FR | EN

Un rassemblement pour la paix en RDC ce 8 septembre 2012 à Bruxelles

Publié : le 4 septembre 2012 à 10:52 | Par | Catégorie: Actualité

Sous l’initiative des  Amuka Asbl  et Médecine pour le Tiers Monde, un grand rassemblement pour la paix en République démocratique du Congo aura lieu ce samedi 8 septembre 2012 à 14h à Bruxelles, plus précisément à la Place de la Monnaie.  Cette démarche vise à dénoncer l’agression du Congo par son voisin le Rwanda et à également demander au Conseil de sécurité de l’ONU de condamner cette agression.

Carte RDC

Carte RDC

Dans un communiqué de presse, les organisateurs de ladite manifestation demandent  au gouvernement belge et à l’Union européenne de reconnaître et condamner l’agression du Congo depuis 1998 par le gouvernement rwandais sous le couvert de mouvements  comme le RCD, le CNDP et le M23 comme attestent différents rapports des experts de l’ONU.  En outre, la manifestation vise à demander à ce qu’il soit mis fin immédiatement  et totalement à toute coopération militaire avec le Rwanda ainsi qu’à geler les avoirs en Europe  du président rwandais  et des autres hauts responsables rwandais cités dans le rapport de l’ONU.

Plus particulièrement au gouvernement belge, Amuka Asbl et Médecine pour le Tiers Monde, demandent à celui-ci de plaider au sein des Nations Unies l’adoption de la résolution par le Conseil  de Sécurité condamnant l’agression du Congo depuis 1998 par le gouvernement rwandais et exigeant  le retrait immédiat et définitif du mouvement M23 et de tous les militaires rwandais en RDC.

« C’est en violation du droit international que le Rwanda agresse en toute impunité le Congo en utilisant le viol comme une arme de guerre » s’offusquent les initiateurs du rassemblement pour la paix en RDC.  « Nous savons que l’objectif de ces multiples guerres d’agression est clairement économique. Tant le Rwanda que l’occident  et les multinationales convoitent les richesses du Kivu. Avec ces guerres, ils tentent de déposséder d’une partie de son territoire en créant le déplacement massif de la population, en provoquant la terreur et en assassinat. Ils veulent empêcher le Congo  de se redresser et de devenir une puissance forte et indépendante  en plein milieu de l’Afrique » renchérissent-ils.

A en croire les organisateurs de la journée du « 8 septembre », à ce jour la Belgiquen’a pas condamné publiquement l’agression du Rwanda. En se référant aux propos du ministre belge  des Affaires étrangères, Didier Reynders : « Le Rwanda doit montrer qu’il est une partie de la solution ». De telles allégations du Ministre sont véritablement une esquive de la vraie réponse à la question congolaise.

De ce fait, Amuka Asbl et Médecine pour le Tiers Monde invitentla Belgiqueà taper du poing sur la table sur cette question en rappelant en consultation à Bruxelles l’ambassadeur belge à Kigali dans l’attente de l’arrêt total de l’agression. Par ailleurs, de convoquer au même moment, l’ambassadeur rwandais à Bruxelles pour lui faire part de la condamnation parla Belgiquede l’agression.

Mathy  Mati 

Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire