FR | EN

RDC: démenti sur l’implication des militaires dans l’exploitation illégale des minerais

Publié : le 2 novembre 2010 à 0:38 | Par | Catégorie: En bref

KINSHASA 01/11 (BELGA) – Le commandant de la 9ème région militaire, le général de brigade Jean-Claude Kifua Kambili, a démenti les allégations contenues dans un rapport de l’Union européenne impliquant des éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo(FARDC) dans l’exploitation illégale des minerais dans certaines régions de l’est du pays, a rapporté lundi la presse kinoise.

Armée Congolaise

Pour le général Kifua, les éléments des groupes armés locaux Maï Maï, réfractaires au processus de « brassage » (intégration dans l’armée, NDLR), et quelques Congolais qui exploitaient illégalement les minerais, notamment dans le territoire de Bafwasende, en province Orientale (nord-est de la RDC), ne se sont plus fait signalés depuis qu’il a été nommé à la tête de la 9ème région militaire, qui couvre cette province.

Le rapport de l’UE, qui sera publié prochainement, accuse les FARDC et les rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) d’exploiter illégalement les ressources minières dans quelques contrées de l’est de la RDC et certains hommes influents du pays d’en tirer profit.

Selon l’auteur de ce rapport, Steven Spittaels, ces activités illégales se déroulent notamment dans la province Orientale, au Nord-Katanga et au Maniema.

Dans la province Orientale, l’exploitation illégale des minerais est plus visible dans le territoire de Bafasende, a-t-il précisé.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire