FR | EN

Le Rwanda, ou l’arbre qui cache la forêt

Publié : le 9 août 2011 à 7:34 | Par | Catégorie: Analyses de l'actualité
Forêt Vierge

Forêt Vierge

Au sens propre comme au figuré. La forêt n’est autre que la République Démocratique du Congo. Elle est immense, dense et riche en ressources minérales. Quelques clairières par endroits laissent pénétrer la lumière du jour, laissant entrevoir des cadavres par milliers qui jonchent à même le sol. Des crânes fendus, les mains liées dans le dos. Des corps d’enfants en bas-âge. Plus loin, des femmes dont on aperçoit nettement des traces de mutilations génitales. Quelle est l’identité de ces corps, au milieu de nulle part ? Même les oiseaux ont déserté les lieux, excepté les rapaces, qui seuls règnent en maîtres. Ils se régalent du festin des corps encore en décomposition. Les Esprits de la forêt sont tourmentés. Quant aux morts, d’un bruit sourd, ils appellent au loin « Justice ! ». Leurs échos retentissent à travers toute la forêt, jusqu’à ce jour.

 Le Livre de Jason Stearns

Le Livre de Jason Stearns

Interpréter, c’est commencer par nommer ce petit arbre maudit qu’est le Rwanda. Oh qu’il brille de mille feux, tant sa capitale, Kigali, ses rues sont nickels et son économie en pleine croissance ! Petit pays qui n’est pas moins responsable d’un des plus grands cataclysmes – ignoré – de l’humanité, à savoir la guerre du Congo. C’est ce que nous trace l’auteur du récent livre (sorti en mars 2011) : « Dancing in the Glory of Monsters. The collapse of the Congo and the Great War of Africa », de Jason Stearns. Investigateur de l’ONU au Congo et doctorant à la prestigieuse université de Yale, aux Etats-Unis – il nous livre en détails les causes des conflits et atrocités commises dans ce géant déchu d’Afrique centrale. Le drame des Grands Lacs, dit-il, va au-delà du génocide rwandais de 1994, plus médiatisé. Une réalité inconfortable à admettre – au grand dame de l’impunité.

Aux stratégies géopolitiques, après démembrement de l’Etat du Zaïre du Maréchal Mobutu en 1996, aux pillages des ressources minières par le Rwanda voisin, ce dernier a surtout profité d’un Etat faible et vaste – rencontrant donc peu de résistance dans sa conquête vers l’ouest. Le régime de Kigali: le FPR et sa branche armée, l’APR (Armée Patriotique Rwandaise), tous deux dirigés par le président Paul Kagamé, prétextaient l’envahissement du Congo en avançant qu’ils pourchassaient les interahamwe qui ont fui dans l’ex-Zaïre avec des armes lourdes, alors responsables du génocide commis à l’encontre de la minorité Tutsi, d’avril à juin 1994, au Rwanda.

Cependant, les milliers de morts dans les camps de réfugiés Hutu, est-ce aussi l’œuvre des interahamwe ? Non. Papy Kamanzi, un jeune commandant Tutsi d’une unité d’élite APR, témoigne, dans le livre de Stearns, qu’il amadouait, dans les camps, les réfugiés Hutu à rentrer chez eux, au Rwanda. Il se proposait même de les accompagner. Et, une fois arrivés à un point précis, après les avoir tous regroupés, il les massacrait en masse à coup de hache – lui et ses camarades militaires. «On pouvait en tuer plus de cent par jour » – dit-il encore. Parfois «on utilisait des cordes, c’était le moyen le plus rapide et nous ne gaspillions pas de sang. Deux d’entre nous mettaient un homme à terre, nouaient alors une corde autour de son cou et tiraient très fort ». Kamanzi se défend que ce fût l’ordre reçu.

Ianbirell

Ianbirell

Des crimes dont on se refuse de nommer les responsables ? Le journaliste britannique, Ian Birell, dénonce justement l’hypocrisie qui règne autour de ces exactions perpétrées au Congo par l’armée de Paul Kagamé et ses alliés. Tous soutenus par la Grande-Bretagne de l’ex premier, Tony Blair et l’actuel Secrétaire d’Etat britannique du développement international, Andrew Mitchell. Les fonds d’aide au Rwanda, issus du contribuable britannique, ne servent au fond qu’à financer une dictature des plus sanglantes. Le gouvernement de Paul Kagamé n’hésite même plus à envoyer des mercenaires, au-delà de son territoire, pour assassiner des citoyens – britanniques d’origine rwandaise – qui militent pour les droits humains. Notamment René C. Mugenzi et Jonathan Musonera. Ces derniers ont reçu un avertissement de Scotland Yard, la police de Londres, leur disant que « le gouvernement rwandais représente un danger immédiat pour votre vie ». Kigali dément ces accusations.

L’opinion publique se décide-t-elle (enfin) à ouvrir les yeux ? Quoi qu’il en soit, le chemin qui mène au petit Rwanda, populaire, devra, dans le futur, passer par l’immense forêt du R.D Congo. Les millions de morts congolais et réfugiés Hutu attendent, en silence, équité. «L’injustice est muette, et la justice crie »1. En d’autres mots : l’histoire du «géant muet et du nain pipelet » est loin d’avoir révélé tous ses secrets.

Jean Bigambo.
Jambonews.net
1.Jean de Rotrou
Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

14 Commentaires à “Le Rwanda, ou l’arbre qui cache la forêt”

  1. Constantin dit :

    La verité, dit-on, est comme un cadavre caché sous l’eau dans un lac ou dans un océan. Tot ou tard il surgit à la surface. Espérons que le moment soit venu pour savoir les vérités cachées du Rwanda, espérons plutot que soient finies l’hypocrisie et la complicité des occidentaux qui font toujours semblant de ne pas savoir, de ne pas voir et de ne pas entendre les cris de souffrances des milliers de victimes innocentes dans les zones des grands lacs africains.

       2 likes

  2. Byakweli dit :

    bonjour JamboNews et merci de nous permettre de réagir à vos articles. Je crois que l’opinion publique n’ouvrira jamais les yeux sur le drame du Congo, que personne ne voudra jamais dire carrément à Kagame d’arrêter de saccager le Congo et les Congolais, parce que tous simplement ceux qui devraient lui faire la remarque sont ses complices, ses actionnaires et qu’ils n’ont donc aucun intérêt à ce que le carnage cesse. Le sous sol congolais est plein de richesses et par tous les moyens ils faut en profiter, tant pis pour les populations qui sont sur la route ou le terrain qu’on veut creuser. On les tue et on continue. Oui Jambo, nous sommes revenus aux temps anciens, quand les exclavagistes décimaient la faune de nos contrées avec la population comme mains d’oeuvre, pour tuer les éléphants, les rhinocéros et autres léopards, puis transporter les esclaves avec sur leurs têtes l’ivoire et autres trophées.
    Hônnetement, je crois que le seul moyen de sortir de tout ça est d’aller tous dans la rue, qu’ils nous tirent dessus mais que ceux qui survivent continuent la lutte. Il y a des jours où quand on n’a pas d’autres solutions, on ferrait comme les immigrés de Londres ou d’Italie. Tout casser! Désolé

       2 likes

  3. madjer dit :

    BIGAMBO,
    Votre article est très partisan.En effet,vous prenez position très claire et saute aux yeux tout lecteur réaliste.
    Ce n’est pas le Rwanda qui est à la base des problèmes Congolais comme vous voulez le faire croire.Même les livres dont vous parlez sont très discutables parce qu’ils ne sont pas des Évangiles,loin de là.
    Je ne veux pas entrer dans les détails.Mais laissez-moi vous dire que Mobutu,en laissant une grande partie de son pays aux mains des génocidaires armés et sous sa protection,ne savait pas qu’il jouait avec le feu.
    A l’Est du Zaïre,les forces génocidaires avaient crée,avec la complicité de certaines puissances dont la FRANCE, un ETAT dans un ETAT.Inutile de rappeler les faits puisque vous les connaissez cher BIGAMBO.Vous ne pouvez pas le souligner dans vos propos parce que vous êtes UN MALHONNÊTE INTELLECTUEL comme d’ailleurs beaucoup d’autres qui voient tout mal congolais AILLEURS.
    Enfin,laissez-moi vous dire d’être réaliste.En effet,les gens comme vous qui vivez la-bas croyez détenir la VÉRITÉ.Votre présence ou celle de beaucoup d’entre vous dans ces pays n’est que MENSONGES PERPÉTUELS .Vous devez MENTIR tout le temps pour bénéficier des AIDES qui vous sont allouées(LES FRAIS SOCIAUX).Si non,les avions CHARTERS et MENOTTES vous attendent. Alors MENTEZ et MENTEZ car c’est cela votre arme de survie.Mais sachez ,je vous cite que » l’histoire EST LOIN D’AVOIR RÉVÉLÉ SES SECRETS »,y compris sur vous,sur vos MENSONGES et/ou INTOXICATIONS.
    Salut.

       5 likes

    • Steven dit :

      MADJER,
      L’article n’est pas partisans que toi. Tu critiques l’article avec des arguments de la version partisane du FPR. Monsieur, ne joue pas avec l’histoire surtout quand l’histoire elle-même a laissé ses traces indiscutables.

      C’est le Rwanda qui est à la base des problèmes Congolais croyez-le ou pas. On n’a pas besoin des évangélistes pour le prouver. Moi non plus, je ne veux pas entrer dans les détails. Mais laissez-moi vous dire que Mobutu n’a pas laissé une grande partie de son pays aux mains des génocidaires armés et sous sa protection. La communauté internationale l’a forcé d’accueillir ces réfugiés et notamment les USA. Ce même état, sous la direction du secrétaire générale charger de la régions des grands lacs africain, Mm Cynthia McCain, ils ont exhorté l’État zaïrois d’ouvrir la frontière aux réfugiés. Mobutu et la France demandant la création une zone tempo et le déplacement des réfugiés à 150 KM de la frontière avec le Rwanda. Il demandant les désarmants complet des ex-Far par les troupes des nations unies. Mobutu a fait ces requêtes mais il n’avait pas eu des réponses, la question est de savoir pour quoi ?

      Pour ton information lit le livre de Honore Ngbanda, chef de service de renseignement zaïrois, tu trouveras toutes les lettres de cette requête. Boutros Boutros, ex- SG de Nations Unies de ce temps, ne le nie pas. Cynthia McCain non plus, ne le nie pas, d’ailleurs même elle dénonce la politique américaine dont elle représenté à ce temps là dans cette région. Lit sa préface dans le livre d’Onana. Alors monsieur Madjer, de quoi tu parles.

      Tu dis qu’à l’Est du Zaïre, les forces génocidaires avaient crée avec la complicité de certaines puissances dont la FRANCE, un ETAT dans un ETAT. Où est la preuve que cella s’est passé ? Dit donc, avec tous les satellites américains qui explorait le fin fond les réserves des richesse minier du Nord-Kivu, des radars qui sillonner la région et qui on même filmer le génocide au Rwanda, pourquoi on arrive jamais a nous montrer que vraiment les génocidaires, le français, et Mobutu s’entraîner pour attaquer le Rwanda ? En tout cas, entre toi et Bigabo, c’est toi qui est UN MALHONNÊTE INTELLECTUEL comme d’ailleurs beaucoup d’autres comme toi qui ne veulent pas voir que le problème ethnique du Rwanda et la convoitise de la richesse du Congo par des gouvernements mafieux sont à l’origine du mal congolais.

