FR | EN

Le PS-Imberakuri reçu par la représentation de l’UE au Rwanda

Publié : le 3 décembre 2011 à 20:29 | Par | Catégorie: Actualité

Le vendredi 25 novembre, le comité exécutif du parti d’opposition PS-Imberakuri a été réçu par le représentant de l’UE au Rwanda.  Les représentants de la Belgique, des Pays-Bas mais aussi de la France étaient également présents.

Union Européennne

Union Européenne

D’après les informations fournies par le parti, les discussions ont essentiellement porté sur les libertés politiques au Rwanda, le bien-être de la population (l’économie, la justice, l’enseignement, l’agriculture etc), les relations entre le PS-Imberakuri et les autres formations politiques d’opposition ainsi qu’avec la presse.

Joint par Jambonews, le Représentant de PS-Imberakuri dans l’UE, Jean Baptiste Ryumugabe a affirmé que la portée de cette rencontre est profonde car, non seulement parce que ça n’a jamais été un geste simple pour aucune représentation diplomatique d’accueillir des opposants aux régimes qui n’accordent pas d’importance à la démocratie, mais aussi que ce fut une occasion pour l’UE de démontrer qu’elle souhaite l’existence d’une opposition forte et responsable au Rwanda.

A la question de savoir ce qu’ils attendaient concrètement de l’UE, Jean Baptiste Ryumugabe a précisé que le soutien espéré est principalement diplomatique. Le Rwanda, comme la plus part des pays en voie de développement, vit en grande partie de l’aide internationale. Cette aide devrait servir de moyen de pression pour contraindre le régime du FPR de revenir à la raison en s’ouvrant à la démocratie et au respect des Droits de l’Homme notamment.

Quant à savoir s’il y aurait des promesses qui auraient été faites, les représentants de l’UE et des pays européens présents à la rencontre ont promis d’informer les pays qui n’étaient pas représentés pour qu’ils agissent de concert comme ils ont toujours essayé de le faire. Ils ont aussi assuré leurs interlocuteurs rwandais qu’ils suivent de près ce qui ce passe au Rwanda mais il s’est avéré, selon le PS, que les autorités rwandaises leur mentent.

Par exemple, concernant le cas de ce jeune cadre du parti Eric Nshimyumuremyi qui continue de survivre après avoir réçu une balle dans la poitrine et de la part de la police, les autorités rwandaises ont menti aux représentants de l’UE en disant que ce jeune emprisonné a été opéré alors qu’il n’en est rien. L’on rappelle également que le président de ce parti est en prison.

Pacifique Habimana
JamboNews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire