FR | EN

Les Etats-Unis somment le M23 de déposer les armes

Publié : le 27 août 2013 à 0:44 | Par | Catégorie: Actualité

Le département d’Etat américain a fait part de sa vive préoccupation suite à la reprise des combats à l’arme lourde entre les rebelles du Mouvement du 23 Mars (M23) et les forces armées congolaises. « Nous appelons le M23 à cesser immédiatement les hostilités, de déposer les armes et se dissoudre, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU », pouvions-nous lire dans le communiqué de presse datant de ce 25 août.

source: blog.citoyenmouton.com

En effet, dans la matinée du samedi 24 août un obus est encore tombé près de la ville de Goma (capitale du Nord-Kivu) causant la mort de deux personnes. Epris de colère, plusieurs habitants sont descendus spontanément dans les rues de Goma et des convois de la MONUSCO, accusée de ne pas protéger les civils, ont été la cible de jets de pierre. Deux civils ont été tués durant ces accrochages. Une enquête conjointe a été diligentée par les Nations Unies afin d’élucider les circonstances de ces décès.

Compte tenu de cette escalade de violence, le département d’Etat américain en appelle au respect de l’accord-cadre signé en février dernier à Addis-Abeba. Cet accord prévoyait notammentla formation d’une brigade criminelle onusienne forte de 3.000 hommes (Sud-africains, Tanzaniens et Malawites), capable de mener des opérations de grande envergure. Ils sont aussi d’avis que toute solution politique du conflit passe nécessairement par une reconnaissance de la responsabilité des atrocités commises par les dirigeants des groupes armés M23 et autres (FDLR, etc.).

Afin de prévenir d’autres conflits, les Etats-Unis se disent prêts à envisager d’autres sanctions ciblées contre les dirigeants des groupes armés tels que le M23 et ceux qui les soutiennent. C’est ainsi qu’un appel solennel a été lancé aux autorités de Kigali afin de cesser tout soutien aux M23 : « Nous réitérons notre appel au Rwanda à cesser toute aide au M23 et à respecter l’intégrité territoriale de la RDC, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et de ses engagements au titre de la paix, la sécurité et le cadre de coopération ».

« Nous demandons également à la RDC de prendre toutes les mesures prudentes afin de protéger les civils et de prendre des précautions afin d’éviter que des obus FARDC ne tombent par inadvertance sur le territoire rwandais » a averti le département d’Etat américain. 

Cynthia Bashizi

Jambonews.net

http://www.state.gov/r/pa/prs/ps/2013/08/213488.htm

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn
Tags:

10 Commentaires à “Les Etats-Unis somment le M23 de déposer les armes”

  1. decrolier dit :

    De la totale hypocrisie….

    Les vrais responsables de ces situation dramatiques sont et restent les communautés diplomatiques internationales.

    Après la victoire de Kagamé… il a été demandé aux autorités internationales de poursuivre leurs actions à l’ encontre des groupes génocidaires qui avaient fui avec armes et bagages au delà de la frontière congolaise.

    Cela aurait du être fait dans le plus pur respect des parties combattantes.

    Car on ne laisse pas poursuivre des troupes génocidaires par d’ autres troupes marquées profondément par les stigmates d’un génocide récent..
    C’est l’ assurance de dérapages certains.
    Par respect des droits de l’homme et des lois de la guerre, déjà à cette époque, la communauté internationale n’ a pas fait son devoir… avant le génocide… pendant le génocide… et après le génocide.

    Avant en ignorant avertissements avérés d’une catastrophe programmée et annoncée.
    Pendant en permettant…. durant le génocide des accords diplomatiques contradictoires qui laissaient le champ libre aux génocidaires et dont la France à continuer jusqu’aux derniers instants à les approvisionner en armes et munitions.

    Accords qui ont permis aux génocidaires de s’ enfuir du Rwanda avec armes et bagages sans être poursuivis par la communauté internationale et de faire de Goma à l’ époque … une ville sous la domination des groupes génocidaires.

    Occupation qui alla jusqu’ à créer une épidémie terrible de typhus et choléra dans les populations de Goma….
    Pendant que dans le même temps la ville était dévastée par des intenses éruptions volcaniques.
    Goma fut à cette époque … un véritable chaudron des enfers… dans lequel les communautés diplomatiques internationales refusèrent de s’immiscer.
    Laissant à une armée Rwandaise totalement sous le choc TERRIBLE des constats de génocide dans leurs propres familles de poursuivre des génocidaires.

    ON SE FOUT DE QUI…,?

    On donne des conseils et des ordres…. quand aux moments cruciaux … ces mêmes autorités internationales ne remplirent mêmes pas leurs devoirs et fonctions.
    Depuis lors le temps a passé… et ce ne sont plus les mêmes entités aux commandes… mais bien les mêmes organismes diplomatiques.

    Organismes diplomatiques agissantes mais sur bases d’intérêts et de visions contradictoires.

    La France qui d’un côté… continuait d’entretenir avec les anciens du régime génocidaires des relations diplomatiques amicales au point de les faire rentrer sur son territoire, et de les protéger… malgré les accusations avérées du TPI qui pesaient et pèsent encore sur elles….
    Exemple éblouissant…. l’ épouse de l’ancien président « Habyarimana »…. qui stimulaient ses troupes à massacrer des enfants Tutsis sur les bancs des écoles….et qui reçoit encore actuellement…la protection des gouvernements Français successifs.

    Ce qui se passe dans les régions du Kivu…. dans les faits ne reposent pas sur les vélléités Congolaises ou Rwandaises.

    Dans les faits c’est le foyer des intrigues pilotées par 2 visions du monde totalement différent … mais qui ne possèdent strictement RIEN …. d’AFRICAIN.

    D’un coté nous avons les intérêts des « Lobbies » Francophones et de l’ autre ceux des « Lobbies » Anglophones.

    La région du « Kivu » ainsi que le Congo a sa population dans la mouvance « Francophone ».
    Mais les régions du « Kivu sont aux frontières de ces 2 mouvances… (HELAS POUR SES HABITANTS).
    Les mouvances Anglophones de l’ Afrique de l’Est a saisi le génocide Rwandais comme une opportunité pour s’introduire dans la citadelle Francophone.

    Kagame… bien que sous influence Anglophone… n’ est nullement l’ auteur de ces intrigues occultes de « Lobbies » qui se camouflent depuis les événements de 1994… ou chaque adversaires utilisent les paravents diplomatiques des états pour tenter de remporter une partie impossible.

    Une partie…. où les intérêts des populations Africaines sont les cadets des soucis diplomatiques … malgré les gros doigts des instances diplomatiques internationales… et CELA DEPUIS LE DÉBUT DES ÉVÉNEMENTS QUI REMONTENT A PLUS DE 20 ANS.

    La communauté internationale qui est dominée actuellement par la mouvance Anglophone…. aimerait pouvoir s’en coup férir pouvoir agrandir son giron d’influence….dans cette région réputée de grandes richesses minières… et autres.

    Et ce n’ est pas du tout « Kagame » qui est le chef d’ Orchestre d’une telle stratégie…. (Il n’ en a ni les fonds… ni les moyens…
    Mais il est un paravent magnifique derrière lesquels peuvent de camoufler hypocritement les ambitions Anglophones Occidentales.

       3 likes

  2. mukebayi dit :

    Le Rwanda cherche à défier tout le monde, même les USA. C’est le moment de prendre des sanctions à ces dirigeants rwandais aux allures hitlleriennes, qui risquent d’embraser toute la région. Ne pas le faire ce dire que ceux qui le soutiennent lui donnent le feu vert en coulisse

       6 likes

  3. Kindu Connection dit :

    La guerre à l’Est est vraiment le pire cas d’hypocrisie politique qu’on ai jamais connu. Une mascarade immonde organisée sous les bons auspices de l’Onu.

    Le cynisme des acteurs en jeu dépasse l’ententement humain. Les kabila, kagame, museveni, obama, clinton…n’ont aucune consideration pour la vie humaine, principalement si elle est congolaise.

    Tant que les Congolais ne seront prêt à se lever et à se battre pour leurs droits les plus élementaires, la tragédie continuera.

       2 likes

  4. ce faux et archifaux les etats unies jouent le couteaux en double tranchant.

       0 likes

  5. DANIEL dit :

    Il est temps que les etats unis agissent car les sanctions contre les dirigeants des groupes armés n’ont pas vraiment d’impact significatif.
    Il serait mieux que les sanctions soient imposés à ces pays voisins qui soutiennent les groupes armés .
    Et le gouvernement congolais doit prendre des initiatives pour accélérer avec le dialogue de Kampala car même si les rebelles sont chassés jusqu’a Runyoni ils reviendront toujours comme ils le faisait au rwanda avec le FPR. Le mieux est de dialoguer afin que les paisibles populations vaquent à leurs occupations.

    Nous sommes fatigués de la guerre, on nous a assez meurtri nous disons halt à la guerre. Dans la guerre il n ya ni vainqueur ni vaincu car tous nous perdons.

       1 likes

  6. christian dit :

    Méfiez-vous des mots!

    Depuis la reprise de la guerre dans le nord Kivu, Les USA ne cessent d’intimer au Rwanda de cesser tout aide et tout soutien aux rebelles du M23. Sont-ils si naïfs ou feignent-ils la naïveté?

    Il serait tant que les états Unis-cessent ces hypocrites communiqués qui n’ont d’injonctif que le langage et non l’action.

    Comment puisse-t-on demander à une nation, de cesser d’alimenter son armée en campagne?

    Ce qui suit n’est un secret de polichinelle que pour ceux qui veulent bien se bander les yeux.

    Le M23 est une succursale armée de l’un des plus grands conglomérats de l’Afrique de L’est: Le FPR.
    Ce bras armée prétend n’avoir d’autre visée que de faire respecter les accords du 23 mars 2009 et le Rwanda le soutiendrait, – ce qu’il avoue à demi-mot – pour traquer les rebelles du FDLR. Pourtant, c’est l’armée congolaise FARDC qu’il combat!
    Une situation ubuesque, à la limite du pathétique et du cynisme meurtrier qu’entretient ce petit Etat d’Afrique dirigé par des hommes à l’âme belliqueux et qui n’ont d’autres desseins que ceux-ci:

    1 – Entretenir un climat d’insécurité afin d’exploiter en toute impunité les richesses minières de cette région ( il faut savoir que le Kivu est riche en Coltan, un composant INDISPENSABLE dans la fabrication des téléphones portables, ordinateurs…) Qui sont parmi les leaders mondiaux en la matière? APPLE, MICROSOFT, GOOGLE. d’ailleurs une bourse aux matières premières a été créer à Kigali!

    2 – Annexer le Kivu et ainsi étendre le territoire national rwandais qui bat le record de la plus grosse densité de l’Afrique continentale ( presque 11 millions d’habitants pour 26 000 km 2. une densité de 423 hab/km 2.)

    3- Étendre l’influence de la zone anglophone. Pour se faire, le Rwanda a besoin du soutien des USA et de l’Angleterre mais shut! il ne faut le dire)

    Tout est lié, imbriqué, entremêlé, mélangé. Les voix qui s’élèvent ne sont ni plus ni moins que des chants de sirène entonnés pour masquer la cruelle mais évidente vérité. Et l’intervention et la réussite de l’opération mené par la Monusco ne sera une réussite qu’à condition que les pays africains engagés (Afrique du Sud, Malawi, Tanzanie) souhaitent réellement la paix sans autre forme d’intérêt.

    En attendant, les mots restes des mots et seuls les actes dévoilent les objectifs des hommes!

       4 likes

    • le nouveaux port pour evacuer les richesses volee en RDC par l,ouganda et le rwanda ce mombassa,le port de dar se salaam est exclu les 2 pdt sont a mombassa pour l,unauguration de ce port.

         0 likes

    • SEBOP dit :

      Christian, tout ce qui se raconte n’est que charabia. Il suffirait que le peuple congolais se prenne réellement en charge pour mettre définitivement hors d’état de nuire ce pantin de Kagame, Hyppolite Kanambe aka Jo Kabila, qui se trouve à la tête de leur pays.
      Ragaillardis et unis, les congolais ne feront qu’une bouchée de ces troupes de RDF ou FAR ou FPR comme cela se faisait dans le passé. Ce n’est ni l’ONU, ni les USA, l’Angola ou l’Afrique du Sud qui viendront les aider à se libérer. Ce sont les congolais (zaïrois) qui formaient jadis les combattants angolais (UPA, FNLA, MPLA CHIPENDA, UNITA et FLEC), les combattants de l’ANC, du FRELIMO etc…, même les ougandais qui ont renversé IDI AMIN DADA, Museveni entre autres. Le voyage de Kanambe en Angola n’est qu’une mascarade car les angolais (services secrets) savent très bien qu’il y a bien un traître à la tête de la RDC et que toute l’unité de commandement des « FARDC » se trouve à Kigali. Raison pour laquelle lorsqu’à Kinshasa ou dans le Kivu, la population se lève pour marcher en soutien aux soldats congolais qui sont au front, paradoxalement l’imposteur de « chef de l’Etat congolais »intime l’ordre à ses forces de répression d’embastiller les manifestants. Lorsque sur le terrain les soldats congolais gagnent du terrain, ordre leur est donné de rebrousser chemin ou de cesser toute offensive.
      C’est aux congolais de faire d’abord partir Kanambe Hyppolite et tout le reste suivra.

         0 likes

  7. Tukumombo dit :

    C’est la vache qui accepte la protection de l’abattoir. Congo ouvre les yeux

       0 likes

  8. RASEC dit :

    Obama amuse les galeries et se moque éperdument des Congolais.
    Les USA ont des conseillers militaires au sein de l’armée de Kagame.
    Les agents de la CIA sont partout dans ce pays.
    Tony Blair est conseiller spécial de Kagame.
    Les armes utilisées par l’armée de Kagame en RDC sont fournies par les USA.
    Obama s’est opposé aux sanctions contre le Rwanda. Des milliers de soldats rwandais qui ont traversé la frontère dans ces derniers jours ont été vus par les agents de la CIA et les diplomates USA ainsi que par leur satellite géostationnaire qui opére dans notre région depuis les années fin 80.
    Il s’ensuit qu’il sait très bien que ce M23 est une fiction et que c’est bel et bien l’armée de Kagame qui opère en RDC.
    La parfaite illustration est ce soi-disant M23 ou Kagame plus précisément ne l’a même pas écouté.
    Kagame est un ancien maquisard. Il adore l’action et le duel d’une part et lancer le défi d’autre part. Lorsque son armée n’est pas en action, il a des démangeaison dans les mains et les pieds. Pour qu’il se calme, il faut qui soit mis à génou. Or, ce n’est certainement pas Kabila ou la MONUSCO qui va le neutraliser. Dès lors qu’il ne porte pas atteinte aux intérêts américains, les USA aiment un gard qui ose effectivement. La vie des millions de Congolais n’est sûrement pas leur préoccupation comme en témoignent les démarches qui ont été faites par Madame Clinton pour faire enterrer le RAPPORT MAPPING de l’ONU. Ils vont raser la Syrie en raison de quelques centaines de cadavres syriens dont les images ont fait le tour du monde. Qu’ont-ils fait face aux atrocités décrits dans ce Rapport contre des millions de Congolais, indistinctement d’âge et de sexe? Rien.
    Par ailleurs, il me semble que Kabila dont personne n’entend, Mende au demeurant, les journalistes congolais et autres n’ont pas compris la teneur du message des parlementaires USA qui étaient chez eux il ya quelques jours: Prouvez que vous êtes des dirigeants dignes de ce nom et les USA vous aideront. A défaut, les USA n’aident pas les canards boîteux. Ils ont parfaitement raison. Ce que les Congolais attendent de leurs dirigeants c’est agir efficacement c’est-à-dire neutraliser défintivement ceux qui sement la mort et la terreur contre les pavres paysans congolais et nullement faire des bruits et ergoter dans tous les sens, le Rwanda nous a agressé, nous acceptons les bons éléments du M23 et les mauvais doivent déposer les armes.
    En raison de leurs déclarations en désordre et contradictoires, les « dirigeants congolais sont inaudibles. Les autorités rwandaises même s’elles sont de mauvaise fois restent invariables dans leurs déclarations et in fine, ce sont elles qui sont mieux écoutées.
    Le comble est que Kabila ne sait même pas que Madame Robinson, ex-présidente d’Irlande et Kagame se connaissent très bien, que lorqu’elle dirigeait son pays, elle a oeuvré pour que les auteurs crimes qui ont été commis par les militaires de l’armée de Kagame restent impunis. Il n’a donc rien compris lorsqu’elle a proposé que le gouvernement de la RDC négocie avec ce fameux M23 car selon elle, c’est une condition sine qua non pour le retour de la paix durable et définitive en RDC, le tout en contradiction totale avec la décision du Conseil de sécurité qui a sommé ce M23 à déposer les armes et indirectement le Rwanda à se retirer de la RDC mais sans plus quant aux sanctons en cas d’inexécution de cette décision.
    C’est parce que Kagame n’a pas rencontré un adversaire de taille qu’il continue à créer le désordre en RDC.

       0 likes

Laissez un commentaire