      Et si je tiens à tes arguments selon lesquels Mobutu est l’origine du mal Congolais, pourquoi le Congo a connu deux autres invention (RCD, CNDP-Nkunda) plusieurs années après le départ de Mobutu? Et pourquoi c’est encore le Rwanda qui était derrière ces deux incursions. Madjer, tu me diras que Kabila était en complicité avec les génocidaires lui aussi ?

      Cher Madjer, je veux juste savoir pourquoi vous n’emmenez pas des preuves à vos arguments. Votre problème vous les rwandais, à l’occurrence, le Kagamiste, est la maladie qui vous ronge. Les crimes, les mensonges, les intrigues, et l’hypocrisie rwandais sont les maux qui endeuillent toute la région depuis des années. Si aujourd’hui nous le banyamulenge on s’est retrouver au Congo depuis 1800 c’est à cause de cette maladie qu’ont les rwandais. Voila la vérité.

      En effet, monsieur Madjer, tôt ou tard la vérité on le saura. Les peuples américains et britanniques commencent à comprendre la vérité. Voilà pourquoi ils écrivent des livres pour témoigné cette vérité que leurs gvt leurs ont caché. Au lieu d’user la sagesse et adhérer au débat des idées vous vous enfoncent en vous ridiculisant, ajoutant mensonge sur mensonge. D’ailleurs ça ne peut pas m’étonner. Les rwandais ont menti au monde que le Bushi leur appartenait, ils ont oublier que le Kinyaga (Cyangugu) appartenait à un roi Shi (Ndagano) assassiné par le général Tombeur en 1925. General Tombeur était un belge et comandant de force publique qui a conquit le Rwanda allemand en 1916. C’est grâce à lui que le territoires Sud-Oeust et Nord Ouest du Rwanda sera connecter à ce qui est devenu le frontière actuelle du Rwanda. Alex Kagamé lui-même, Tutsi, nie dans ce récit que le Rwanda a conquit le Bushi. Et il y a tant d’autres mensonges qui vous ridiculisent.

      Mensonge sur mensonge vous périrez dans l’enfer
      Salut.

         10 likes

      • joe dit :

        Mr steven, toi qui essaye de monter ce que s’est honneteté intellectuel entre bigambo et madjer, ta foi de dicernement est malade. tu veux des preuves? en 1998 tu sais très bien quel avait été l’ampleur ou l’impact de la guerre nommée la « guerre des bacengezi » imagine toi ce que cela aurait donné en 1996 si l’armée rwandaise ne s’etait pas precipité au zaire? peut tu me montre ou est ce que dans cet article on montre du moins combien les forces génocidaires etaient armées et représentaient une menace pour le rwanda, la preuve ce que jusqu’aujourd’hui les forces semblable existent tjrs au congo dont les FDLR qu’est qu’elles veulent d’après toi? of course les maux actuels du congo disons depuis 1994 sont causés par les rwandais, sachant que (génocidaires hutu, abacengezi, FDLR, APR) sont tous des rwandais.mais la question maintenant, reste à savoir pourquoi les rwandais se sont retrouvés au congo? commettant ainsi des crimes? sois intelligent mon frere steve, et va demander à tes parents l’histoire des banyamulenge ne vient pas inventer ce que tu n’es pas à mesure de defendre.
        tu voudrait aussi savoir si kabila a aussi soutenu les interahamwe, tu es la seule personne qui ne le sais pas, c’est la raison meme de la naissance du RCD et CNDP, alors avant de pointer du doigt les crimes de Kagamé, pointe d’abord du doigt les motifs qui lui ont poussé à tuer bien qu’on lui attribue aussi les crimes et violences des FDLR. c’est promis que tu feras cette analyse? quant à toi Bigambo, seule la verité triomphe, tu peux soulever les gens pour qu’ils soient de ton coté mais quand ils sauront que tu es un menteur ils te decapiteront. tache de torcher tes articles.

