FR | EN

Rwanda – Belgique: Luc Marchal et un militant congolais, lauréats du prix Victoire Ingabire

Publié : le 13 mars 2013 à 5:13 | Par | Catégorie: Actualité

Luc Marchal, qui commandait les casques bleus à Kigali en 1994 ainsi que Sylvestre Bwira, un militant congolais des Droits de l’Homme et Président de la société civile dans l’Est du Congo, se sont vus décerner le prix « Victoire Ingabire Umuhoza pour la Démocratie et la paix » par le Réseau international des femmes pour la Démocratie et la Paix (RifDP), lors d’une cérémonie organisée ce samedi 9 mars 2013 à Bruxelles.

 

Sylvestre Bwira - photos: Jambonews.net

Sylvestre Bwira - photos: Jambonews.net

Inauguré le 12 mars 2011 à Montréal, ce prix annuel vise à récompenser les personnes qui se seront démarquées dans le cadre de la lutte pour la démocratie et la paix en Afrique et plus spécialement dans la Région des Grands Lacs au cours de l’année précédente. Il fût mis en place dans l’objectif de « reconnaitre le courage de Victoire Ingabire Umuhoza, et l’honorer afin qu’il reste dans nos mémoires », pour reprendre les termes de Perpétue Muramutse, la coordinatrice de la section Canada du RifDP qui présentait les origines du prix.

C’est donc sur Luc Marchal et Sylvestre Bwira que le jury, composé de Juan Carrero, Mauro Sbolgi, ainsi que des trois coordinatrices des sections Canada, Belgique et Hollande du RifFDP et présidé par Marie Roger Biloa, a porté son choix.

Primitiva Mukarwego , la coordinatrice de la section belge du RIFDP a expliqué à Jambonews que Sylvestre Bwira avait été choisi « en raison de son combat pour les droits de l’Homme » et que par ce choix, le RifDP voulait également montrer aux Congolais et en particulier aux femmes du Kivu sa solidarité eu égard aux drames qui les frappent.

En ce qui concerne Luc Marchal, Primitiva Mukarwego nous explique que le jury a choisi de l’honorer en raison de son combat pour que la justice et la vérité triomphent. « Aujourd’hui près de 20 ans après, il continue à se battre aux côtés des Rwandais pour que cette vérité triomphe, c’est cette lutte qui lui a valu une telle distinction ».

« Que leur sacrifice soit une motivation à poursuivre le combat démocratique »

Dans sa lettre de remerciement envoyée aux organisateurs et qui fut lue lors de la cérémonie, Luc Marchal s’est dit « honoré » et « ému » de recevoir une telle distinction.

Dans son écrit, il a estimé que quelque chose n’allait pas au pays des mille collines « si un prix doit être décerné en Belgique par des Rwandaises pour la défense de la démocratie et la paix ».

Ayant à l’esprit « toutes celles et ceux qui en ce moment même croupissent dans les geôles », Luc Marchal a appelé l’assemblée à avoir une pensée spéciale à ceux qui, « pour avoir livré ce même combat ont été tout simplement été rayés du monde des vivants » appelant à ce que «leur sacrifice ne s’efface pas de nos mémoires, mais soit une motivation à poursuivre ce combat démocratique afin que le Rwanda mais aussi de façon plus large, l’ensemble de la Région des Grands Lacs puisse retrouver paix et stabilité et que les citoyens de cette région puissent consacrer leur énergie à construire un avenir commun où chacun y trouvera sa place et ne devra plus craindre, pour les siens, des lendemains d’incertitude et d’angoisse. »

« Engagez-vous pour une démocratie dans la région »

Le public photo: jambonews.net

Le public photo: jambonews.net

Sylvestre Bwira, militant congolais des droits de l’Homme s’est pour sa part dit « surpris de recevoir un tel prix » estimant qu’il n’était pas « facile d’égaler le courage de Madame Victoire Ingabire » qui est pour lui, « une source d’inspiration, une source inépuisable, dans laquelle nous devrions puiser » faisant référence au discours de Victoire Ingabire, diffusé dans une vidéo projetée auparavant, il a comparé la lutte pour la Démocratie à un match de football « les uns devant, les autres derrière, pour un jeu collectif » et a terminé en appelant les personnes de l’assemblée à s’engager « pour que nous puissions instaurer une démocratie dans la région ».

