FR | EN

« L’heure est venue pour les africains de se prendre en charge » Patrick Mbeko

Publié : le 22 décembre 2012 à 15:01 | Par | Catégorie: Analyses de l'actualité

Plus de 50 ans après les indépendances africaines, il s’observe un phénomène nouveau. De plus en plus de jeunes africains donnent corps aux idéaux et principes de ces leaders d’autrefois, proposant une expertise à la méticulosité  irréprochable,  des analyses hautement scientifiques et des argumentations pouvant défier celles des meilleurs experts ou pseudos-experts de l’Afrique.

Le Canada dans les guerres en Afrique centrale

Le Canada dans les guerres en Afrique centrale

« L’histoire dira un jour son mot, mais ce ne sera pas l’histoire qu’on enseignera à Bruxelles, Washington, Paris ou aux Nations Unies, mais celle qu’on enseignera dans les pays affranchis du colonialisme et de ses fantoches. L’Afrique écrira sa propre histoire et elle sera au nord et au sud du Sahara une histoire de gloire et de dignité ».  Patrice Emery Lumumba

En cette fin d’année 2012, jambonews a eu l’honneur de recevoir Patrick Mbeko. Il fait parti de cette génération d’africains prophétisée par Lumumba, qui a  pour souci de restituer sa part de vérité sur l’histoire de notre continent.

Dans cette interview sans concession et sans langue de bois, Patrick Mbeko nous dévoile le contenu de  son livre «  Le Canada dans les guerres en Afrique centrale » écrit en 2012.

Cet ouvrage est le résultat d’une  enquête minutieuse sur l’une des plus grandes mafias internationales  dans la région des Grands Lacs.

Y est dénoncé l’angélisme illusoire  dont jouit le Canada qui grâce à son apparent statut de neutralité  a participé de manière très active  aux crimes les plus ignobles en Afrique centrale.  On y apprend par exemple comment le Canada a pris part à l’assassinat de Patrice Emery Lumumba ainsi que des chefs d’Etats rwandais et burundais en 1994, les présidents  Habyarimana et Ntaryamira.

Le rôle néfaste des médias du nord dans les propagandes savamment orchestrées par les laboratoires occidentaux en période de guerre y est également exposé.  On apprend notamment comment le Président Habyarimana avait été mis au pilori par ces médias bien avant qu’il ne soit assassiné.

Son argumentation s’appuie exclusivement sur les documents officiels de ces Etats incriminés ou ceux des institutions internationales parfois complices de ces forfaits presqu’essentiellement à but économique.

Patrick Mbeko  nous révèle aussi  l’existence de guerres sans merci parfois insoupçonnées entre Etats prédateurs, ici en l’occurrence entre les pays anglo-saxons secondés par la Belgique   et les pays latins menés par la France toujours soucieuse de conserver sa sphère d’influence en Afrique centrale.

Tous les curieux de l’histoire de cette région trouveront satisfaction car chose rare, Patrick Mbeko expose les raisons pour lesquelles  les américains continuent de  privilégier le Rwanda pour leur sous-traitance dans cette région.

L’auteur affirme également que l’ethnie Banyamulenge n’a jamais existé au Congo, et  s’appuie sur les  déclarations  de  James Kabarebe actuel ministre de la défense du Rwanda à l’Université Libre de Kigali et ancien chef d’Etat-major… de la RDC.

La classe politique congolaise n’est pas non plus épargnée. Le premier ministre Matata y est décrit comme un « idiot utile », même le très respecté  Etienne Tshisekedi en prend pour son grade.

Enfin l’auteur recommande aux africains de cesser de lire  l’histoire à travers les canaux de la culture occidentale qui a tant falsifié la réalité africaine  pour son propre compte, il conseille aux leaders d’opinions de s’adonner à l’éducation des masses et particulièrement à l’éducation  aux choses essentielles afin d’initier réellement un réveil de conscience, préalable à toute vraie révolution.

Charis Basoko

Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

11 Commentaires à “« L’heure est venue pour les africains de se prendre en charge » Patrick Mbeko”

  1. sole dit :

    tout au long de cet interview je n’ai eu qu’une impression,c’est d’entendre Honoré Ngbanda….puis il ne m’a fallu qu’un clic sur google pour en avoir la confirmation….ainsi donc Mr Mbeko vous venez nous vendre les théories mensongères de votre mentor mythomane Ngbanda teminator….vous avez vraiment du toupet vous les gens de l’apareco!!!! sachez une chose que la vraie révolution est en route au Congo depuis longtemps et que des individus comme vous n’y aurons plus jamais leur place!!!! les vrais irresponsables c’est vous car le jour où muni de vos preuves vous irez affronter Kabila en l’assignant en jusitice pour usurpation d’indentité, ce jour là Mbeko vous commencerez à être pris au sérieux, en attendant pour ma part vous n’êtes qu’un aventurier qui essaie de se faire un nom!!! si par malheur je tombais sur votre livre, nul doute qu’il me servira de papier cul!!!! l’existence de l’apareco est la preuve même que les occidentaux ne soutiennent pas Kabila,car si c’était le cas il y a longtemps que la CIA vous aurait demandé de la fermer!!!! Montrez l’exemple vous qui semble si responsable sortez de votre bulle internet qui vous sert à divulguer vos mensonges, engagez vous sur le terrain….Tshisekedi lui au moins a eu le courage de le faire….allez au diable les Congolais vomissent Ngbanda et son apareco et n’ont plus besoin des fanfanrons comme vous!!!

       0 likes

    • Vindu Muka dit :

      Non messieurs Sole & Kambale! C’est votre droit de ne pas aimer Honoré Ngbanda, Kininika Nkandamfuni ou Kingotolo Antoine mais, vos deux personnes ne font les 70 000 000 de kongolais. Nous devons remercier ce site de qualité qu’est Jambo News, lequel ne fait pas dans le sectarisme et permet à tout le monde de s’exprimer librement. J’aimerais que d’ autres sites de nos diasporas respectives puissent faire l’effort d’être aussi démocratiques que Jambo News car, que l’on n’aime ou l’on aime pas, nous pouvons y lire des intervenants de qualité, chose que je vous demande de devenir et nous proposer vos visions de nos sociétés pour que l’on en discute.

      Moi, j’aime Ngbanda aussi bien Tshisekedi que beaucoup d’autres congolais qui font en sorte que l’éveil de conscience des congolais ne reste pas lettre morte dans ces forums mais, devienne une vraie réalité. Eructer, vociférer ne signifient pas porter la contradiction.

      Ngbanda, c’est le terminator comme vous le dites mais, qui a-t-il exterminé? Connaissez-vous l’histoire des » pendus de la pentecôte »? Avez-vous seulement lu le livre de Patrice Mbeko pour que vous en donniez un avis défavorable?

      Lisez-le d’abord et essayez de nous dire ensuite pourquoi n’êtes-vous pas d’accord ?

         3 likes

  2. Lidjo dit :

    En lisant cette première réaction, je me rends vite compte que beaucoup de gens sont encore très allergiques à la liberté de penser, d’expression, si vous n’adhérez pas à la thèse de l’auteur, c’est votre choix le plus légitime. Si vous voulez le combattre, amenez vos arguments et comme ça on se fera une idée. Les injures faciles doivent être bannies dans un débat scientifique.

       3 likes

    • kolomabele dit :

      @Lidjo.

      L’injure facile est l’argument de ceux qui n’en ont pas.Qu’il y ait des Congolais qui adulent Kabila,ils exercent leur droit.Démocratie oblige.Qu’ils refusent à d’autres Congolais le droit de dénoncer le système politque hideux de Kabila,c’est tout simplement contraire à l’esprit de l’homme du XXIè siècle.

      Il y a des Congolais qui ferment les yeux pour ne voir le drame qui se déroulent dans leur pays.Ils sont heureux de leurs conditions misérables.

      Kabila a réussi un exploit au Congo:garder couché un éléphant (le Congo )sur qui le moustique(le Rwanda) pisse à longueur de journée.

      Qui sont les mobutistes qui s’affichent encore aujourd’hui?Après le départ de Kabila,ses partisans se cacheront comme les mobutistes. Maintenant ils sont daltoniens et ne reconnaissent pas les maux que Kabila inflige au Congo.Ils s’en rendront compte après la mort politique ou physique de leur leader qui n’en est même pas un.

         1 likes

  3. Kambale dit :

    Qui ne sait pas que Patrick Mbeko est le cheval de troie d’Honorer Ngbanda? Nous congolais avons marre de votre politique faite, sur youtube avec ton mentor honorer ngbanda. Je m’en veux pour preuve, que vous verrez patrick mbeko critiquer tout le monde sauf le terminator Ngbanda son père spirituel.

       0 likes

  4. Perpétue Muramutse dit :

    Je voudrais d’abord manifester mon admiration à Mr. Patrick Mbeko pour le travail qu’il a effectué. Que vous soyiez d’accord ou pas avec tout ce qu’il dit , personne ne peut nier son travail de recherche pointu sur le sujet qui nous concerne, du moins ceux qui désirent connaître la vérité sur le pourquoi l’Afrique souffre-t-elle et souffrira encore des guerres interminables ?

    Si la plupart des africains ne veulent même pas connaître la vérité, sachez que ce n’est pas par les insultes comme le fait Mr. ou Mme Sole de son pseudonyme que les maux de l’Afrique seront combattus. C’est plutôt par des gens comme Monsieur Mbeko qui prennent le temps de rechercher la vérité et de la faire connaître afin qu’ensemble nous cherchions des actions concrètes chacun à sa façon loin des calomnies qui démontrent la faiblesse de celui qui n’a que cela comme arme.
    Je viens de terminer de lire le livre de Monsieur Mbeko que je recommande à toute personne qui est soucieux du sort des africains. Ce livre est une mine d’informations.

    Rester ignorant et préférer lister des injures plutôt que de mener des débats argumentés par des faits et des analyses rigoureux ne sert qu’à alimenter cette thèse qui affirme que les nègres seraient moins intelligents que les autres peuples.
    Mr ou Mme Sole ayez le courage de lire et de terminer le livre de Monsieur Mbeko de 683 pages.

    A la page 471 , Mr. Mbeko nous fait partager ce que nous a légué le grand scientifique africain Cheick Anta Diop : citation :

    « L’Afrique, devrait sur des thèmes controversés, être capable d’accéder à la vérité par sa propre investigation intellectuelle et se maintenir à cette vérité jusqu’à ce que l’humanité sache que l’Afrique ne sera plus frustrée, que les idéologues perdront leur temps parce qu’ils auront rencontré des intelligences égales, capables de leur tenir tête sur le plan de la recherche de la vérité» J’invite donc Monsieur ou Madame Sole à honorer ces mots de ce grand sage africain.
    Voilà ce qui rendrait un grand service à l’Afrique et aux africains.

    Une question pour la rédaction de Jambonews : N’avez-vous pas un code d’éthique pour les lecteurs ? D’autres journaux stipulent clairement que des commentaires insultants, manquants de politesses , racistes et autres de ce genre ne seront pas publiés ?

       4 likes

  5. Dr mukiza dit :

    du moins lui a des valeurs empiriques pour affirmer ses these,vous qui nient,ne le faites pas pour nier,amener des faits contetestants ses propos,il faut nuancer vos arguments…Sinon taisez vous.

       3 likes

  6. sole dit :

    @Mr perpetue muramutse sachez que si Jambonews avait un code d’éthique interdisant l’insulte alors ils n’auraient jamais diffusé cet interview puisque je vous rappelle à vous tous ici que c’est Mr Patrick Mboke qui le premier utilise l’insulte comme arme d’attaque….alors ne me condamnez pas si j’use mon droit à la liberté de faire de même, contrairement à Mr Mboke je ne m’exprime pas pour le compte de qui que ce soit!!!! je suis une citoyenne libre de penser ce que je veux suivant l’analyse que je fais de la situation de mon cher pays la RDC!!!!
    je suis en outre outrée par le langage subversif de certains politiciens Congolais…non et 10 fois non, il n’appartient pas aux politiciens d’écrire l’histoire d’un pays!! libre à Mr Ngbanda et Mboke de faire partager leurs connaissances et leurs vécus mais je le dis,il appartient seul aux historiens le droit d’établir la vérité historique d’un pays et ce en toute objectivité. nous devons nous élever contre cette subversion qui veut qu’aujourd’hui les politiciens deviennent des historiens,des pasteurs deviennent des politiciens et des musiciens deviennent des propagandistes!!! si nous voulons un jour un vrai état de droit démocratique au Congo nous devons nous éléver contre ce genre de manipulation!!!! je n’ai pas attendu Mr Mboke pour lire l’histoire de mon pays . le Congo possède des grands historiens,philosophes,sociologues qui ont écrit des livres très instructifs sur notre pays, Elikia Mbokolo, Antoine tshitungu,Anicet Mobe,Benoit Okolo okonda,…..pour ne citer que ceux là,…à 16 ans j’avais déjà lu Cheik Anta Diop Monsieur!!! sachez qu’il y a énormément de Congolais instruis qui regardent avec mépris ce spectacle désolant des opposants Congolais !!! la diaspora quoiqu’ayant la facilité de s’instruire et s’informer correctement semble adhérer à la médiocrité de ces mendiants qui sont prêts à nous vendre n’importe quelle vérité du moment qu’elle colle à leur version de fait!! c’est vraiment affligeant!!!
    Ngbanda en tant que chef des renseignements de Mobutu n’a pas était capable d’anticiper le soutien de la CIA à Yoweri Museveni qui fera de lui l’homme fort d’Afrique centrale qu’il est aujourd’hui et ce en sachant que c’est Mobutu qui a introduit Museveni auprès de la CIA!!!! ceci s’appelle de l’incompétence!!!!Le régime de Mobutu n’a eu qu’un seul programme, se maintenir au pouvoir coûte que coûte!!! dans cette paranoia,Mobutu a nommé en 1972 un Rwandais Tutsi du nom de Barthélémy Bisengimana comme son chef de cabinet de 1972 à 1981!!! c’est sous l’influence de ce dernier que Mobutu dictateur incontesté decidera seul par décret présidentiel de donner collectivement la nationalité congolaise à tous les Tutsi Rwandais du Kivu et le pire de tous c’est qu’il leur octroie aussi le territoire de Mulenge,d’où le nom de « Banyamulenge » . Il aura fallu que son homologue Rwandais le mette en garde sur l’influence grandissante de cette communaité tutsi qui avait pris en main l’exploitation des minerais précieux du Kivu vers l’Ouganda, argent qui servait entre autre à financer la rébellion tutsi établit en Ouganda, pour que Mobutu toujous par décret cette fois ci en 1982 enlève la nationalité à tous les tutsi Rwandais du Congo!!! voici la source de nos problèmes d’aujourd’hui avec ces « tutsi congolais » néologisme que je réfute car il ne vise qu’à installer une situation qui n’existait pas!! sur ce point je rejoins Mr Mbeko nous devons dénoncer haut et fort ce néologisme de « banyamulenge » et condamner toute division du peuple congolais entre tutsi et autres!!!! Mr Ngbanda doit cesser le mensonge et la polémique s’il veut réellement aider le congo à se relever…encore faudrait-il qu’il réponde de ses crimes, entre autre l’assassinat du fils de Kibassa Maliba cofondateur de l’UDPS lui même empoisonné par les hiboux de Ngbanda(la rumeur voudrait que cette sale besogne fut exécutée par mama Kalanga) et des massacres du 16 février 1992 ……..je le dis encore, des familles kinoises n’ont pas oublié ce jour sombre où une marche chrétienne a été réprimée dans le sang par le terminator et ses hiboux!!! ce jour là les fils du pays sont morts pour avoir eu l’audace de demander la réouverture de la conférence nationale souveraine….si Matata est un idiot utile d’après Mbeko alors il doit savoir que lui aussi en est un !!! il n’est qu’un larbin dont se sert Ngbanda pour vendre ses théories dont personne ne veut!!! un type mythomane qui prétend que la mossad et la cia le craignent!!! non mais franchement vous voudriez qu’on le prenne au sérieux??????

       0 likes

    • kolomabele dit :

      @sole.

      Votre réaction me paraît épidemique.Elle rélève plus de la politique politicienne que de la science.

      Le crime de Mbeko selon vous,c’est pas la qualité de ses idées,mais c’est le fait que qu’il ait reconnu celle du travail de Ngbanda. Avez-vous des preuves que Monsieur Mbeko est membre de la formation politique de Ngbanda? Pour vous, pour avoir été mobutiste, l’ancien Conseiller du dictateur honni n’est q’un fou,incapable de discerner le bien du mal.Il se fait que les ouvrages des scienfifiques congolais,sociologues,,historiens,philosophes sur le drame qui se déroule au Congo depuis 15 ans sont rares.Certains se sont mis au service du pouvoir en place au Congo,un pouvoir pire que celui que Ngbanda a servi..Selon les études les plus pointues des Ongs internationaux et les rapports de l’ONU,la plus grande crise humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale se passe au Congo.Et les historiens la situeront après la chute du Maréchal Mobutu.Ngbanda a certainement commis des crimes.Mais il est regrettable que ni l’Etat congolais,ni les proches des victimes n’aient pas déposé une plainte contre lui.Il ne vit pas en clandestinité.Que Mobutu ait accordé d’une manière collective la nationalité zaïroise aux Rwandophone n’est pas un mal.Les Américains l’ont fait avec 11.000 Somaliens,8.000 Burundais.t Les Tanzaniens ont natuarlisé 165.000 Burundais.Personne n’ trouvé à redire.

         1 likes

  7. kiwi dit :

    Sans toute fois faire des polemiques, je suis d’accord avec Mm Solo.

    Patrick a use d’insulte dans son interview. Ce qui est regretable pour un intellectuel et democrate au’il pretend etre.

    Autre, je tiens bien a felicite Patrick de son ouevre realise en publiant

       0 likes

  8. kiwi dit :

    Excusez moi! ……..
    ….. ce livre. Il a certe tenter de nous informes et nous appelle a un soulevement de consience. C est a remercie. Toute fois, j’ai remarque dans lui un cote penchant. Je pouve meme constate qu’ il vehicule des idees Ngwando. Je trouve qu’il a ete critique contre Kabila, Museveni, Rwnda, USA Canada. Mais il n’ose pas critique Ngwanda alors que celui ci avec MOBUTU sont aussi le mot du Congo. D’ailleur c est grace a leur incompetence qu’on en ai ici.

    La critique pouvait aussi aller loi et touche Ngwanda. Je ne suis pas Kibilist, malgre son incompetence, je trouve qu’il a herite d’un sujet conplexe dont Nganda, Mobutu et Tshisekedi devrait resoudre du tout debut, et on serait pas ici

       0 likes

Laissez un commentaire