FR | EN

RDC: les présumés auteurs de l’attentat contre le Docteur Mukwege arrêtés

Publié : le 26 février 2013 à 4:54 | Par | Catégorie: Actualité

La police nationale congolaise a arrêté ce dimanche 24 février dans la périphérie de Bukavu des malfaiteurs qu’elle a ensuite présenté comme les présumés auteurs de l’attentat contre le docteur Denis Mukwege, médecin directeur de l’hôpital Panzi et célèbre activiste des droits des femmes dans l’Est de la RDC. Le groupe des bandits est composé de cinq hommes et trois femmes. Selon l’inspecteur provincial de la police au Sud-Kivu, le général Gaston Luzembo, certains d’entre eux sont passés aux aveux.

Il y a quelques mois, les voix du monde entier s’étaient accordées pour condamner cet attentat égratignant au passage l’inefficacité de la police congolaise. Aujourd’hui les autorités de la police estiment avoir lavé l’affront en déclarant clos ce dossier à leur niveau. Les malfrats seront ensuite mis à la disposition de l’officier du ministère public au parquet de grande instance du Sud-Kivu, puisque le procès verbal a  été établi.

Charis Basoko

Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

2 Commentaires à “RDC: les présumés auteurs de l’attentat contre le Docteur Mukwege arrêtés”

  1. Vindu Muka dit :

    Curieux! Tout cela se passe après la fameuse conférence d’Addis-Abeba et après le retour du Dr. Mukwege au pays. On va arrêter des lampistes alors que tout le monde sait que le Dr. Mukwege, ce « dangereux témoin nobélisable et nobélisant », devait dégager du coin avant la concrétisation de criminelles actions combinées, concertées et conjouguées de Kagame-Kanambe- Museveni dans le Kivu sous le couvert du « M23″, « mutins des FARDC » ou « rebelles rdciens » « d’ethnie rwandophone ou kinyarwanda » selon la nouvelle cartographie ethnique que ces criminels viennent de sortir de leurs travaux scientifiques goebelisants . Ceux qui ont tenté de faire taire le Dr. Mukwege se trouvent bel et bien dans et parmi les troupes rwandaises du M23. Encore une fois, ils pensent être drôles, ces assassins de millions de congolais et de rwandais. Tout le monde connaît leurs mensonges mais ils persistent.

    Que le Dr. Mukwege se tienne sur ses gardes car ces tueurs n’ont fait que déprogrammer son éventuel assassinat.
    Restez tous vigilants, peuples du Kivu, chers amis de la liberté et de la vérité. Crions fort et écrivons la vérité car c’est le seul bouclier qui protégera ce vaillant fils d’Afrique qu’est le Dr. MUKWEGE.

    UN GRAND MERCI A NOS MAMANS DU KIVU QUI ONT CRIE HAUT ET FORT POUR QUE CELUI QUI REPARE LES FEMMES, LEUR REVIENNE SAIN ET SAUF. VOS SOUFFRANCES AURONT UNE FIN ET CEUX QUI VOUS VIOLENT, VOUS HUMILIENT, VOUS MASSACRENT, NE VOUS VAINCRONS JAMAIS CAR VOUS ETES NOS MERES.

       1 likes

  2. kandaleng dit :

    lambert avait pourtant déclaré que ce docteur était poursuivi de viol et que le gouvernement de la république s’emploierait de lancer un mandat d’arrêt internationale contre lui. Par quelle magie les éléments de la police qui porteurs d’un mandat d’arrêt pour lui déférer devant les instances judiciaires de la république sont devenus des malfaiteurs?

       0 likes

Laissez un commentaire