FR | EN

Zambie : Les évêques zambiens à la rescousse des réfugiés rwandais

Publié : le 6 février 2012 à 23:59 | Par | Catégorie: Actualité
Réfugiés portant un tombeau sur lequel est inscrit " Excréments humains à expédier au Rwanda en provenance de Zambie avec le support du HCR"

Réfugiés portant un tombeau sur lequel est inscrit " Excréments humains à expédier au Rwanda en provenance de Zambie avec le support du HCR"

Les évêques zambiens se sont déclarés opposés au rapatriement forcé des réfugiés rwandais qui vivent dans le pays, dans une lettre du 29 janvier, dont des extraits ont été publiés par « Zambianwatchdog »  et  relayés par l’Agence Fides.

Dans leur lettre, les Evêques de Zambie  écrivent que « depuis l’indépendance, la Zambie a toujours été un oasis de paix au milieu d’une région en conflit. Par conséquent, la Zambie est devenue un refuge pour les réfugiés. Nous sommes donc fortement troublés par les plaintes des réfugiés, spécialement de ceux qui proviennent du Rwanda, selon qui le Ministère de l’Intérieur, en accord avec le Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (UNHCR) voire même avec le gouvernement rwandais, cherche actuellement à rapatrier de force les réfugiés rwandais ».

Les Evêques ajoutent qu’ils partagent le point de vue de Human Rights Watch et Amnesty International selon lesquels le moment n’est pas opportun pour faciliter le retrait du statut des réfugiés pour les rwandais et réclament au gouvernement zambien « de régulariser le statut de quelques réfugiés et de faciliter leur intégration locale, en ce compris la liberté de mouvement et d’emploi. »

Cette lettre des Evêques au gouvernement zambien intervient quelques jours après que les réfugiés rwandais accompagnés de citoyens zambiens soient descendus dans les rues de Lusaka pour exprimer leur crainte d’être « trahis et renvoyés au Rwanda ou ils risquent la prison ou la mort » comme l’a déclaré l’un d’eux au « ZambianWatchdog ».

Manifestation de réfugiés rwandais accompagnés de citoyens zambiens

Manifestation de réfugiés rwandais accompagnés de citoyens zambiens

Lors de cette marche qui s’est tenue le 13 janvier 2012 les réfugiés arboraient differentes pancartes sur lesquels on pouvait notamment lire « La Zambie a signé un traité d’extradition avec le Rwanda, c’est une honte pour la justice », d’autres  portaient un tombeau sur lequel on pouvait lire comme inscription «Excréments humains à destination du Rwanda en provenance de Zambie avec le support du HCR » en réference au discours tenu par Paul Kagame le 13 avril 2010, dans lequel il avait comparé les réfugiés quittant le pays à des « excréments humains » que le corps rejette.

Pour les réfugiés rwandais en Zambie, le Rwanda est toujours insécure et ils considèrent que ceux qui vivent en Zambie depuis longtemps devraient avoir le choix soit de rester en Zambie et être intégré à la communauté locale ou chercher un autre pays  prêt à les laisser s’installer.

Lors de cette marche, les réfugiés ont déclaré au ZambianWatchdog que suite à l’évocation de l’application de la clause de cessation, l’immigration zambienne avait commencé à les harceler. Ils se sont dits regrettés que « parmi tous les pays, hébergeant des réfugiés rwandais, seule la Zambie est pressée d’implémenter la Clause de cessation malgré la résistance des réfugiés ».

Selon un reportage diffusé par la radio BBC en langue kinyarwanda, plusieurs étudiants rwandais se sont plaints de ne plus recevoir l’aide financière que l’Etat allemand leur octroyait au travers du HCR afin de mener à bien leurs études universitaires qu’ils mènent en Zambie, ce qui pour eux est un signe démontrant que l’Etat Zambien a déjà entamé une campagne visant à les chasser du pays.

Du côté du HCR, interrogé par la BBC, le son de cloche diffère.  Le HCR nie être impliqué aux côtés du gouvernement zambien visant à chasser les réfugiés rwandais  et  l’agence des Nations Unies prétend que ce sont uniquement les nouveaux étudiants qui ne recevront pas d’aides.

Une étudiante rwandaise, a  toutefois déclaré à la BBC  qu’une réunion avait été organisée avec le HCR au cours de laquelle les étudiants rwandais ont été informés que leur aide avait déjà été coupée en raison de la proximité de la cessation de leur statut de réfugié et qu’à l’avenir, les seuls qui bénéficieront d’une aide seront ceux ayant passé avec succès une interview devant déterminer si le statut de réfugié devrait être prolongé . Toutefois, selon l’étudiante,  il leur a également été déclaré que très très peu d’étudiants allaient « réussir » l’interview et  que la majorité des étudiants devaient se préparer à rentrer au Rwanda.

Près de 6000 rwandais vivent en Zambie après avoir fui l’hécatombe rwandaise de 1994 dont le génocide, ainsi que les exterminations dans les camps de réfugiés Hutu à la fin des années nonante  au Congo commises par le FPR actuellement au pouvoir au Rwanda et qui pourraient, selon l’ONU, être qualifiées de Génocide.

Ruhumuza Mbonyumutwa

Jambonews.net 


Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Un commentaire à “Zambie : Les évêques zambiens à la rescousse des réfugiés rwandais”

  1. kaka dit :

    j’aimerais demander à ceux qui ne risquent pas leur vie de se battre et exiger une enquête sur les massacres qui ont eu li eu au congo des massacres que la communauté internationale a reconnus que reste-il ? on a reconnu des massacres et qui les a commis que manque-til vraiment? et au lieu de se poser les bonne questions dans ce sens les instances de l’onu accepete la requête du rwanda de rappatrier ses ressortissants vivant en qfrique sertout .ceux qui ont la possibilité écrivez,demandez,exigez qu’un procès ait lieu demande ce qu’il en est ? s’il aura une suite au rapport de l’onu de 2010? ou si les hutus seront oubliés à tout jamais.

       2 likes

Laissez un commentaire