FR | EN

MONTREAL – Justice Pénale Internationale : Justice pour qui ? La défense se réunit

Publié : le 27 septembre 2012 à 19:13 | Par | Catégorie: Actualité

la justiceJustice Pénale Internationale: Justice pour qui? C’est le thème choisi par la Conférence Internationale de la Défense sur le Droit Pénal International pour sa troisième édition qui se tient à Montréal ce samedi 29 septembre 2012.

Cette conférence réunira des avocats, universitaires, étudiants et membres intéressés du public pour réfléchir et échanger sur les divers enjeux reliés au droit pénal international.

Contacté par JamboNews sur les origines et buts de cette organisation, Maître John Philpot, avocat de la Défense au TPIR et un des organisateurs, nous dit qu’ils ont cru en 2009, qu’il fallait parler publiquement des problèmes du droit pénal international d’où la conférence de La Haye du 15-16 novembre 2009. Quant au but, un livre sera bientôt publié et il est attendu qu’il ait une influence sur la pensée.

En effet, au moment où le droit pénal international connait une période riche en événements et où son histoire a été marquée par ces vingt dernières années, cette branche du droit devient de plus en plus riche en jurisprudence et devrait susciter l’intérêt de la société internationale. La Cour Pénale Internationale (CPI) avance tandis que le Tribunal Pénal International pour le Rwanda (TPIR) et le Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) clôturent leurs travaux pour ne citer que ceux-ci.

La justice internationale sera donc passée sous la loupe des hommes du métier mais aussi de tout intéressé. Ses succès et ses échecs, le sentiment de justice ou d’injustice que ce genre de juridictions peut engendrer y sera évoqué mais aussi le lien entre les politiques en matière de poursuites et les relations internationales sera examiné. Les cas concrets abordés seront entre autres : le Procès de Charles Taylor devant le Tribunal Spécial pour la Sierra Leone ; l’Assassinat du Président Habyarimana et le Rôle de Paul Kagame dans celui-ci ; la Cour Africaine et les instances Pénales Internationales, la Politique canadienne : Enjeux criminel ou d’immigration ou encore l’Afrique et le Droit Pénal International.

L’on pourra ainsi répondre à la question de savoir si les poursuites pénales internationales l’exercice de la justice ou une opération de politique étrangère. Les organisateurs rappellent (et se demandent pourquoi) qu’à sa 18ème session ordinaire, qui s’est tenue à Addis-Ababa, en Ethiopie, les 29 et 30 janvier 2012, l’Assemblée des pays membres de l’Union Africaine (UA) a renouvelé sa position à l’effet de ne pas coopérer avec la Cour Pénale Internationale sous peine de sanctions par l’UA.

Beaucoup d’avocats de la Défense ont acquis une expérience considérable de ces juridictions et, vu leur développement, des recherches approfondies sur les enjeux soulevés ont été entreprises par des universitaires, chercheurs et journalistes. Cette conférence sera une mise en commun de leurs réflexions mais aussi un espace d’échange avec le public.

Pacifique Habimana.

Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire