FR | EN

Rwanda: Deux journalistes saisissent la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples

Publié : le 17 octobre 2012 à 15:10 | Par | Catégorie: Actualité
Agnes et Uwimana saidati

Saidath Mukakibibi et Agnès Nkusi

Les journalistes rwandaises Saidath Mukakibibi et Agnès Nkusi qui croupissent en prison depuis leur arrestation en juillet 2010 et condamnées pour atteinte à la sureté de l’Etat  et pour diffamation à l’encontre du Président Paul Kagame,,viennent de saisir la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples.

 Agnès Uwimana Nkusi, directrice d’un bimensuel indépendant Umurabyo publié à Kigali, et sa consœur, Saidath Mukakibibi, avaient été condamnées en février 2011 à, respectivement, dix-sept et sept ans de prison, pour « négation du génocide, divisionnisme, diffamation du président Kagame, et menace à la sécurité de l’Etat ». Jugées en appel en janvier 2012, leurs peines avaient été réduites à quatre ans de prison pour Agnès Uwimana Nkusi, et trois ans pour sa consœur Saidath Mukakibibi. Les deux journalistes devaient aussi s’acquitter d’une amende de plusieurs  milliers de francs rwandais.

Condamnées deux fois au Rwanda, les deux journalistes ont décidé la semaine dernière de déposer plainte devant la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples, a annoncé la RFI. Elles n’ont cessé depuis leur arrestation de clamer leur innocence. Estimant que leur condamnation est simplement politique, c’est ce qui les a motivées à saisir la cour africaine des droits de l’Homme. « Elles n’ont rien fait de mal dans la mesure où elles ont seulement exercé leur profession de journaliste, elles ont décidé de passer à l’étape suivante, c’est-à-dire d’aller devant la Cour Africaine des droits de l’Homme et des Peuples pour qu’elle se prononce sur le bien fondé de leur condamnation » a déclaré à la RFI Nina Jansen, l’une de leurs avocats. La commission africaine des droits de l’Homme et des peuples qui siège jusqu’au 22 octobre à Abidjan devrait se prononcer dans les jours à venir sur la recevabilité de la plainte.

Rappelons que le protocole créant la Cour africaine des droits de l’Homme et des Peuples est entrée en vigueur le 25 janvier 2004, et a pour objectif d’instituer un nouvel organe de protection des droits de l’Homme qui complète le rôle de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples. La cour offre « les outils pratiques nécessaires aux victimes de violations des droits de l’Homme en Afrique et aux défenseurs des droits de l’Homme pour qu’ils s’approprient et utilisent ce mécanisme en dénonçant les Etats africains qui ne respectent pas leur obligation de protection des droits de l’Homme ». Néanmoins la portée de ses décisions est très limitée, car elle se limite qu’à la dénonciation et la condamnation des Etats qui violent ces droits.

La condamnation de ses deux journalistes avait suscité un émoi  de plusieurs mouvements de défense des droits de l’Homme et des journalistes, notamment la Reporters sans Frontières qui s’était dit « choquée par l’entêtement et la cruauté de la justice rwandaise ». Amnesty International avait pour sa part déclaré que « le verdict porte un coup de plus à la liberté d’expression et d’opinion au Rwanda »

 Jean Mitari

Jambonews.net

 

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

2 Commentaires à “Rwanda: Deux journalistes saisissent la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples”

  1. Gervais kirato dit :

    -Elles n’auront pas gai de cause. Comment un prevenu qui a reconnu sa culpabilite, qui a meme implore la grace du jury evoquant des raisons d’une maladie chronique, peut-il du jour au lendemain clamer son innocence? Ou est-ce par ignarance des mecanismes juridiques? Ne peut faire recours a une juridiction superieur que quelqu’un qui ne reconnait pas sa culpabilite.
    si Aujourd’hui, KAMBANDA JEAN venait faire recurs de son jugement, quel cours le recevrait-il?

       0 likes

  2. Ilibagiza Annie-Solange dit :

    Monsieur Gervais Kirato,
    vos différentes interventions montrent à quel point vous êtes attaché au régime sanguinaire et dictatorial de votre afandi Kagame.
    Veuillez écouter la vidéo sur youtube  » Dr Denis Mukwege et les viols en RDC » et essayez encore une fois de défendre votre régime. A moins que vous faites partie des auteurs des atrocités en questions???

       0 likes

Laissez un commentaire