           2 likes

        • Steven dit :

          Mr. Joe, ma foi de discernement n’est pas malade comme tu l’avais dit. Je dirais plutot que c’est la tienne qui est malade. Ta maladie même est au stade d’extinction. Prions pour toi. Évidemment, je veux des preuves? C’est les preuves qui sont témoins pour découdre le nœud des mensonges que les ProKagames ont forgé dans l’histoire de la Régions des grands lacs.

          Ben dit donc, en 1998, il n’y a jamais eu une guerre de bacengezi, comme tu le prétends.!!! D’ailleurs, tu soulèves une question très sensible et qui vient démontrer encore la maladie qui ronge les rwandais surtout les acolytes de Kagame. La vérité sur la guerre de bacengezi est ceci. C’était une opération d’épuration éthnique organisé par le FPR contre la population Hutu du Nord (Bakiga) et les Tutsi du Nord (Bagogwe). À titre d’exemple, juste pour te montrer que je ne parle pas en l’air comme toit et Madjer. De 1997 à 2000, j’étais étudiant à Gatovu dans le Ruhengeri. Un matin tranquille, on attends que le Bacengezi ont attaque le village. Des élicopteur du FPR bombarde le village et massacre des populations sans pitié. Après, le bombardement, on ne voient aucun cadavre des infiltrés mais plutôt des simple paysans qu’on connaissait déjà parce qu’ils vendaient des articles à l’école. Plus tard, le FPR nous dit avoir éliminer l’ennemie et expose ces pauvre villagoies comme des infiltrés. Voila ce qui est intrigant, les bacengezi qui ont envahit les villages avant le bombardement, et qui ont prétendu prendre la colline ou se trouvait mon école, de mes yeux, j’ai connu un certain Byiringiro Aimable (Tutsi), un grand frère d’u ami d’enfance à Uvira qui a rejoint le FPR en 1992. Plus tard après le bombardement, il est venu le soir parmi les militaires du FPR qui sont venu sécurisé l’école. Alors, c’est bizzard qu’un ennemi dans une espace de 8 heur du temps, il passe d’un camps à l’autre! Il faut être malade mentale pour gober cette histoire de bacengezi. Et si toi, Joe, tu le crois, frère, tu es malade. Pour ta propre information, lis les témoignages de Ruzibiza et Aloys.

          Tu demandes pourquoi le FDLR existe tjr au Congo. Ben pour ta réponse, le FDLR actuelle est une création de Kagame. Car le FDLR d’avant, la MONUC les a rapatrier et leurs leaders sont en prisons en Allemagne et à Lahe. Je rien à t’informer. Quand au reste résidu que tu entend parlé au Congo, c’est le FPR. Pour ton information, demande aux femmes violées du Kivu, elles te diront d’où proviennent leurs violeurs. Pas dans la foret mais dans CNDP. Donc le FDLR=CNDP.

          Si Kabila a soutenu les interahamwe, cella ne j’en sais pas car il n’y a pas des preuves. Mais il y a des preuves que Kagame a soutenu l’AFDL, RCD, MUDUNDU 40 de Mr. Mwndanga, CNDP de Nkunda puis ensuite de Ntaganda, et aujourd’hui il soutient le FDLR. Même Nyamwasa ne le nie pas. So shut fuck up!.

          En ce qui concerne l’histoire de Banyamulenge que tu me demandes de montrer, je suis un Munyamulenge et mon histoire n’est pas un secret. Mulenge est une montagne situe entre le royaume de Bufulero, Bubembe et Bushi. Nos ailleurs ont fuit les conflits au Rwanda causé par les intrigue Nyiginya, ils se retrouva au Bufulero oû le roi du Bufulero nous offrant des terres pour nos pâturage. Voilà mon histoire.

             5 likes

    • Shamavu dit :

      Ca fait combien d’années que Mobutu est parti? Si Kabila avait été un vrai enfant du Congo, il aurait redressé la situation à l’Est du Congo. Mais comme il fait partie de tous ces vautours qui se nourrissent des richesses du Congo, il laisse faire.

      Comment expliquer qu’un pseudo-président se taise lorsque son pays est envahi par une armée étrangère( celle du Rwanda pour ne pas la nommer!), au moment où le MONUC l’affirmait, des ONG… et que seuls les complices de l’occupation du Congo (Ruberwa, Louis Michel…) juraient qu’il n’y avait aucune force étrangère à l’Est (c’était au début des années 2000). C’est évident que vous niez aussi toutes ces vérités. Le mensonge est inné dans votre culture et il vous a servi à maintes reprises, jusqu’à ce jour! Mais tout a une fin.

      La vérité triomphera.

         1 likes

  4. Mongendjo dit :

    Messieur madjer eTes vous prokagame.

    Je tiens vous rappelait que c’est ordure Cree plusieur rebellions dite  » congolais » (l’AFDL ,rcd ,cndp) , cette ordure de Paul Kagame est totalement responsable aux drama du kivu

    Mobutu avais proposée aux nation unis ,de crée une zone tampon aux kivu pour désarmée les hutu rwanais , mais bizzarement cette proposition fut pas retenu.

       1 likes

  5. karl dit :

    Rwemalika

    Répond à cet homme tu exerces le métier du diable de défendre l’indéfendable le sanguinaire et son FPR Kagame
    l’histoire va audelà des partisans de kagame un jour…un jour …la justice pour tous…ouf j’attends comme d’autres ce jour…

       2 likes

  6. Gaston Médard dit :

    Kagame ne s’en sortira pas de ce carnage. Il pue tellement qu’on le reconnaît même se cachant en dessous de la beauté de ses prétendues réalisations. Il ne faut pas une loupe pour reconnaître que cet homme est triste et cynique. L’un de ses bras droit, et l’homme orchestre de ce carnage, aujourd’hui en exil en Afrique du Sud et repenti, lui reprochait son appétit pour les ressources du sous-sol congolais. Pire, au lieu de demander pardon pour ses crimes indescriptibles, tipo tipo et ses chantres, dans leur ivresse du sang, se fourvoient dans des délires piétinant sur la mémoire de ses propres victimes, se gonflant le torse, comme un boxeur qui défie un bébé. Lui, au moins avait reçu un arsenal indescriptible d’instrument de la mort de la part de ses parrains américains et britanniques. Colette Braeckman cite un ballet incessant d’avions gros porteurs à Kigali amenant matériels de crime dernier cri et unités d’élites généralement noires qui ont combattu à côté de tueurs tutsi.
    Dans le chef de ses voyoucrates, s’il a fallu 6 millions de morts pour doter Kigali de ces pacotilles faussement attribuées à la modernité, alors qu’elles ne sont qu’un autre aspect de cette dépendance néocolonialiste, on se demande bien combien de morts faudra t-il pour moderniser toute l’Afrique ? Quand bien même des éloges de ses maîtres esclavagistes ne pourront étouffer les cris de ces millions d’hommes, femmes, et enfants innocents massacrés pour bâtir quelques rues. La création par Hitler africain des unités, faussement attribués aux groupiscules hutu, encore opérationnelles aujourd’hui pour narguer le monde. Il revendique de ce fait ses propres crimes et frasques. Il ne s’en sortira pas, tout comme son idole: Hitler.

