FR | EN

RDC: Dr. Mukwege poussé à l’exil

Publié : le 1 novembre 2012 à 0:04 | Par | Catégorie: Actualité

Le médecin rd-congolais Denis Mukwege a trouvé l’asile en Belgique. L’information a été  confirmée ce mercredi 31 octobre 2012 par les sources diplomatiques belges.

Dr. Denis Mukwege

Dr. Denis Mukwege

 « Il n’a pas demandé d’assistance pour le logement, et il ne bénéficie d’aucune protection particulière« , ont indiqué les Affaires étrangères.

Joint par JamboNews, un membre de la famille du Docteur a déclaré que Dr Mukwege et sa famille étaient encore en état de choc et que leur arrivée en Europe n’était pas programmé ».

Cet exil vers la Belgique est dû à l’attaque armée dont le Docteur Denis Muwege a été vicime le  jeudi 25 octobre 2012, à Bukavu dans le Sud-Kivu à l’Est de la République démocratique du Congo. Ce raid planifié par quatre hommes en civil lourdement armés a coûté la vie à la sentinelle du Docteur Mukwege. La semaine dernière, de nombreuses voix se sont  élevées pour condamner cet acte ignoble. Parmi celles-ci, on peut citer celle de la Belgique qui par l’entremise de son Vice-premier ministre et Ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a exprimé son soutien  au lauréat du Prix Roi Baudouin 2011.

De nombreuses interrogations ont été posées afin de savoir plus sur les commanditaires de cette tentative d’assassinat. Toutefois, l’identité des bourreaux de  Dr. Mukwege reste inconnue.

Pour rappel, le 25 septembre 2012, Dr. Denis Mukwege  avait tenu un discours poignant au siège des Nations Unies. A cette occasion, il avait mis en exergue les faiblesses de la communauté internationale face à la situation d’insécurité à l’Est de la République démocratique du Congo. Par ailleurs, il avait invité la communauté internationale à aider les femmes congolaises à retrouver la paix.  C’est surtout la dénonciation du viol des femmes qui a dérangé plus d’un car ainsi  les violeurs des femmes étaient démasqués publiquement devant les instances internationales.

Dr. Denis Mukwege  est un fervent défenseur  des droits de l’Homme.  Depuis plus d’une décennie  il milite en faveur des femmes victimes de viol et d’abus de tout genre à l’est du Congo.  Déterminé, bienfaisant et généreux, Dr. Mukwege a été auréolé de plusieurs distinctions à l’instar de celle qui lui a été offerte l’année dernière par la Fondation Roi Baudouin.  Denis Mukwege a créé l’hôpital de Panzi dans le Sud-Kivu où il soigne gratuitement les femmes violées afin de les aider  à surmonter psychologiquement  ces épreuves.

Mathy Mati

Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

2 Commentaires à “RDC: Dr. Mukwege poussé à l’exil”

  1. Vindu Muka dit :

    C’est curieux! La RDC (République Dictatoriale du Congo) a un chef de l’Etat et un gouvernement mais, jamais ces « institutions » n’ont parlé du travail énorme effectué par ce GRAND HOMME qu’est le Dr. DENIS MUKWEGE. Tout le monde sait que le « M 23″ est un machin rwandais qui a pour chef, Kagame, pour commandant sur le terrain, James Kabarebe et pour préfet camoufleur, doublé d’un cheval de Troie, l’imposteur qui sème mort et désolation à Kinshasa, le sujet rwandais Hyppolite Kanambe alias Kabila Joseph. Ce sont ces mêmes criminels ci-haut cités qui commanditent tous les crimes, assassinats, enlèvements, intimidations, emprisonnements des opposants et génocides perpétrés dans la région des Grands Lacs. Qu’aurait fait la communauté internationale si le Prix Nobel de la Paix de cette année était attribué à Denis MUKWEGE et Floribert CHEBEYA? Dr MUKWEGE devrait se méfier du jeu biaisé, vicieux et hypocrite de la Belgique laquelle, pour se donner bonne conscience, d’un côté fait semblant de soutenir le travail effectué par ce GRAND HUMANISTE, de l’autre, va activer les braises de la balkanisation du Congo en signant sous cape avec Kagame et sa clique, des accords secrets de vols et spoliation des richesses congolaises du Kivu. C’est tout drôle, les « rebelles du M23″ qui se plaignent de ne pas recevoir leurs soldes, trouvent facilement des « donateurs » pour leur fournir des batteries complètes d’orgues de Staline, les derniers cris des armes de guerre des armées les plus modernes du monde. Ces troupes qui violent et massacrent dans la seule « guerre sans images » de cette planète Terre, ont reçu pour instruction de faire peur à ce médecin pour qu’il se taise à jamais. » Timeo Belgas et dona ferentes » devrait se dire le Dr MUKWEGE. Il faudrait qu’il craigne les Belges, même et surtout quand ils apportent des cadeaux »
    Pire quand ces cadeaux viennent du Rwanda kagamiste et kagamisé ainsi que du génocido-compatible gouvernement burundais voisin.Sachez , Cher Dr MUKWEGE, que les  » forces négatives véritables » de cette sous-région sont au pouvoir à Kinshasa, Kigali, Bujumbura et Kampala, ce sont eux qui veulent vous éliminer. A force de massacrer les gens, ils commencent par perdre le nord en ignorant que leurs camouflages respectifs sont devenus transparents, on n’a plus besoin de sonder leurs coeurs, l’ADN du crime et du génocide leur sied comme un gant.
    Merci pour tout, Docta MUKWEGE, on est ensemble comme disent les ivoiriens!

       2 likes

Laissez un commentaire