souscrivez à mon raisonnement « msg 10 »).C’est pourquoi la rdc a besoin d’un président capable de remettre de l’ordre dans les institutions ,de les faire fonctionner correctement et surtout de créer une relation de confiance entre citoyens et institutions.Je ne suis pas convaincu que l’actuel président travaille efficacement dans ce sens.Mais je ne me fais pas d’illusion ,avec une majorité de gens qui comme Mr l’honnête homme votent tranquillité immédiate au lieu de voter utile, Mr Kabila se réélu.Mais chacun joue la pièce qu’il lui ordonné de jouer et chacun en répondra tôt ou tard.Tout se passe donc selon le dessein divin.

    Jean Birimwa

       0 likes

Laissez un commentaire