FR | EN

Rwanda- France : le rapport sur l’attentat contre l’avion de Habyarimana prêt

Publié : le 9 janvier 2012 à 11:01 | Par | Catégorie: Actualité

Le rapport tant attendu des juges français Marc Trévidic et Nathalie Poux sur l’attentat qui a couté la vie à Juvénal Habryarimana, et son homologue burundais Cyprien Ntaryamira est prêt et aurait été remis aux autorités rwandaises ce dimanche 8 janvier, nous annonce le site ougandais ChimpReports.com.Le rapport devrait être publié ce mardi 10 janvier selon plusieurs sources dont le quotidien pro-gouvernemental rwandais Igihe.com.

Les deux juges français Marc Trévidic et Nathalie Poux, enquêtaient sur l’attentat du 6 avril 1994, depuis 2007, suite au retrait de Jean Louis Bruguière nommé Haut représentant de l’UE auprès des Etats-Unis dans le cadre du programme de lutte contre le terrorisme (Terrorism, Finance, Tracking Programme).  Le célèbre ancien juge anti terroriste Jean-Louis Bruguière a enquêté sur cet attentat depuis qui’ il a été saisi en 1998, à la suite de la plainte des parents des pilotes français de l’avion présidentiel. Les nouveaux juges français Trévidic et Poux chargés de l’affaire, ont repris toute l’enquête technique sur les tirs, avec un premier transport sur les lieux de l’attentat à Kigali en septembre dernier, en compagnie de nombreux experts.

Epave de l'avion abattu le 6 avril 1994, source: Gamma

Epave de l'avion abattu le 6 avril 1994, source: Gamma

Le juge Jean-Louis Bruguière, auquel Marc Trévidic et Nathalie Poux ont succédé en 2007, accusait Paul Kagame d’avoir planifié et mis en œuvre l’attentat avec son état-major. Selon Jean-Louis Bruguière, la décision d’attenter à la vie de Juvenal Habyarimana aurait été prise lors d’au moins trois réunions tenues fin 1993 et début 1994 au quartier général du haut-commandement militaire du FPR, à Mulindi. Le juge français suggère aussi que le chef du FPR avait prévu et instrumentalisé les massacres. Bruguière a estimé par ailleurs que Kagamé devrait être jugé par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Ce dernier avait par la suite délivré en novembre 2006, neuf mandats d’arrêt internationaux visant de hauts responsables rwandais dont l’actuel président, le général Paul Kagame. Les autorités en place à Kigali étaient ainsi désignées comme les responsables de l’attentat du 6 avril 1994 contre l’avion du président rwandais Habyarimana, qui a donné le signal du génocide. Plusieurs témoins rwandais ont été depuis réinterrogés par les juges Trévidic et Poux.

Le soir du 6 avril 1994, l’avion transportant notamment le président Habyarimana et son homologue burundais Cyprien Ntaryamira avait été abattu en phase d’atterrissage à Kigali par un missile antiaérien. Cet attentat toujours mystérieux est considéré comme le signal déclencheur de l’un des plus grands génocides du XXe siècle, ayant fait quelques 800.000 morts, en l’espace de 100 jours. Le conflit inter ethnique déclenché par l’attentat avait également été le point de départ d’une déstabilisation régionale, qui à ce jour, a fait 6 à 8 millions de morts selon plusieurs sources, à majorité des congolais.

Deux thèses s’affrontent dans les enquêtes: la première qui est celle du juge Bruguière, aussi partagée par plusieurs ex proches de Paul Kagame, met en cause l’ex-rébellion tutsi du Front patriotique rwandais (FPR) de Paul Kagame, actuellement au pouvoir. La seconde, avancée notamment par le régime de Kigali, impute l’attentat aux « extrémistes Hutu  » des Forces armées rwandaises qui auraient voulu se débarrasser du président Habyarimana, jugé trop modéré ».

Le 1er octobre 2011, Théogène Rudasingwa, ancien secrétaire général du FPR, le parti de Paul Kagamé, ancien ambassadeur du Rwanda aux Etats-Unis et ancien directeur de cabinet du Président Kagame, a enfoncé le couteau dans la plaie en accusant le président rwandais d’être le commanditaire de l’attentat aux micros de RFI et BBC.

Plusieurs personnes, ayant été membres du 1er gouvernement mis en place par le FPR à l’issue de sa victoire militaire de juillet 1994, comme Jean-Marie Vianney Ndagijimana , ex chef de la diplomatie rwandaise exilé aujourd’hui en France, et Twagiramungu Faustin, ex premier ministre, ont maintes fois pointé du doigt Paul Kagame comme responsable de l’attentat, cependant, l’accusation de Théogène Rudasingwa est accueilli avec beaucoup plus d’ intérêt, car venant d’ un ex collaborateur membre du cercle très restreint autour de Paul Kagame. «  «En 1994, Paul Kagame m’a personnellement confié qu’il a été le responsable des ordres donnés, de la mise en place du plan et de l’exécution de ce plan. A cette époque, j’étais le secrétaire général des Forces patriotiques du Rwanda (le parti de Paul Kagame) et je faisais aussi parti de l’armée rebelle, donc je travaillais dans l’entourage direct de Paul Kagamé.  » a indiqué M. Rudasingwa sur la RFI. L’ex-bras droit de Kagame admet encore avoir été au premier rang comme beaucoup d’autres au sein de la direction du FPR, de ceux qui étaient chargés de vendre « un récit mensonger avec enthousiasme en particulier aux étrangers qui pour la plupart l’ont cru« , alors même qu’il savait « que Kagame était l’auteur de ce crime« .

« Pendant longtemps, j’ai été l’un de ceux qui ont dit des mensonges et ont affirmé que c’est quelqu’un d’autre qui est le responsable de ce crash. Mais à présent que Paul Kagamé entraine le pays dans des situations dangereuses, je me dis qu’en révélant la vérité, cela peut servir à la réconciliation du pays. Cela peut être un exemple, pour la prévention d’éventuelles violences dans le pays. » A –t-il ajouté.

Dans le cadre de l’enquête sur cet attentat du 6 avril 1994 contre l’avion présidentiel, les juges français Nathalie Poux et Marc Trévidic se sont rendus à Bujumbura du 5 au 15 décembre 2010. A cette occasion, ils ont entendu six des « suspects », tous proches de Paul Kagame, il s’ agit de James Kabarebe, Sam Kanyamera, Charles Kayonga, Jackson Nziza, Frank Nziza et Jacob Tumwine, visés par des mandats d’arrêt internationaux délivrés par le juge Bruguière en 2006, ces personnes sont poursuivies pour « complicité d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste ».

Ce rendez-vous judiciaire au Burundi a permis d’éviter aux suspects une arrestation qui aurait été, selon la procédure, automatique s’ils étaient venus en Europe. En contrepartie, les mandats d’arrêt délivrés en 2006 par la France et qui avaient provoqué la rupture des relations diplomatiques entre Paris et Kigali ont été levés. Les suspects resteront poursuivis, mais retrouvent leur liberté de mouvement.

Les détails du rapport qui aurait été remis aux autorités rwandaises ce dimanche, devraient être publiés ce mardi 10 janvier. Le contenu de ce rapport est déterminant car l’attentat contre Habyarimana fait aujourd’hui l’unanimité comme étant l’énorme étincelle qui a mis le feu aux poudres au Rwanda et à l’origine de la déstabilisation régionale. Ce qui implique donc que son élucidation peut jeter tout l’éclairage que le monde attend sur les vrais responsables du détonateur qui a mis en marche les massacres au Rwanda en 1994.

Ce rapport pourra mettre le FPR de Paul Kagame en mauvaise posture, s’il s’avère que ce mouvement est responsable de l’attentat, puisque Kagame et son gouvernement n’ont cessé d’imputer cet attentat aux « extrémistes hutu » « qui se sauraient débarrassés de Habyarimana pour mettre en exécution le génocide préparé de longue date ». Rappelons que Kagame et quarante de ses proches sont également visés par la justice espagnole, qui a lancé un mandat d’arrêt en février 2008 contre ces officiers, les accusant de génocide et crimes de guerre au Rwanda. A l’origine des mandats d’arrêt espagnols, la mort de neuf ressortissants espagnols massacrés dans le nord du Rwanda en janvier 1997.Il existe aussi, selon la justice espagnole, suffisamment de preuves contre l’actuel président rwandais Paul Kagame pour l’inculper pour crimes de guerre. Toutefois il ne peut être poursuivi en raison de l’immunité accordée aux chefs d’Etat. 

Jean Mitari

Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

21 Commentaires à “Rwanda- France : le rapport sur l’attentat contre l’avion de Habyarimana prêt”

  1. Cet article est bidon! Il provient des negationistes du genocide des tutsis car ils l’appelle » des massacres au Rwanda et pas le genocide des tutsis telle que decrite au niveau international » Les proprietaires de Jambo News sont connus! Des proches de Habyalimana et de son Akazu! Allez vous faire foutre donc!

       2 likes

    • S.U dit :

      Je n’ai qu’une seule chose à dire: « la bêtise humaine est la seule chose qui donne une idée de l’infini »
      Il y’en a qui mangent ,qui boient, qui rêvent de négationisme.
      En quoi est-ce qu’ici jambonews conteste, minimise ou nie le génocide de 1994?

         9 likes

    • gakwerere dit :

      négationnistes ?? c’est un vocabulaire que le régime sanguinaire de Paul Kagame utilise pour se débarrasser de ceux qui dénoncent ses dérives autoritaires. avant de l’utiliser il faut réfléchir deux fois…

         4 likes

  2. Kagabo dit :

    Euh Jackson tu flashs pas un peu la? »Cet attentat toujours mystérieux est considéré comme le signal déclencheur de l’un des plus grands génocides du XXe siècle, ayant fait quelques 800.000 morts, en l’espace de 100 jours. »

    Dans l’article le mot génocide revient plusieurs fois.

       6 likes

    • veritas Junior dit :

      Mr Jean Mitari;

      Pourquoi cette fuite en avant?. Croyez-vous que la désinformation de Jambonews puisse aider les Rwandais à la reconciliation attendue de tous? Si chaque partie accuse l’autre sans reconnaître d’abord ses torts et balayer devant sa propre porte, nous devons mettre un point final sur la reconciliation souhaitée des rwandais.
      De grâce, arrêtez de nous rabâcher les oreilles avec les aigris comme Rudasingwa et autres Bruguières.

      Stop!!! Basta!!!

         3 likes

  3. @Muhire dit :

    Niko Muhire, ubwo urikanga iki? Ko nka Mitari atari we wandika Reports za UN?
    Niba Habyarimana yarishwe n’abashakaga gukora iyo genocide yanyumwirirwa muririmba, MUTEGEREJE IKI NGO MUMUGIRE INTWARI Y’IMANZI? Harya Agatha Uwilingiyimana we mwamugize iyihe ntwari? Imanzi cyangwa Imena? Mwazakoze namwe report yo kuri iyo hanurwa ry’indege?

       2 likes

    • Umunyarwanda dit :

      Ndashaka gusubiza umuntu nka ETUMBA n’abatekereza nkawe! Ngo iyo Kinani adapfa masacres zari kubaho??? Tu es con ou quoi???? Hanyuma se kagame niwe watoje ziriya nterahamwe? Niwe se wandikaga ama tracts yoherezwaga abatutsi? Niwe se wacukuye imyobo yo kurohamo abatutsi? Niwe se watumije imihoro? Ibi byose niba utazi uko byagenze uri injiji! Ikindi abahutu muririrwa mwiruka imihanda mu birenge byanyu huzuyemo amaraso y inzirakarengane, mwigize ababiligi, abafaransa….hejuru y’igihugu mwahekuye, none mwumva ubutwari ari ukuba impunzi??? Ese mwahungaga iki niba ntacyo mwakoze da???? Mwihinduye amazina, imyaka n’ibindi hejuru y’ibyo mutakoze??? Muririrwa za matonge mutera hejuru ngo kagame ni umwicanyi!!!!!!! Ese yaba umwicanyi mwaba iki? Imana ihora ihoze, abatutsi mwishe muzababazwa! Indi kandi, ni inde wababwiye ngo muhunge mugere iyo yose? Bene wanyu basigaye se babaye iki?? Raport yasohotse rero ngaho nimuvuge ko aba ba. Juges bari cirrompus? Mwacecetse wagirango hapfuye kinani wa kabiri! Byagaragaye ko atari fpr yabikoze kandi niba munashaka. Kumenya uwamuhanuye, mubaze akazu! Maze muceceke kuko muri kwikoza isoni gusa! Nza kureba jambonews nkumbuye kureba ububwa bw’abahutu, ntimujya mureka kuntangaza, abana banyu nibo bababaye! Mwiririre mureke abatutsi sha, kuko byibuze twabashije kwiga no kubaho ibyo mutatwemereraga mbere! Ba rudasingwa ntimuirengo ni ubundi bucuti babafiteho……bonne chance mu ma tiku yanyu!

         1 likes

  4. S.U dit :

    Et qui sont donc les propriétaires de Jambonews au fait?

       1 likes

    • Emmanuel dit :

      N’attaquer que les arguments, ne contester que les faits. Rien que les faits. Libérons-nous de l’obscurantisme qui enveloppe nos esprits et nous verrons un nouveau jour se lever. Ce jour là, le soleil luira pour tous et nous serons LIBRES, vraiment LIBRES parce-que libérés de ces cages passionnelles et ténébreuses dans lesquelles nos esprits sont enfermés.

      C’est alors qu’une nouvelle étape, une nouvelle vie, une RENAISSANCE verra le jour. C’est seulement et seulement à cette condition que tout ce sang versé aura du sens et que tous ces innocents emportés reposeront en PAIX car la terre qui les a vu naitre et partir dans une telle innommable sera elle-même en PAIX avec elle-même.

         1 likes

  5. ETUMBA dit :

    Même Kadhafi pensait être l’ami de Sarko et a été surpris, alors Kagome ton heure est arrivée, le cerveau des massacres au Rwanda dont l’essence est d’arriver au pouvoir tant pis que ses frères Tutsis meurent.
    Q: Si Habyarimana n’etait pas assassiné, aurions nous connus ces massacres?
    Voila pourquoi Kagome est responsable des Tutsi, Hutus et Congolais qui sont mort et qui continuent de mourir

       5 likes

    • Intore dit :

      Viva Kagame wacu, intsinzi igere kubigarasha byose cyane cyane Rudasingwa, naho Mwe muzaza mukurikira iterambere kuko Rwanda yarahindutse

         1 likes

  6. Muruta dit :

    Une information annoncée par des leaders du Hutu power

    Dès le début de l’année 1994, des propos exprimés publiquement, relayés par des écrits des extrémistes de la Coalition pour la Défense de la République (CDR), dont le hérault était Hassan Ngeze, rédacteur en chef de Kangura, prédisaient que la mort du président Habyarimana surviendrait au mois de mars 1994, en précisant que l’auteur de l’assassinat sera un Hutu agissant au bénéfice des Tutsi. Le journal Kangura dans son numéro spécial 53 publié en décembre 1993 titrait sur sa couverture : « Habyarimana mourra en mars 1994» et expliquait que cette mort sera réalisée dans le cadre d’un assassinat exécuté en marge d’une cérémonie religieuse ou d’une grande conférence internationale :
    «
    Au cours des trois derniers mois, nous avons fait état des plans mal intentionnés cachés dans les têtes de quelques personnes. Certains d’entre eux sont écrits sur papier, d’autres ont été préparés, sans que leurs auteurs ne parviennent à les mettre à exécution. Le mois dernier, nous avons reçu des indices parfaitement convaincants illustrant la manière selon laquelle le président Habyarimana va être tué. Il ne sera

    pas assassiné par un Tutsi, mais par un Hutu qui aura été soudoyé par les Tutsi. Nous avons vérifié cette information avec le plus grand soin, analysé ces indices, et avons constaté que le plan a été préparé et mûri depuis longtemps, mais que sa mise à exécution ne serait pas facile car leurs auteurs redoutent ses conséquences. (…) Le président Habyarimana sera tué de la manière suivante :

    1. être fusillé en pleine messe ;
    2. être fusillé dans une réunion importante à laquelle il aura assisté avec les autresdirigeants de son époque. Le président Habyarimana sera fusillé par une personne qui aura été démobilisée del’armée rwandaise en conformité des Accords d’Arusha. Cette personne-là sera un Hutu payé par les Inyenzi. Le motif qui sera avancé pour expliquer les causes de ce drame auront trait à la grogne des militaires qui se considéreront comme étant mal récompensés des efforts qu’ils ont consentis pour le pays pendant la guerre. Il n’y aura pas beaucoup de protestation à propos de cet assassinat car nos services de renseignements sont infiltrés par des Inyenzi, y compris au sein de la gendarmerie. Quant à nos forces armées, elles ne seront pas tellement fâchées par cet acte. Une partie d’entre elles dira qu’il est [le président Habyarimana] à l’origine de sa propre mort à cause des allégeances qu’il a accordées aux Inyenzi et des promesses indues qu’il leur a faites. Nous tenons ces informations des sources très bien renseignées.(…) Personne n’aime la vie de Habyarimana plus que lui-même, l’essentiel pour nous étant de lui révéler, la manière avec laquelle il sera tué ».

       2 likes

  7. serge dit :

    Agati gateretswe n’imana ntigahuhwa numuyaga!!! Ishyaka n’ubutwali tubihorane! Le message est bien passé

       1 likes

  8. epimaque dit :

    hahaha, abatutsi murasetsa ; niko Ngeze Hassan yari finance par qui ?icyonzi nuko Kajeguhakwa mwene wanyu ari mubambere batangaga amafaranga menshi muricyo kinyamakuru.kandi nubwo ari muri gereza tumaze kumenyako agikorana na bamwe mu ba basirikari bakomeye bakagame .ikindi mumenye ko politique ninkumukino mushatse mwakwitonda kukoko na Kadhaf yahaye sark amamfaranga meshi kd tuzi iyaribyamuzanye i paris mwitonderero kuko urugendo rukiri rurerure.

       1 likes

  9. espe dit :

    Bad day for jambonews…turebe uko mwakira ukuri kwa trevedic.

       2 likes

  10. Umunyarwanda dit :

    Ndashaka gusubiza umuntu nka ETUMBA n’abatekereza nkawe! Ngo iyo Kinani adapfa masacres zari kubaho??? Tu es con ou quoi???? Hanyuma se kagame niwe watoje ziriya nterahamwe? Niwe se wandikaga ama tracts yoherezwaga abatutsi? Niwe se wacukuye imyobo yo kurohamo abatutsi? Niwe se watumije imihoro? Ibi byose niba utazi uko byagenze uri injiji! Ikindi abahutu muririrwa mwiruka imihanda mu birenge byanyu huzuyemo amaraso y inzirakarengane, mwigize ababiligi, abafaransa….hejuru y’igihugu mwahekuye, none mwumva ubutwari ari ukuba impunzi??? Ese mwahungaga iki niba ntacyo mwakoze da???? Mwihinduye amazina, imyaka n’ibindi hejuru y’ibyo mutakoze??? Muririrwa za matonge mutera hejuru ngo kagame ni umwicanyi!!!!!!! Ese yaba umwicanyi mwaba iki? Imana ihora ihoze, abatutsi mwishe muzababazwa! Ikindi kandi, ni inde wababwiye ngo muhunge mugere iyo yose? Bene wanyu basigaye se babaye iki?? Raport yasohotse rero ngaho nimuvuge ko aba ba. Juges bari corrompus? Mwacecetse wagirango hapfuye kinani wa kabiri! Byagaragaye ko na ba rudasingwa muri inyuma bifitiye gahunda zabo namwe muri kuboma inyuma ngo muhuje umugambi!!!
    Ndabasetse!
    Twe turiyubaka di! Turiga, turakora, turavuzwa, privileges zose mwatwimye mukiri ku ngoma! Muzapfana amaraso mu biganza byanyu, Imana ibafashe!

       0 likes

  11. Vive Kagame dit :

    La justice française découvre seulement maintenant ce que tout le monde savait, ce que tous les rescapés dénonçaient, ce que le FPR a toujours déclaré, mais que pour des raisons d’état, il ne fallait surtout pas prendre en considération.

    Deux ou trois jours avant le début du génocide, l’animateur de Radio Mille Collines, avait fait passer un message à l’antenne, dans lequel il déclarait qu’un signe allait être envoyé aux auditeurs sous peu, et que ce signe, ils le reconnaîtraient par eux-mêmes, et pourraient ainsi commencer à éradiquer les cancrelats (C’est ainsi que les extrémistes Hutus appelaient les Tutsis).

    Le 6 avril 1994 l’avion du despote Habyarimana était abattu, le génocide commençait.

    Encore un petit effort, et l’on découvrira la vérité sur les complicités des uns et des autres dans cette terrible tragédie.

       0 likes

  12. kavuna dit :

    Ariko ibi ni ibiki? Kera umuntu yarahungaga agahungana umutwe. murambarize impunzi z’ubu umutwe wazo ubahe? n’ubuswa ,n’ubucucu ni iki? umuntu yiri rwa akoronga akarara akoronga bukamukeraho? Mwagiye mushaka ikintu cyubaka , ko umuborogo w’ibikeri utabuza inka gushoka. Kandi ngo usurana umujinya ukannya muzo wambaye.

       0 likes

  13. epimaque dit :

    hahahahah, kagome yatanze angahe?? muribesha.abirabura muzaba injiji kugeza ryari??nonese niba ari abahutu biyici Habyara kagame ategereje iki ngo avuge uwamwishe niba se ashoboye gusa gushinja abafaransa yakwifashishije iri TPIR yagize akarimake bakamufasha ? abatutsi murashekeje cyane ariko mushatse mwakwitonda kuko urugendo rukiri rurerure.

       0 likes

  14. MUKASHYAKA Spéciose dit :

    Cessez de vos intimidations aux lecteurs: Je m’adresse principalement à « EPIMAQUE » et « ETUMBA » ainsi que d’autres qui mènent des raisonnement comme eux! Le mot « négationisme » existe depuis l’existance des Génocides qui ont précédé « ITSAMBABWOKO ry’ABATUTSI mu RWANDA= GENOCIDE DES ABATUTSI au RWANDA » parce que les négationnistes existent depuis, ce n’est pas inventé par le Président Paul KAGAME.

    Dommage, je viens de lire vos messages. Il est très regrettable que vous passez du temps en faisant des injures. On ne fait pas de la politique en injuriant les gens. Ceux qui ne sont pas content du rapport des juges Français, qu’il le manifeste.

    Mais, je ne peux pas garder le silence dans le ventre pour mourir. Vous, Monsieur ou Madame « ETUMBA ». Je souhaiterais connaître ta nationalité pour te demande où tu tires une éducation qui te permet de dénigrer Monsieur Paul KAGAME, un Président élu par notre peuple Rwandais dont je fais partie en tant que Rwandaise? La désinformation d’un nom d’une personne, sa transformation volontaire que vous faites: « KAGAME » en écrivant « KAGOME » Justifie bien votre étant dame, votre esprit. Oui, tu vis en occident où tout est presque permis. Mais, Kagame le Président Rwandais n’est ni Juge ni magistrat. Quant il y avait un rapport du juge Bruguère, il me semblait que vous n’avez rien dit! Cette fois, on touche là vous n’aimez pas: « Attentat de HABYARIMANA est fait par les etremistes HUTUs » selon le rapport du juge TREVEDIC!

    Et, voilà, ça vous choque. Vous commencez à tomber dans des délires!!!! Quel est le rapport entre la Lybie et le Rwanda: ma nation, peut être votre nation, je ne sais pas si vous n’êtes pas Rwandais, vu comment vous cachez vos vrais noms! Peu importe. Le Rwanda c’est le Rwanda. La Lybie c’est la Lybie. La comparaison n’a pas toujours raison et la raison a sa raison. Sachez franchement que le fait de faire peur aux lecteurs de ce journal, en voulant montre vos intentions criminels de dire Notre Président peut subir le même sort que l’ancien Président Lybien! Vos rêves se sont vos rêves, vos délires ne seront pas des réalités. Croyez moi, le Rwanda est un pays qui ne retournera pas dans la tombe où il vient de sortir: TOMBE DES CRIMINELS GENOCIDAIRES. LE SANG DES VIELLES Mères, des bébés, de tous ce qui ont été tué pendant le « ITSEMBABWOKO RY’ABATUTSI N’ITSEMBATSEMBA » au Rwanda protégéra le Rwanda, je ne souhaite pas souvent employé le mot Génocide parce c’est mot facile à dire étranger au Rwanda et aux Rwandais. Ceux qui continuent de dire que « ITSEMBABWOKO RY’ABATUTSI N’ITSEMBABWOKO » ne pouvait pas exister si l’attentat de l’avion HABYARIMANA N’aurait pas eu rien, ceux tous ceux qui veulent continuer à compliquer les choses.

    Rappellez vous, « Ubwicanyi bwakorerwaga ABATUTSI B’ABAGOGWE » ont eu lieu avant l’attentat! S’il vous plait. S’ilvous plait, ceux qui font de la politique d’opposition contre le pouvoir de Kigali en vivant en Europe devraient regarder avec intelligence comment l’occident on fait de la politique! Sortez dans la manipulation et dans l’aliénation mentale.

    Il faut arriver à respirer. S’il vous plait: le Rwanda est une nation comme la Belgique, comme l’Allemagne comme la France. Je pense d’ailleurs que la Belgique n’a pas une grande différence avec le Rwanda sauf si on veut que le Rwanda est beau que la Belgique!

    Permettez moi, de rigoler au lieu d’injurier les gens. Mais, Permettez moi aussi de dire que « IBIBURABWENGE », « ABANYANDANINI » « BAMUTIMA MUBI WO MU RUTIBA », ont existé au Rwanda, ils existeront toujours. Ils existent partout dans le monde, ce n’est pas une exception chez les Rwandais. Je m’excuses de ces langages, ce n’est moi qui les invente, ils existent avant ma naissance au Rwanda, mais, je les utilise pour vous faire comprendre qu’on ne peut pas continuer à laisser marcher sur le sang de nos sieux pour la peur.

    Personne ne me dira pas que « ITSEMBABWOKO RY’ABATUTSI » au Rwanda et « ITSEMBATSEMBA » n’ont pas été planifié et que la cause est l’attentat. Huuuummm, ëtre Rwandais n’est pas un crime. Je le revendique. Je ne cachera pas mon nom sauf si je sais que je veux être tué, mais: Ubwicanyi bwarateguwe, naho biriya byose ni urwatwazo. Ce n’est ni KAGAME en que Président ou ancien Chef de Guerre entre le FPR et les anciens Forces de l’arme Rwandaise ni l’attentat! Le reste, on laisse les techniciens de faire leur travail d’enquête: UKURI NTIGUHERA.

    NB: On peut critiqué Président Paul KAGAME sans pour autant transformer son som, moi je dirais que ça fait partie de la volonté farouche toujours de déshumaniser une personne.

    Je crois qu’il faut arriver à prendre le courage de dire les choses qui vont au Rwanda même si on ne peut pas manquer ce qui ne marche pas comme ici en France, comme ailleurs dans tous les pays démocratiques. Le Rwanda sort du Génocide, c’est normal, qu’il y a une haine en quelque sorte encore qui existe dans la domination de peur généralisée, des soupçons. Quand il y a une personne tuée à ENVERS (Belgique), on ne va pas dire dans les média que c’est le Roi BELGE qui a commandité ce crime! S’il y a une personne tué à Marseille (France) ou plusieurs, on ne va pas dire que c’est le Président Français!

    Laissez le Rwanda de faire son effort « BAREKE BAKORE, Muzareba »= KORA NDEBE IRUTA VUGA NUMVE.

    Je vous laisse, mais essayez de ne pas continuer à diffuser des info injurieuses.

    Je vous rappelle aussi qu’au Rwanda, l’ethnie Rwandais est « UBUNYARWANDA: Rwandaise ». Évitez de continuer à cultiver l’éthnisation! Je le dis suite au message d »Epimaque » du 11janvier à 15h 55! là où il dit « ABATUTSI mwabaye mute »! Qui te dit que celui qui vous écrit est un « UMUTUTSI » ou « UMUHUTU »? Parce que vous le pensez, vous n’allez pas évoluer. Je vous jure, vous vous faites enfermer, c’est dangeureux pour vous et pour tout ce qui pense comme vous.

    Vous n’êtes pas content des messages, vous fêtes vos commentaires mais ne cultivez pas l’éthnicité sur l’espace d’internaute.

    Merci. Umunyarwandakazi MUKASHYAKA

       0 likes

Laissez un commentaire