FR | EN

Rwanda : le verdict pour Victoire Ingabire encore repoussé

Publié : le 19 octobre 2012 à 14:59 | Par | Catégorie: Actualité
Victoire Ingabire et son avocat britannique

Victoire Ingabire en compagnie de son avocat britannique

Que se passe-t-il à la Haute Cour de Kigali? Ce vendredi 19 octobre, la Haute Cour de Kigali a,  pour la troisième fois, encore repoussé le prononcé du verdict dans le procès intenté contre l’opposante Victoire Ingabire, candidate malheureuse au prix Sakharov du Parlement européen 2012.

Initialement attendu pour le 29 juin, le verdict avait une première fois été repoussé au 7 septembre 2012, la Cour estimant avoir besoin de plus de temps pour délibérer. Le 7 septembre, rebelote, la cour repoussait une nouvelle fois le prononcé du verdict au 19 octobre. La Cour a annoncé qu’elle prononcera son jugement le 30 octobre.

Accusé d’ « idéologie génocidaire », de « divisionnisme », de « négationnisme » et d’ « appartenance à un groupe terroriste », celle dont les partisans surnomment la « Aung San Suu Kyi rwandaise » risque la prison à vie.

Le 12 mars 2012, l’icône de l’opposition rwandaise passait à l’offensive et contestait la constitutionalité de la loi sur l’idéologie du génocide, crime pour lequel, elle risque gros. Ce jeudi 18 octobre, la Cour Suprême a rejeté sa requête estimant que la loi était bel et bien conforme à la Constitution.

En ce qui concerne les autres charges pesant contre elle, Victoire Ingabire avait principalement choisi comme ligne de défense de questionner la crédibilité des témoins.

Mais coup de théâtre, le 16 avril 2012, elle décidait de boycotter son procès estimant avoir « irrévocablement perdu confiance dans la possibilité d’un bon déroulement de son procès » en raison « du manque d’équité persistant depuis le début de son procès » dénonçant notamment des intimidations continues que subiraient les témoins et avocats de la Défense.  Elle avait alors par conséquent demandé à ses avocats d’entériner sa décision et de rester loin de « ce cirque malheureux ».

 

Ruhumuza Mbonyumutwa

Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

9 Commentaires à “Rwanda : le verdict pour Victoire Ingabire encore repoussé”

  1. Musa dit :

    Je crois qu’ils ont peur de rendre le verdict dans ce procès, sinon je ne comprends pas comment on peut repousser à chaque fois la date du jugement. Cependant, soyons réaliste et honnête envers nous même, est ce qu’il ya quelqu’un qui doute sur l’issu de ce procès vraiment?!!!

    Le verdict tout le monde peut l’imaginer, ce que l’on ignore, c’est quand sera-t-il rendu!!
    En ce qui me concerne, je crois que victoire Ingabire a déjà joué son rôle, maintenant au autres de continuer car pour elle ça va être difficile de se tirer des geôles rwandaises

       1 likes

  2. joniko dit :

    Ce régime sanguinaire de Paul Kagame a peur de condamner un innocent. Il préféré la laisser croupir dans la prison.
    Kagame dégage !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! La démocratie est plus forte que toi. alors dégage.

       0 likes

  3. Greg Rukundo dit :

    Le régime ne veut pas trop de pub négative en ce moment. Kagame veut d’abord sortir de la crise du Congo.
    Comme il s’est fabriqué une image du Héros, du bienfaiteurs de l’humanité, de l’homme qui a arreté le génocide. Il ne veut pas que la condomnation se rajouter au dossier M23. IL va d’abord essayer de le résoudre et sortir de cet embroglio et après s’occuper de Victoire.

    Greg

       0 likes

  4. Gervais kirato dit :

    Elle est accusee des faits tres graves, raisons pour laquelle il faut prendre du temps pour rendre un jugement le plus objectif possible. La patience donc est tres necessaire.

       1 likes

    • Hendrix dit :

      Gervais tu a totalement raison mon cher. Les preuves qu’on trouver lors de la perquisition dans sa maison sont plus fortes. Elle doit subir les consequenses de ses actes.Nier le genocide en aidant ceux qui l’on commis, ben la elle merite de croupir dans les geoles avec ses pairs.

         0 likes

    • CESAR dit :

      Monsieur, si vous êtes ici au Rwanda et que vous vous intéressez à la politique, vous êtes sans ignorer les éléments suivants.

      1- Kagame en personne a toujours été contact permanent avec les officiers fondateurs des FDLR comme en témoigner les éléments de celles-ci qui sont revenus et ont intégré, sans aucune forme de procédure, l’Armée de Kagame. Vous connaissez leurs noms. Par conséquent, il est inutile de s’y éterniser.
      2- Kagame a reconnu publiquement devant des millions de Rwandais qu’il a massacré des Hutu et que s’il s’agit de le refaire, il le referait sans hésiter d’une part et qu’il regrette amèrement n’avoir pas terminé le travail d’autre part, le tout avec les acclamations des députés. Ce fait inique est notoire. Il ne peut donc être nié par aucun Rwandais digne de ce nom.

      La véracité des aveux de Kagame a été confirmée par ses anciens collaborateurs et divers rapports de l’ONU qui, de surcroît, n’ont jamais été contestés par qui que ce soit quant à leur bien-fondé. Je subodore que vous ne pouvez prétendre mieux connaître les méfaits de Kagame que l’intéressé lui-même.
      3- La Présidente des FDU, Ingabire Umuhoza a dit publiquement que les crimes qui ont été par les militaires du FPR sous le commandement de Kagame contre les Hutu sont incontestables, que leurs auteurs doivent répondre de leurs actes non pas pour ce qu’ils sont mais exclusivement pour ce qu’ils ont fait, que la justice doit être une et seule pour tous les Rwandais, que c’est une condition sine qua non pour une vie harmonieuse entre les Rwandais. La majorité écrasante des Rwandais partagent ce point de vu.

      A Kibeho, trois jours durant, plus de dix mille femmes, enfants et hommes de tous âges non armés, souffrant de soif et de faim, furent sauvagement exterminés par les militaires de l’armée de Kagame sur ordre direct de celui-ci. Kagame n’a jamais lié ses forfaits. Rares furent des rescapés dont je fais partie grâce à la Volonté du Plus Haut.

      Hormis l’élément justice, la Présidente des FDU n’a rien apporté de nouveau quant au fond. Elle a par conséquent repris Kagame.

      4- Kagame est dit Général. Un vrai Général doit par essence accepter de se soumettre au jugement démocratique de son Peuple dans le cadre d’une compétition politique. Autrement dit, il doit accepter la compétition politique, libre et démocratique. C’est une question d’honneur et de dignité, enseignés dans toutes écoles militaires et censés être intégrés par un Général en l’occurrence.

      Au vu des faits, Kagame a peur non seulement de la compétition politique avec les autres Rwandais qui ont un dessein pour notre pays mais également de présenter aux Rwandais le bilan de ses actions depuis plus de dix huit ans à la tête de notre pays.

      Quiconque gère un patrimoine qui ne lui appartient pas doit impérativement rendre compte de sa gestion. Celle-ci doit faire l’objet d’un débat contradictoire entre le gestionnaire et les opposants à sa gestion et d’une appréciation libre et transparente des Rwandais.
      Kagame refuse de rendre compte de sa gestion. Ce refus constitue un mépris total à l’endroit des Rwandais.

      L’opposition politique est un instrument de correction des erreurs de gestion du gouvernement en place. Elle a pour rôle d’aider le gouvernement à prendre un bon chemin et critiquer ses actions, le tout dans l’intérêt national. La Présidente des FDU comme ses compagnons qui croupissent dans les geôles de Kagame ne demandent à Kagame qu’une et une seule chose : accepter de rendre compte de sa gestion et la compétition politique, le tout dans un cadre démocratique, prévu par la constitution de notre pays.

      Monsieur, vous avez droit d’être subjectif et partant émettre des commentaires émotionnels mais ceux-ci n’enrichissent en rien les lecteurs de Jambo News. Ce que ces derniers attendent, ce ne sont pas des galimatias amphigouriques, des jérémiades en tous genres ou des commentaires partisans mais des réactions constructives ou une contribution au débat sur le régime tyrannique de Kagame ou sur la situation générale dans notre pays.

      Je dis tyrannique, car Kagame est à la fois la loi et la justice. Il refuse obstinément la compétition politique et viole massivement des droits fondamentaux des Rwandais prévus par la constitution qu’il a pourtant promulguée. Il a opté pour la terreur contre les opposants politiques. La loi du plus fort est chez la meilleure méthode de gouvernement. Il est dans une paranoïa avancé à tel point qu’il voit des ennemis partout y compris dans la rue.

      Pour les Rwandais qui lui demandent de soumettre son bilan de plus de dix huit ans à l’appréciation du Peuple Rwandais, après un débat libre et contradictoire, il leur a opposé des crimes imaginaires commis par eux, pour rejeter leur demande.

      C’est ce qu’il a exactement fait contre la Présidente des FDU. Pour Kagame,
      1/ évoquer les crimes contre les Hutu commis par Kagame est constitutif de crime de négationnisme du génocide entendu par-là génocide des Tutsi, de crime de divisionnisme et de propagation d’idéologie du génocide ;
      2/ avoir parlé avec un proche, Rwandais, membre des FDLR ou avoir rencontré les dirigeants de celles-ci dans un cadre purement politique est constitutif de crime de terrorisme contre son régime, différent de l’Etat Rwandais.

      Or, si ces faits sont effectivement constitutifs de ces crimes évoqués par Kagame contre Madame Ingabire Victoire, votre commandant suprême serait impérativement le premier à répondre de ses actes devant les juges, si bien entendu ceux-ci sont au service de la justice pour tous les Rwandais et nullement à celui de leur maître.

      Par conséquent, la présidente des FDU ne serait accusée d’avoir repris Kagame relativement aux crimes qu’il a reconnus publiquement et aux relations avec les FDLR.

      Vous parlez des faits graves imputés à l’accusée. Il me semble qu’à ce jour, hormis les faits imaginaires de Kagame mentionnés ci-dessus, aucun fait juridiquement crédible n’a été porté à la connaissance des Rwandais par son accusateur en chef par le biais de son porte-parole Monsieur Martin Ngoga. Vous semblez donc avoir des éléments plus crédibles que ceux de Kagame contre la Présidente des FDU.

      Pouvez-vous préciser ces faits graves que vous évoquez et indiquer comment ils sont plus convaincants que ceux des accusateurs d’Ingabire et comment avez fait pour les trouver.
      Quels sont précisément les éléments à charges accablants contre l’accusée qui ont été retrouvés à son domicile dont vous êtes le seul à connaître puisque même l’accusateur Ngoga ne les a jamais invoqués dans l’acte d’accusation.
      La Présidente des FDU est prisonnière politique de Kagame. Il faut la reconnaître et la traiter comme telle.

      Les reports en en répétition de la communication de la décision dans cette affaire résulte de l’absence de décision définitive de Kagame (et nullement une sentance dont la définition est claire et ne souffre d’aucune interprétation), contre sa prisonnière .
      Les juges, serviteurs de Kagame attendent cette décision. Dès lors que la décision de leur maître ne leur est pas encore parvenue, ils nepeuvent que reporter. Kagame prend son temps. Il attend la réaction de ses maîtres à savoir Obama et Cameron.
      Si celle-ci lui est favorable, il prendre alors une décision négative contre l’intéressée. Dans le cas contraire, il ne fera rien. Ce sera un énième report. Tous les Rwandais ont vu que le jour même de l’entrée du Rwanda au conseil de sécurité, Kagame a transmis à la haute cour sa décision négative contre la présidente des FDU, après avoir obtenu la certitude que ses maîtres sont apathiques à ses méfaits infligés aux opposants politiques et à des malheurs des Rwandais et Congolais du Kivu. Kagame a toujours agi graduellement .

         0 likes

  5. Muenakongo dit :

    Je déplore ce cirque juridique…à la rwandaise…Quel est le crime dont on accuse cette femme ? Parce qu’elle a voulu briguer la faute fonction de l’État …Voilà son crime…voilà pourquoi on cherche à la briser…c’est un secret de polichinelle… Qui ne sait pas que Paul Kagame est un dictateur ? Qui ne sait pas que la justice, dans ce pays des milles collines, est un instrument du pouvoir en place ? Mais ce que les gens ignorent est que les dictateurs ont toujours une fin…une fin atroce…ce que nous ignorons aussi c’est quand la fin de cette dictature…Il ne peut pas y avoir de justice lorsqu’on baillonne l’opposiion…lorsqu’on met en prison les journalistes…moi je dirais comme disent les anglais: just wait and see… L’histoire n’enseigne jamais…

       0 likes

  6. Together As One dit :

    30.10.2012  » PROCE DE LA LIBERATION DU PEUPLE RWANDAIS « .

    II/ LES RAISONS DE LA NECESSAIRE LIBERATION DE LE PRESIDENTE DE L’OPPOSITION RWANDAISE
    « HONORABLE VICTOIRE INGABIRE UMUHOZA  »

    2. Pour le peuple Rwandais, pour les Droits de l’Homme et la communaute internationale , le simple fait de repousser à maintes reprises le verdict exclusivement consacrée à la libération ou au maintien de la Présidente Victoire Ingabire en détention, signifie que sa présence dans la prison de 1930 pose des problèmes. Et le fait de manquer d’arguments du regime de Paul Kagame publiquement est déjà une victoire pour la defense de l’opposante Victoire Ingabire et tous ceux qui croient en son innnocence .

    3. La Présidente Victoire Ingabire doit en effet être libéré ! Parce qu’elle n’est ni une chef de guerre, ni une criminelle ou une tueuse, ni une genocidaise ,ni divisionniste ou negationiste ; comme on a voulu le faire croire au monde. Honorable Victoire est plutôt une pur démocratique, qui aura consacré toute sa vie à instaurer les principes et règles démocratiques dans un pays africain, le Rwanda ; qui aura traversé avec sa famille et ses amis politiques des humiliations des plus inimaginables en tant qu’opposante politique ; qui aura maintes fois été tabassée et emprisonné ; mais qui, a su garder son sang froid, aura su respecter ses adversaires politiques, préférant les affronter par le verbe et dans les urnes, plutôt que de les suivre dans leurs méchanceites et vulgarités.

    4. Honorable Presidente Victoire doit être libéré ! Parce qu’elle serait Présidente de la République rwandaise aujourd’hui si on l’avait permis de participer au suffrage universel direct lors de la présidentielle de 2010, qui, sans contrainte aucune, les auraient haut la main .

    5. La presidente de l’opposition doit être libéré ! Parce que elle, désignée « co-autrice indirecte » dans l’affaire « Appartenance à un groupe terroristé « de certains crimes par la Procureur qui a refusé les interrogatoires des temoins à charger .Elle ne peut être maintenu en prison, pendant que d’autres co-auteurs directs, tels général Rwarakabije et Ngendahimana ansi que beaucoup d’autre Ex-membres des Fdlr sont en liberté ; et que de surcroit les deux derniers sus-cités ont même connu des promotions par le régime actuel.
    Jusqu’à la fin du procès, la Présidente Victoire Ingabire mérite de jouir sa totale liberté, au même titre que tout opposant politique et citoyen rwandais ;. Et elle a dit aux juges rwandais et averti la communaute internationale qu’elle est prête à aller jusqu’au bout ! car elle est armée de fois et de détermination .

    6. Honorable Victoire ingabire et les autres opposant politiques doivent être libéré ! Parce qu’au Rwanda, les pires criminels et assassins, les génocidaires, les violeurs, les éventreurs, les égorgeurs, les pilleurs, les voleurs…, sont tous en liberté. Et ils continuent de tuer ! C’est un crime contre le bon sens, contre la morale et contre l’humanité !

    8. La présidente de l’opposition Victoire Ingabire doit enfin être libéré ! Car de sa libération dépendent la Réconciliation nationale, la Paix et la Stabilité au Rwanda ainsi que dans la région des pays des grands lacs.

    A l’inverse, en la maintenant en prison ou en la condamnant, c’est le pays que l’on condamnerait dans les troubles : les velléités(Hutu-Tutsi) d’attaques contre la sureté de l’Etat persisteront, parce que le régime incarné par M.Paul Kagame et sa bande sera toujours considéré comme illégitime et illégal par nombre de Rwandais.Ne pas libérer Victoire Ingabire c’est refuser l’état de droit Au Rwanda

    D’où mon appel pour sauver le Rwanda en tant que Nation .

    Together As One .

       0 likes

  7. Turikumwe dit :

    Abanyarwanda bagomba gukàguka bakareka kuba imfungwa zubwoba gusa.kagame niba ari umuhanga mu kibuga kuki yanga ko les adversaires lui rencontre au terrain jeu politique? Ntawe rero uyobewe amabi abanyarwanda twakoreranye nta nuyobewe umuti wacu watuvura ariko se mubona KAGAME ari umuti wibibazo abanyarwanda dufite?niba KAGAME yizeye abaturage be ko yabigishije bamukunda,bakunda umurôgo yabahaye kuki atareka yinjire mumarushanwa?yibuke ko utsinze atarwanye atabaruka ntacyubahiro!!! Kuki atarebera urugero kuri ba maîtres be(Obama ,Cameron ,…)none se arusha iki habyarimana yishe?Mobutu?libye?sarkoz?Bush? Ajye yibuka ko uko byagenda kose agomba gutanga raporo yibyo yakoreye abanyarwanda byiza cyangwa bibi nibo babizi!!! Le RWANDA n’est pas son propre entreprise ,le Rwanda appartient à tous les rwandais et chacun a investi sa part.VICTOIRE Ingabire a tracer un chemin de la liberté et de la démocratie .elle a fait son devoir c’est une rwandaise digne de son nom.la prison du 1930 ne la decouragera pas .nous sommes nombreux derrière elle!!! Togather as one et César je vous remercier de vos longues textes plein de sagesse ,continuez comme vous le pouvez à instruire les rwandais d’extérieur et d’intérieur .

       0 likes

Laissez un commentaire