FR | EN

Coupe du Monde U-17 : les jeunes rwandais face au possible défi

Publié : le 20 juin 2011 à 19:16 | Par | Catégorie: Sports
Equipe Nationale de moins de 17 ans : AMAVUBI

Equipe Nationale de moins de 17 ans : AMAVUBI

C’est le samedi 18 juin 2011 que le coup d’envoi de la 14ème coupe du monde des moins de 17 ans a été donné à Morelia, au Mexique.

Le 12 janvier dernier, les jeunes « Amavubi »(Guêpes) avaient obtenu cette qualification historique en venant à bout de l’Egypte dans le cadre de la Coupe d’Afrique des moins de 17 ans organisée sur leur territoire.

Pour le tout premier match d’une équipe rwandaise dans une compétition FIFA, les jeunes Amavubi n’avaient pas été gâtés par le tirage, le sort leur avait en effet réservé comme premier adversaire l’Angleterre, ni plus ni moins que le champion d’Europe des moins de 17 ans en titre.

Dans ce match retransmis en direct par la télévision nationale rwandaise, les cadets des mille collines sont apparus nerveux et tétanisés, visiblement conscients de l’enjeu et du potentiel de l’adversaire qui se présentait face à eux.

Malgré une domination de l’Angleterre, la première mi-temps s’est achevée sur un score nul et vierge, les cadets rwandais démontrant leur capacité à rivaliser avec les plus grands.

Ce n’est qu’à la 68ème minute, à la suite d’une grossière erreur défensive qu’Hallam Hope, le numéro 9 anglais a ouvert le score mettant son équipe sur les rails d’un succès.

Le deuxième but anglais inscrit par Sterling à la 86ème minute ne faisant que donner plus d’ampleur au succès anglais qui se dessinait.

Malgré cette défaite initiale, les chances du Rwanda pour la qualification demeurent intactes.

Les jeunes « Amavubi », n’auront toutefois pas droit à l’erreur ce mercredi 22 juin 2011 à Pachuca face à l’Uruguay, un adversaire certes talentueux mais qui demeure à la portée de cette génération dorée.

Ruhumuza Mbonyumutwa
Jambonews.net

Cliquez ici pour voir la vidéo du résumé du match.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire