FR | EN

Rwanda : des attaques à la machette font plusieurs victimes

Publié : le 27 août 2012 à 7:19 | Par | Catégorie: Actualité

Plusieurs régions du Rwanda sont frappées ces derniers jours par un phénomène étrange : des attaques à répétition à coup de machette. Des groupes de milices attaquent les gens à la tombée de la nuit et les massacrer à la machette, on ne compte plus les victimes, hommes, femmes et enfants, sans parler également des blessés qui s’entassent dans les hôpitaux.

Rwanda

Rwanda

Si la violence, surtout la violence politique est très courant au Rwanda, la barbarie qui touche le pays des mille collines ces derniers jours est difficile à comprendre. Des groupuscules d’individus armés à la machette et de gros bâtons sèment la terreur dans tout le pays. Divisés en plusieurs groupes, ils attendent la tombée de la nuit, vont dans tous les chemins et massacrent tout ce qu’ils rencontrent.

Dans la nuit du 15 août, ils ont attaqué le quartier de Gahogo dans la ville de Muhanga (anciennement Gitarama – centre du pays). Selon le site rwandais d’information Veritas.fr, 7 personnes ont été grièvement blessées suite à des coups de machette. La veille (le 14 août), c’est une femme qui avait été sauvagement blessée et laissée pour morte après avoir reçu plusieurs coups de machette. Quelques jours avant, on avait annoncé l’assassinant d’un commerçant et une femme de 80 ans tuée lapidée aussi à Muhanga. Ces actes de cruautés ne se limitent pourtant pas au centre du pays. Le prophete.fr annonce que des massacres à la machette ont été également signalés à Kigali dans la capitale où quatre prostituées ont été sauvagement abattues. Des actes similaires ont été aussi signalés à Gikongoro dans au sud-ouest du Rwanda.

Le mode opératoire est le même, un groupe d’agresseurs portant des machettes neuves et des bâtons s’attaquent à des passants, les demandent de s’assoir par terre, avant de commencer à les frapper à coup de machette. Selon veritas.fr, les victimes ne sont dépouillées de rien, pourtant souvent ces dernières portent des objets de valeurs comme de l’argent et des téléphones portables. Les victimes auraient même proposé à leurs bourreaux de l’argent pour qu’on leur laisse la vie sauve, mais leurs bourreaux n’ont jamais rien voulu entendre. Le site d’information veritas.fr, critique envers le régime de Kigali, annonce que nombreuses autres agressions similaires ont été commises partout dans le pays. Le pro-gouvernemental Igihe.com annonce quant à lui que seules 9 personnes auraient été victimes de ces attaques.

Cinq suspects auraient été arrêtés à Nyamabuye (centre du Rwanda).

Jean Mitari

Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

5 Commentaires à “Rwanda : des attaques à la machette font plusieurs victimes”

  1. umuhinza dit :

    ahhh ben ca saute aux yeux on voit tous où ca va nous amener ….si cette histoire est vraie le gouvernement rwandais vas accuser les FDLR et donc justifier pourquoi ils ont entrain de massacrer les congolais au nom de la protection de frontières…

       3 likes

  2. nyanjwenge dit :

    TOUJOURS vouloir tout politiser – Demain vous nous direz que les prostitués tués est une ‘politique’ de Kigali de les exterminer. Pour vous les criminels ‘privés’ (individus ou groupes) existent ailleurs sauf au Rwanda car l’Etat s’en occupe c ca? FRANCHEMENT Jambonews vous faites pitié- Puis à lire l’article on dirait 1994 de retour… trouver vous une autre discipline les jeunes- c.est bine cet esprit de HAINE qui 1.empeche la reconciliation 2. Empeche nombreux à participer au dvlpt du pays (au contraire le fraine/detruisent) 3.Byahejeje abababyara ishyanga, nimukomeza nimwe n’imbyaro zanyu zizahasazira (Nyagasani azababaze ibyo muzaraga ibyo bibondo)

       1 likes

    • gihu dit :

      Je ne vois pas en quoi cet article prône la haine; il relate des événements qui se sont produits sans plus. Mais surtout où lis-tu que le journaliste tire la conclusion (ou insinue) que c’est une politique du gouvernement ? Faut savoir garder la tête froide même si ces faits rappellent les heures les plus sombres de notre pays.

         1 likes

    • CESAR dit :

      Jambo news permet aux Rwandais de s’exprimer.
      Il relate les faits qui ne sont pas à démontrer quant à leur existence.Il ne les impute précisément à qui que ce soit. Relater les faits réels n’est nullement constitutif d’une propagation de la haine entre les Rwandais.
      Il aurait fallu lire intégralement et attentivement cet article avant de réagir.
      Kagame a pour mission impérative d’assurer la sécurité des Rwandais.
      Tout Rwandais peut raisonnablement se poser la question de savoir comment dans un pays comme le Rwanda, les criminels se livrent à de telles barbaries au vu et au su des Rwandais sans être inquiétés outre mesure par les agents de sécurité? Les services des renseignements grouillent partout jusqu’au fond du pays.Sous peine de prendre des Rwandais pour des idiots,il est impensable que Kagame qui a les oreilles et les yeux partout dans le pays puisse prétendre ignorer ces coupeurs des têtes ou n’être pas en mesure de les mettre définitivement d’état de de nuire. S’il y avait une opposition politique opérationnelle et constructive,Kagame serait contraint de s’expliquer devant les Rwandais. Comme il est la loi et la justice, c’est son droit d’être passif et silencieux relativement à ces crimes odieux contre les Rwandais.
      Face à ces crimes abominables, tout Rwandais doit se garder de faire des commentaires subjectifs ou partisans. Il doit exprimer sa compassion à l’endroit des victimes et demander à Kagame de tout mettre en oeuvre pour rechercher, trouver et sanctionner les criminels, conformément aux lois de notre pays.

         1 likes

  3. Bakally dit :

    Jambo News est un forum de pseudo-journalistes , des ex-miliciens reconvertis en journalistes pour continuer à semer la haine . Heureusement, le chien aboit…..

       0 likes

Laissez un commentaire