Le message de Déo Mushayidi

A l’issue de la remise des prix, un message envoyé du fond de sa geôle à Kigali par Déo Mushayidi, lauréat du prix l’année dernière aux côtés du couple Christiaan et Martine de Beule, a été lu par Gerard Karangwa, vice-Président du PDP-Imanzi. Dans son message, l’opposant qui actuellement purge une peine de prison à perpétuité, s’est dit fier d’avoir été « jugé digne du prix portant le nom de Victoire Ingabire » et a exhorté « les démocrates rwandais et les vrais amis du Rwanda » à travailler afin d’« épargner notre pays d’une nouvelle tragédie ».

« Celui qui se bat peut perdre mais celui qui ne fait rien a déjà perdu »

Juste avant la remise du prix, Marie Roger Biloa, Présidente du jury avait introduit les lauréats et expliqué avoir accepté avec honneur ce rôle de Présidente du jury en raison de la personnalité de Victoire, qui « nous montre le type de courage que nous devrions avoir ».

Elle a raconté avoir découvert le Rwanda à la fin des années 80 alors qu’elle était jeune journaliste à Jeune Afrique : «J’ai eu la chance de faire la connaissance de ce pays en période de paix, sans enjeu autre que bien connaitre le pays et quand les événements se sont précipités à partir de 90, j’étais mieux outillée que d’autres pour analyser la situation ».

Son engagement pour la paix au Rwanda, elle a expliqué le devoir à sa soif de vérité « Je n’étais pas dans un camp ou un autre, j’étais dans le camp de la vérité, on ne peut pas atteindre la réconciliation, s’il y a une partie de la population qui ne se sent pas reconnue, qui estime ne pas avoir sa place dans l’histoire, c’est ce combat qu’a mené victoire, pour instaurer un régime de justice, et ce combat-là, il ne faut pas l’abandonner ».

« Celui qui se bat peut perdre, mais celui qui ne fait rien a déjà perdu » avait-t-elle terminé en citant un auteur allemand.

Ruhumuza Mbonyumutwa

Jambonews.net

Vidéo projetée lors de l’évènement:

 

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

17 Commentaires à “Rwanda – Belgique: Luc Marchal et un militant congolais, lauréats du prix Victoire Ingabire”

  1. Hendrix dit :

    J’aimerais savoir qu’est-ce que cette femme a fait de special pour meriter ce prix , qui sont les createurs de ce prix ? Qui sont les membres du jury qui determinent les laureats ( Bill Cliton ? Koffi Anan ? Desmund Tutu ?Nelson Mandela ? etc… Et ce prix qui recompense un ancien casque bleu,qu’est ce que les casques bleus ont fait pour proteger les victimes du genocide au Rwanda ? Ce prix n’est-il pas un camouflet pour les Interahamwe qui se cachent derriere les sois disant partis d’opposition qui poussent comme des champignons en europe pour gagner leur pain quontidien ?

       8 likes

    • Sam dit :

      Hendrix , tu ferais mieux de RElire l’article avant de faire tes commentaires, car tout est expliqué.
      Il ne faut pas nécessairement être grande personnalité pour déterminer les lauréats. Luc Marchal n’est pas récompensé sur base qu’il était casque bleu, mais bien son combat pour que la vérité triomphe. Tu évoques les partis d’opposition en europe, tu fais semblant d’oublier le sort de tout opposant au rwanda?

         8 likes

      • Hendrix dit :

        Sam, je te mentirais réellement si je lis les articles que ce site publient parce que je ne vois pas la nécessite de lire des mensonges et des propagandes pour cacher leurs ignobles actes de 1994.

           0 likes

        • A. Nzeyimana dit :

          Niba udasoma inyandiko iyi site yandika, ntabwo byumvikana ukuntu ugira rero ubuhanga bwo kugira icyo uvuga kubwo iba yanditse kandi utabisomye. Nawe niba utekereza wabyibazaho.

             0 likes

    • Derille dit :

      Je suis triste, très triste d’encore constater ce genre de discours, bientôt 19 ans après le drame du Rwanda. Tant qu’il durera, il n’y aura ni justice ni réconciliation. Y a-t-il d’ailleurs cette volonté chez celui et ceux qui sont au pouvoir ?? Mais je ne veux pas vous accabler, je préfère vous croire manipulé que de mauvaise foi.

      Quand vous parlez des Interahamwe qui se cachent derrière les partis d’opposition, que dire alors des Rwandais(es) qui infiltrent les organes de décision belges? Pour empêcher de reconnaître comme réfugiés des compatriotes qu’ils accusent d’être génocidaires alors qu’ils savent très bien qu’ils sont innocents. Non, je ne l’ai pas entendu dire, j’en suis un témoin direct.

      Nier le génocide des Tutsi est malhonnête, nier les massacres des Hutu l’est tout autant.

      Liberté d’expression et multipartisme sont les bases de la démocratie. Victoire Ingabire a quitté sa famille, une vie paisible et une position confortable pour présenter une alternative à la dictature et à l’injustice. En sachant très bien qu’elle risquait de porter la

         5 likes

    • Castro dit :

      Reka nongereho akandi kabazo:
      -Iki gihembo ni ama DOLLARS yabanyamerika angahe, ko mutayavuze, ese abagitanga nabagihabwa ntibyaba ari nka byabindi abanyarwanda bavuze ngoni : « Ukwikirigita ugaseka »?????

      Quant a cette dame Camerounaise, Mari-Roger BILOA, elle est bien connue pour ses prises de positions fortement anti-TUTSI que ce soit dans ses ecrits a Jeune Afrique ou lors de sa participation dans des emissions politique sur TV5-RFI aucours desquelles elle a toujours pris un penchant pour des partis politiques extremistes HUTU du Burundi ou du Rwanda.

         1 likes

      • A. Nzeyimana dit :

        Niba kugendera mu kuri no kukuvuga ari ukuba anti-tutsi ubwo abatari anti-tutsi bakurikira iki? Cyakora ubutegetsi bwa Paul Kagame tuzi umurongo bugenderamo uri pro-tutsi.

           1 likes

  2. Semanzi Paulin dit :

    Mr Hendrix,
    les casques bleus n’ont rien fait pour sauver les Tutsis, p-c-q le Tutsi Kagame et son FPR leur ont sommé de quitter le Rwanda le plus vite possible. Ce que Bill Cilnton et Koffi Anan ont mis en exécution. Exiger que le jury soit composé par Koffi Anan et B. Clinton ne peut venir que d’un cynique comparable au Criminel Kagame qui n’a pas hésité à sacrifier son propre ethnie.

    Quand à ce qu’a fait Ingabire, je m’étonne que vous ne répetiez pas le même refrain que votre Leader idéologique (Kagame) qui ment comme il respire. Pour lui, elle est divisioniste, négationiste, terroriste, génocidaire et pour preuve elle a creusé une tranchée militaire à Kigali, lancer des grenades qui ont fait bcp de victimes à Kigali.

    Vous évoquez Nelson Mandela? savez-vous que N. Mandela fut aussi traîté de terroriste, communiste, sanguinaire par des racistes sudafricains et que les américains l’ont mis sur leur fameuse liste de terroristes ? J’ imagine que vous vous réjoirez si B. Clinton réussissait à convancre les autorirtés américaines à mettre Ingabire ( IGITERAHAMWE) sur cette liste.

       8 likes

  3. G.D dit :

    Le monsieur ex-casque bleu vient faire quoi dans l’histoire? Et encore qu’est-ce qu’il aurait fait qui mérite un tel prix? Les casques bleu ont abandonné les innocents… et ceci n’étonne plus un de voir les amis et proches, avec les mm génocidaires, leur donner un prix! Et Ingabire Victoire? Elle a fait quoi? Elle a été jugé et se trouve en prison à ce que je sache! Ceci est pour vous le mérite de prix??? Je ne voudrais pas vous réveiller de votre bon sommeil qui vous procure des rêves ignobles…. en tout cas, plus vous progressez dans vos délires, plus les rwandais s’éloignent de votre groupe! Le Rwanda avance sans vous!

       2 likes

    • Semanzi Paulin dit :

      Mr G.D:
      Et Ingabire Victoire? Elle a fait quoi? Elle a été jugé et se trouve en prison à ce que je sache! Ceci est pour vous le mérite de prix???
      Remplacons X par Y : Mandela a fait qoui ? Il a été jugé et emprisonné pendant 27 ans. Et pourtant il a recu le prix Nobel de la paix. Si le ridicule tuait, les extremistes Tutsis seraient en voie de dispartion

         2 likes

  4. Hendrix dit :

    Cher Castro
    Ca fait un bout que j’avais commenter sur le livre de Charles Onana et j’avais parler de Cette anti tutsi qui est Marie-Roger Biloa.Renseignes toi bien pourquoi elle est contre les tutsi. Parait-il que une jolie tutsi l’avais duper de son chum(rire)

       0 likes

    • Fueille de chêne dit :

      Marie Roger Biloa, c’est une des rares journalistes qui a refusé de se faire berné par le mythe d’un unique et seul génocide au Rwanda,avant que le monde entier ne se réveille et la rejoigne pour débusquer cette farce FPRiènne…Relisez les enquêtes et rapports qui circulent sur le net quant à ce que les occidentaux pensent de vous.Les rwandais ne veulent plus de vous comme dirigeants,les africains des grands lacs ne veulent plus de vous comme voisins à cause de plus de 6 millions de congolais que vous avez massacré par avidité…Partout en Afrique,vous êtes redoutés pour ne pas dire détestés.
      S’agissant de Victoire Ingabire,elle incarne le bien contre le mal,la lumière contre les ténèbres,le courage contre la lâcheté et elle est rentrée dans l’histoire et son emprisonnent aura le même effet que le tabassage de MBONYUMUTWA en 1959,c’est à dire se lever comme un seul homme pour arracher la liberté des mains des usurpateurs .Vous ne perdez rien à attendre ce jour là.

         4 likes

      • Derille dit :

        Hélas non, en Belgique, le discours officiel est toujours le génocide des Tutsi, ce qui est exact d’ailleurs sur le plan du vocabulaire = volonté d’ éliminer une population minoritaire. En taisant les massacres volontaires (et pas nécessairement défensifs) des Hutu (et Twa) qui ont perdu au moins autant de leur membres. Sur les 800.000 morts de 94, vous avez vraiment la naïveté de croire que ce ne sont que des Tutsi ?? A moins que ce soit du déni ?
        Sortons de cet ethnicisme tellement bien utilisé par le pouvoir en place… les événements de 94 ont été orchestrés par une poignée de gens qui voulaient le pouvoir et l’hégémonie. Au Rwanda, et aussi avec un oeil, et même plus à en croire les 6 millions de morts en RDC, sur les richesses du Kivu. En attendant d’aller plus loin si on n’arrive pas à confondre cette dictature qui ment comme elle respire.

           3 likes

    • RASEC dit :

      Hendrix prétend avoir commenté le livre d’Anana.

         0 likes

      • Hendrix dit :

        RACEC, qu’est ce que tu veux dire de Anana ? Tu veux parler de Charles Onana ? Sois intelligent pour donner ton point de vue sur un article. Tu t’indentifie deja par ta reaction.

           1 likes

  5. avenir dit :

    Hendrix MIEUX VAUT SE TAIRE AU LIEU D’ECRIRE DES BETISES NOUS AVONS DES FRERES QUI ONT ETE CREVES DES YEUX PAR TES SATELLITES FPRs

       0 likes

Laissez un commentaire