Jambonews FR - Restons informés

Londres menace de retirer son aide au Rwanda

Londres menace de retirer son aide au Rwanda

Le MI5, le service de renseignements britannique a averti l’ambassadeur du Rwanda en Grande Bretagne que Londres pourrait retirer son aide au développement au Rwanda de l’ordre de quelques 83 millions de Livres si la campagne d’harcèlement visant la diaspora rwandaise au Royaume-Uni  n’était pas stoppée.
Selon le quotidien anglais « the Independent », qui a rapporté la nouvelle, plusieurs expatriés ont déclaré avoir été menacés et intimidés par des diplomates rwandais basés en Grande Bretagne.

Ernest Rwamucyo avec la Reine Elisabeth II

Ernest Rwamucyo avec la Reine Elisabeth II


Ernest Rwamucyo, l’ambassadeur du Rwanda en Grande Bretagne aurait été personnellement présent lors d’au moins une réunion dans un restaurant au cours de laquelle, une mère de famille, Jeanne Umulisa, ancienne soldate du Front Patriotique Rwandais âgée aujourd’hui de 46 ans aurait été menacée.
« Il est clair que j’étais menacée, l’ambassade voulait que j’arrête mon association et si je ne m’exécutais pas, quelque chose pouvait m’arriver » a t’elle déclaré à l’’independent.
Jeanne Umulisa a attiré l’attention des autorités rwandaises lorsqu’elle a fondé « Wariyo Baka », une association ayant pour objet d’aider les vétérans du FPR à sortir des problèmes d’alcool ou de drogues.
Elle nie être une opposante politique bien qu’elle ne cache pas sa désillusion de Paul Kagame, son ancien chef dans la rébellion.  « On m’a demandé de venir à une réunion au Nando’s à Euston Road. Plusieurs personnes de l’ambassade étaient présentes et m’ont dit qu’en créant mon groupe, j’agissais contre le pays pour lequel j’avais combattu. Ils voulaient que j’arrête l’association… Je leur ai dis que je ne le ferais pas, que le groupe n’avait aucune prétention politique…que c’est au sujet de rwandais aidant d’autres rwandais. J’ai été surprise par leur agressivité » a-t-elle ajouté.
Le ministère des affaires étrangères britannique a déclaré être au courant de plusieurs cas d’harcèlements de personnes membres de la diaspora rwandaise en Grande Bretagne. Une femme porte parole du ministère a déclaré que ces éléments étaient pris au sérieux.
Les services secrets de sa majesté ont en tout cas, selon « the Independent », jugé de telles accusations suffisamment sérieuses au point de donner un avertissement à Mr Rwamucyo. Les officiels du MI5 ont également été autorisés à préciser que la Grande Bretagne qui a tissé de liens étroits avec le Rwanda et l’a accueilli dans le Commonwealth pourrait lui retirer son aide au développement.
Ruhumuza Mbonyumutwa
http://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/rwandan-wedding-guest-told-to-stop-harassing-dissidents-in-uk-2276425.html
 
 

Commentaires

commentaires


© 2019 Jambonews