FR | EN

Rwanda: Ibingira, Chef de la Force de réserve serait en fuite

Publié : le 16 avril 2012 à 13:13 | Par | Catégorie: Actualité

Le commandant de la Rwanda Reserve Force, Le Lieutenant Général Fred Ibingira, placé sous surveillance en janvier dernier pour « indiscipline » serait en fuite.

En effet, selon le média ougandais chimreports.com, Ibingira serait porté disparu depuis samedi soir et aurait fui le Rwanda. L’information reste toutefois à confirmer.

Fred Ibingira

Fred Ibingira

Fred Ibingira avait été suspendu de ses fonctions et mis en résidence surveillée le 17 janvier 2012 en compagnie de deux autres généraux, Richard Rutatina, chef des renseignements militaires et Wilson Gumisiriza ainsi que le Colonel Dan Munyuza, chef des renseignements extérieurs, tous quatre hauts cadres du régime militaire du FPR.

Selon le communiqué officiel des autorités militaires qui était paru, les quatre officiers supérieurs étaient accusés d’avoir exercé des activités de commerce illicite en République Démocratique du Congo.

Cet incident avait généré des spéculations de tous genres, certains suggérant que les agents pourraient avoir été impliqués dans un plan de coup d’Etat contre le régime du Président Kagame et qu’ils étaient en contact avec le général Kayumba Nyamwasa et le colonel Patrick Karegeya, anciens hauts dignitaires du régime actuellement en exil.

Le Genéral Frank Mugambage avait à ce propos déclaré : « Si vous abusez de la puissance, vous êtes tenu responsable. Que vous soyez ministre ou général, vous devez travailler pour le bien commun. Il s’agit d’une mesure disciplinaire qui fait partie de la reddition de comptes »

Les familles des dits officiers avaient récemment exprimé leur crainte par rapport à la longue durée de la détention.

Fred Ibingira est accusé par la justice espagnole d’avoir été « le responsable direct des massacres commis contre la population civile au Bugesera, Mayaga et Butare en 1994 » ainsi que d’avoir été le plus haut responsable militaire du massacre de Kibeho du 22 avril 1995 qui a fait plus de 8000 victimes.

Le Lt Général Ibingira est par ailleurs, avec Wilson Gusimiriza, accusé d’avoir fait exécuter à Gakurazo (ancienne préfecture de Gitarama) en mai 1994, 3 évêques – l’archevêque Vincent Nsengiyumva, l’évêque de Kabgayi, Thaddée Nsengiyumva, l’évêque de Byumba, Joseph Ruzindana – et plusieurs autres religieux. Gusimiriza a pour sa part été acquitté de ce crime en 2008 par la justice rwandaise.

Laure Uwase

Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

6 Commentaires à “Rwanda: Ibingira, Chef de la Force de réserve serait en fuite”

  1. Théoneste Rwemalika dit :

    Chère Mlle Laure Uwase,

    Ceci est un mensonge éhonté de la part de chimreports.com. Le Lt. Gen. Fred Ibingira est bel et bien à Kigali à la minute où je vous écris. Je viens de le vérifier à l’instant. Je vous inviterais, par la même occasion, à vous méfier de ce site, qui raffole plutôt de ragots en tous genres! Vous êtes trop bonne journaliste pour tomber dans leur piège, chère Laure.

    Bonne journée.

    Rwemalika Théoneste

       4 likes

    • Steven dit :

      @ Rwemarika,
      Qu’est-ce qui prouve que cette information est fausse?
      Ta conclusion rapide sur la fausseté de cette information prouve déjà ton point penchant, et démontre à celui qui ne te connait pas ton incapacité intellectuelle à décrypter le message que porte l’article. À moins que tu le fais par exprès.

      En lisant bien cette information, on constate qu’elle est présentée sous forme interrogative. Elle ne porte pas la certitude de la fuite d’Ibingira, tout comme elle ne nie pas la possibilité de sa fuite. C’est pourquoi elle est présentée sous forme interrogative. En plus, si tu lit l’information bien en anglais, le titre démontre que les rumeurs en provenance du Rwanda disent que ce générale a fuit. Donc, cet information provient des rumeurs, maintenant, c’est le lecteur lui-même qui va deviner ce qu’il a compris dans cette information.

      Tu n’as pas aussi le droit d’imposer les gens de n’est pas lire un journal quelque soit le partie pris d’un journal. Je dit ceci pourquoi, je lis souvent IGIHE et The Newtime, mais ceci ne m’empêche pas de m’informer à d’autre journaux, surtout, et si je cherche à comparé la véracité d’une information quelconque. Je t’avoue que, selon ma compréhension, ces deux journaux disent que des mensonges. Mais, je n’ai jamais empêché personne à lire ces journaux, car je sais que les lecteurs lui-même est capable d’analyser ce qu’il a compris.

      Autre chose, tu nous dis que Ibingira est à Kigali. Mais, prouves-le nous. Une photo d’Ibingira et toi, suffirait pour au moins nous faire croire à tes déclarations. Sans ça et avec ce que tu dis, je le resume à une déclaration simple. C’est comme si je peux dire : « Jesus est avec moi en personne ici à Tel-aviv et on mange ensemble dans un McDonald. »

      Dernière chose, quand Patrick Karegeya a fuit le Rwanda, l’information est venu comme une rumeur, et je connais des gens comme toi qui ont dit que ce sont des mensoges. Mais la vérité s’est avéré être ce qu’elle est aujourd’hui : Karegeya a fuit et il vit en Afrique du Sud comme réfugié.

      Jujuka mugenzi.

         4 likes

  2. Greg dit :

    Cette information était relatée sous forme interrogative et conditionnelle. C’est loin d’être une confirmation.
    Olivier, il faudrait que tu informes aussi chimreports.com comme ça ils se corrigent à l’avenir.

    Greg

       4 likes

  3. karl dit :

    Rwemalika esclave des sanguinaires de kigali, sachez qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Peu impoere en fuite ou pas. Ce signe n’est pas anondin

       0 likes

  4. Kurota si bibi bavandimwe.
    Laure y’ibesye ho gato cyaneeee. General Ibingira y’ahunze koko. Yahunze umugayo asubira m’ukazi ke. Ariko ndunva hari benshi bifuzaga kubona hanze iyo ntore! Nimwigumanire Rudasingwa wabitijije, nubwo mumaze kumenya ko ntacyo yabamarira.

       2 likes

  5. Gihanga dit :

    Ibingira a été remis à,son service contrairement aux rumeurs. Plusieurs de ses camarades aussi ont été remis en liberté. Rien de bon à Kigali donc, les assassins continuent de jouir de leur liberté :
    http://www.newtimes.co.rw/news/index.php?i=14964&a=52529

       0 likes

Laissez un commentaire