       3 likes

  7. Joel Kibaya dit :

    A Madger,
    Tu t’en prends beaucoup à Monsieur Bigambo, mais à tord ,
    En effet, tu expose mal certaines réalités qui aurais du contribuer à la défenses de accusé (APR) ou même constituer de circonstances attenuantes.
    Tu dit que les Interahamwe avaient constitué une menace armé et c’est vrai. Mais à te croire tu dirait que tous les réfugié était des Interahamwe et que l’APR avaient l’obligation de les massacré. Hélas non. Tous les réfugié n’était pas Interahamwe. Et mémé si ils en étaient , ce n’est pas en les massacrant le problème devait se résoudre mais plutôt e en les jugeant. Donc L’APR n’avaient et n’aura aucun droit à massacrant la population Rwandaise et congolaise, si ce n’est qu’en commentant les crime de guerre.
    Monsieur Madger, alors si ce n’est pas le cynisme tu doit être rongé par l’esprit de vengeance. Il faut te corriger car aucun droit au monde, aucun pays au monde ne cautionnera indéfiniment le meurtre.
    Cela est valable pour les Interahamwe que pour les Inkotanyi.

       1 likes

  8. sangwa dit :

    Les idées lues dans cet article sont très interessantes et montrent comment les assoiffés du pouvoir et de la richesse du Congo n’ont de coeur. J’ai vécu certains de ces evenements sanglants où la coalition armée AFDL APR tuée toute personne refugiée ou zairoise rencontrer sur leur passage. Derriere ce rideau noir de poursuite des ex FAR ou Interahamwe et actuellement la creation des milices au Congo se cachent biens des choses : l appat des richesses congolaises qui actuellement ont fait PK de Kigali pousser parmi les 100 personnalites les plus riches du monde. Où tire t il ces richesses ? Son salaire est connu 9il faut consulter les documenta legaux dans lesquels on a publié les salaires et avantages de hauts cadres de l’Etat). Sans aller loin dans les calculs, la grande partie des avoirs qu’il a provient des minerais du Congo. L’armée rwandaise n’est pas au Congo pour rien, c’est pour sauvergader certains interets de PK et de ses supporters europeens ou americains.
    Sangwa.

       2 likes

  9. Rwanda Rwiza dit :

    Quand réellement Kagame a commencé à tuer? Il a commencé à torturer en Ouganda. La population du nord du Rwanda (Ruhengeri et Byumba) a été massacrée entre 1990 et 1994, ils vivaient dans des camps à l’intérieur du pays, dès la reprise de la guerre en 1994, ils ont été massacrées par le FPR. Je ne peux pas dire que les tutsi n’ont pas été tuées mais ce ne sont pas eux seulement qui ont été tués. Le FPR a massacré la population hutu et certains tutsi qui avaient des liens de parentés avec les hutus pendant sa prise de pouvoir. Après la prise de pouvoir les massacres ont continué dans tout le pays, et puis Kibeho, au nord du Rwanda, la guerre des Bacengezis a servi de prétextes pour massacrer la population locale. Au congo, l’ONU parle même d’actes de génocide. Les opposants politiques sont en prison, les élections sont truquées, les journalistes sont emprisonnés ou tués. Nous avons besoin d’un vrai dialogue entre Rwandais, tous les tueurs doivent être punis sans distinction de races, personne n’a le droit tuer impunément. Toutes les victimes doivent avoir les même droits. Prendre l’argent des pauvres Rwandais et venir faire des shows en Europe et en Amérique alors qu’il y a certains étudiants qui ne peuvent pas avoir des frais de bourses pour faire leurs études, c’est au-delà du sadisme. Le développement économique est devenu une excuse pour justifier tous les méfaits du FPR. Le développement n’est pas le monopole du FPR, qui vous dit que s’il y avait quelqu’un d’autre au pouvoir, nous n’aurions pas eu plus de développement et la démocratie en plus.

       1 likes

  10. Jean-Jacques NGANGWESHE dit :

    Le gouvernement Congolais à le devoir suprême et obligatoire de réintroduire la plainte contre la (R.G.R.) la République Génocidaire du Rwanda de payer la Réparation sur : Des millions de morts congolais, la destruction de la faune et de la flore du Congo. Ouganda payera la réparation de 10.000.000.000.000 milliards de dollars. Jean-Jacques NGANGWESHE

       0 likes

Laissez un commentaire