FR | EN

Rwanda: UNICEF lutte contre le SIDA chez les enfants

Publié : le 22 juillet 2011 à 1:28 | Par | Catégorie: A la une, Actualité

UNICEF

A Kayonza, petite ville du district de même nom au Rwanda, un hôpital soutenu par l’UNICEF offre depuis 2005 un programme de traitement du SIDA aux enfants infectés par le HIV. Le programme vise une augmentation de 75% du nombre d’enfants séropositif traités. Un autre objectif est la prévention de nouveaux cas de contaminations de nouveaux nés.

A 3%, la prévalence du SIDA au Rwanda est, comparativement aux autres pays africains, relativement basse. Cependant le nombre d’enfants en dessous de 15 ans vivant avec le HIV est, lui, très élevé. Il est aujourd’hui estimé à 22 200. Ces enfants sont souvent rejetés par les membres de leurs familles, écartés de la vie sociale et se retrouvent seul à la merci de leur maladie.

Depuis 2005, Partners in Health et le Ministère Rwandais de la Santé soutenu par l’UNICEF, ont lancé un programme de traitement du SIDA chez les enfants et les femmes enceintes séropositives. A ce jour 570 enfants sont enrôlés dans le programme. De plus, grâce au dépistage chez les femmes enceintes et au traitement anti rétrovirale (ART), 98% des nourrissons introduits dans le programme sont séronégatifs à 18 mois.

Le programme est un tel succès que des personnes séropositifs affluent de toutes zones afin d’en bénéficier. Non seulement l’ART leur est offert mais également la possibilité de rejoindre des groupes de soutient et d’avoir accès à une éducation  avec des professeurs spécialement formés à l’attention particulière que nécessite un enfant  vivant avec le HIV. Ce programme a permis à ces enfants d’oser rêver d’un futur. « J’ai commencé à comprendre que la vie ne s’arrêtait pas là pour moi, malgré mon HIV. Pouvoir parler avec d’autres enfants de mon âge qui comprennent ce que j’endure est inestimable pour moi », confie à UNICEF un jeune garçon de 19 ans qui est dans le programme depuis qu’il a 13 ans.

 

Irène Nyenyeli

Jambonews.net

 

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire