FR | EN

Le Rwanda veut juger l’ancien président tchadien

Publié : le 10 octobre 2011 à 20:52 | Par | Catégorie: Actualité

Le Rwanda a confirmé s’être porté candidat pour juger Hissène Habré, ancien président du Tchad. Quant à la question de l’Union Africaine de savoir si le Rwanda est bel et bien capable de juger ce président accusé de crime contrel’humanité, crime de guerre et de torture, le Rwanda a répondu affirmativement.

Tharcisse Karugarama

Tharcisse Karugarama

Le ministre de la justice rwandaise, Tharcisse Karugarama, a déclaré dans une interview accordée à RFI que la raison pour laquelle le Rwanda a accepté est parce que “le Rwanda est prêt toujours à rendre sa petite contribution envers la justice internationale, envers la sécurité, que ce soit en Afrique ou ailleurs”(écouter l’interview)

“Notre système judiciaire permet de juger les cas comme ça” a-t-il encore déclaré, répondant ainsi aux détracteurs du Rwanda qui doutent de l’indépendance de la justice rwandaise.

Le Rwanda a jusqu’à présent toujours montré une grande hostilité à l’égard du principe de la compétence universelle entre autres en raison du fait que 40 hauts militaires ou anciens militaires sont sous le coup de mandats d’arrêts délivrés en 2008 par la justice espagnole.

Rappelons que l’actuel président du Rwanda, Paul Kagame, sans son immunité, tomberait, tout comme les 40 militaires rwandais ci-haut mentionnés , sous le coup de la compétence universelle que l’Espagne reconnaît à ses tribunaux pour certains délits graves.

Par Laure Uwase

Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

4 Commentaires à “Le Rwanda veut juger l’ancien président tchadien”

  1. Julienne HOUNYE dit :

    Urucira mu kaso rugatwara nyoko! Ziriya nkozi z’ibibi zirimo ziyobya amarari nk’aho ari abatagatifu: Igihe cyazo kizagera nandi nabo bazicire imanza! Peut etre Tchad niyo izacira urubanza uriya mugome KAGAME PAUL na bariya ba THARCISSE KARUGARAMA bamaze guhaga amaraso y’Abanyafrika! Urubanza rwa INGABIRE VICTOIRE rwabananiye none ngo bagiye guca urw’abandi! Inkangagirabitabo gusa!

       2 likes

    • Ndabikunze dit :

      Ngira ngo iyo uba utari inkandagira bitabo nawe wari gukora analyse ifatika aho gukora affirmation gratuite bisa nk’aho iba wowe warize ntacyo byakumariye. Gusa Ibikorwa by’abayobozi bacu nibyo bivuga si uguterana amagambo

         0 likes

  2. edouarda dit :

    Pour ne pas être jugé, il faut juger les autres…

       0 likes

  3. a dit :

    http://journaldutchad.com/article.php?aid=2022

    Affaire Hissein Habré: Les victimes tchadiennes choisissent le Rwanda
    Par Djiddo Bourma – 02/11/2011
    Elles ont préféré un tribunal africain dans le cas où le Sénégal se refuse à juger l’ex-président tchadien en exil

    A l’issue de leur réunion tenue lundi 31 octobre 2011, au Centre Al-Mouna, les victimes de l’ex-président tchadien Hissein Habré, membres de la Cellule du réseau des associations des Droits de l’Homme du Tchad, exigent avec insistance que Hissein Habré soit jugé dans un pays africain, en occurrence le Rwanda. A cette occasion, ils recommandent au gouvernement tchadien de soutenir l’initiative de l’Union africaine pour le jugement du dictateur et d’activer la diplomatie tchadienne et la société civile dans un élan de solidarité pour un plaidoyer en faveur d’un rapide jugement au Rwanda. Ils souhaitent également que l’Etat tchadien les soutient pour qu’ils puissent prendre part au procès. A l’Union africaine, les victimes de la dictature demandent que cette institution mette tout en œuvre pour qu’enfin, les angoisses des victimes de l’ex-dictateur tchadien s’estompent et la mémoire des disparus se reposera en paix.

    © ATPDH
    Un groupe de veuves en 2005 à N’Djamena, capitale du Tchad, réclamant l’extradition de l’ancien dictateur Hissène Habré vers la Belgique

    En présidant la cérémonie, le président de la Cellule du réseau des associations des Droits de l’Homme du Tchad, M. Outhmane Moussa a expliqué aux victimes qu’ils sont engagés et déterminés à suivre de près la poursuite des dossiers mais, il souhaite que les autres soient solidaires avec eux, puisque le jugement de ce dernier est dans l’intérêt de toutes les victimes. Il a ensuite détaillé toutes les tergiversations en commençant d’abord par le Sénégal qui a accueilli le dictateur, puis a accepté de le juger. Le même pays, dit-il, est revenu pour dire que ses juridictions sont incompétentes de juger Hissein Habré. Pire encore, éclaire le président de la cellule du RADH, le pays de la Térénga dans ses scénarii, annonce qu’il veut extrader l’ex-dictateur au Tchad. M. Outhmane Moussa ajoute qu’en apprenant ces nouvelles du Sénégal d’extrader Hissein Habré au Tchad, les autorités tchadiennes se sont prononcées pour que les juridictions nationales puissent abriter ce procès. Il déplore que les scénarii de la Sénégal, aient fait que depuis 21 ans rien de concret n’a apaisé les supplices des victimes dans cette affaire de jugement de l’ex-président dictateur tchadien. Maintenant, nous saisissons l’opportunité du Rwanda qui s’est déclaré compétant pour juger Hissein Habré dans ses juridictions. Si les leaders acceptent que ce dictateur soit jugé en Afrique, nous sommes partant qu’il soit ainsi juger au Rwanda, conclue M. Outhmane Moussa.

       0 likes

Laissez un commentaire