Jambonews FR - Restons informés

Rwanda : un mensuel demande pardon au Général Kagame

Rwanda : un mensuel demande pardon au Général Kagame

Le mensuel rwandais « Ishema » (fierté) a publié un numéro inédit intitulé « Imbabazi » (pardon) destiné à demander pardon au Général Paul Kagame, qu’il estime avoir  diffamé  dans un article publié dans sa 24ème édition.

Couverture du dernier numéro d'"Ishema"

Couverture du dernier numéro d'"Ishema"


Sur la couverture de cette édition spéciale, on y aperçoit Fidèle Gakire, le directeur du journal courbé devant le numéro un rwandais et implorant le pardon de ce dernier qui le lui accorde d’un geste de la main.
A l’intérieur de cette édition, le site Igihe.com rapporte qu’on y trouve toute une série d’articles publiés précédemment par Ishema à la gloire de Paul Kagame comme celui publié à l’issue de l’année 2009 et intitulé « Kagame : le meilleur politicien de l’année 2009 ».
En parallèle à cette édition spéciale, Fidèle Gakire a écrit une lettre ouverte au Chef d’Etat rwandais dans laquelle il demande pardon « Votre Excellence, Président, je suis heureux de vous écrire cette lettre visant à vous demander pardon en raison de l’article publié par le journal dont je suis propriétaire  dans sa 24ème édition. Il contenait des mots qui vous dénigrent en tant que Chef d’Etat et dont certains propos ne donnaient d’ailleurs pas de valeurs à votre courage et votre intégrité »a-t-il ainsi écrit.
Selon l’agence rwandaise d’information, l’article à l’origine de la controverse est un article dans lequel le journaliste qualifie Paul Kagame de « dictateur » et de « corrompu ».
Au lendemain de cette publication, le « Forum des Médias Privés » avait suspendu pour six mois le magasine Ishema, pour publication de cet article « ridiculisant la personne du président ».
Se confiant au « New Times », le principal média contrôlé par le régime, Theodore Ntarindwa président du Forum a déclaré « qu’une décision plus rude aurait été prise à l’encontre du média mais lorsqu’il (le propriétaire) s’est excusé auprès du forum reconnaissant que l’article était diffamatoire, on a décidé de suspendre le journal pour une période de six mois ».
Réagissant à la lourde sentence, Fidèle Gakire, a déclaré au même New Times « La sentence est trop sévère à mes yeux mais j’espère qu’après avoir subi la punition, en tant que membre du forum, nous trouverons des manières de réduire de telles sentences ».
Le rédacteur en chef d’Ishema a pour sa part démissionné le 26 juillet en raison principalement selon ses dires « de la publication d’un article dénigrant et insultant fortement le Chef de l’Etat élu par les rwandais » sans que, en tant que rédacteur en chef, il n’aie été au courant de la publication de l’ article.
La veille de cette démission, des hommes en civil non identifiés avaient saisi des copies de l’édition controversée entre les mains des vendeurs. La police avait nié toute implication, alimentant les rumeurs selon lesquelles ces hommes seraient des agents de l’Etat.
Paul Kagame est considéré par Reporters Sans Frontières comme étant l’un des 38 principaux prédateurs de la presse dans le monde aux côtés d’autres chefs d’Etats, de dirigeants politiques de leaders d’organisations terroristes ou encore de certaines milices privées.
 
Ruhumuza Mbonyumutwa
Jambonews.net

 
Ci-dessous la lettre ouverte adressée à Paul kagame
 
IMPAMVU : Gusaba imbabazi
 
Nyakubahwa Perezida, nshimishijwe no kubandikira iyi baruwa ibasaba imbabazi kubera inyandiko yasohowe n’Ikinyamakuru mbereye Umuyobozi Mukuru mu nimero yacyo ya 24, yari ikubiyemo amagambo yabasebyaga nk’umukuru w’igihugu ndetse amwe muri ayo magambo ntahe agaciro ubutwari n’ubunyangamugayo byanyu.

Nyakubahwa, imbabazi ngusaba nk’umuyobozi mu izina ry’itsinda ry’ubwanditsi bw’Ikinyamakuru ISHEMA tuzi ko ntacyo zabuza ikurikiranacyaha kw’izindi nzego ariko turabamenyesha ko icyaha cyakozwe kitari kigambiriwe kandi nta n’inyungu zo gusebya umukuru w’igihugu cy’u Rwanda cyangwa uw’amahanga ikinyamakuru cyacu kibibonamo.

Nyakubahwa, mbifurije ishya n’ihirwe mu kazi kanyu ! Murakoze !
 

Commentaires

commentaires


© 2019 Jambonews