FR | EN

RDC : Toujours pas d’accord sur la composition de la CENI

Publié : le 24 novembre 2010 à 19:10 | Par | Catégorie: En bref

KINSHASA/ BRUXELLES 24/11 (APA-BELGA) – Quatre mois après la promulgation de la loi créant la future Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), les députés congolais n’ont toujours pas réussi à s’entendre sur la composition de cette instance qui doit organiser les élections prévues de 2011 à 2013 en République Démocratique du Congo (RDC), rapporte mercredi la presse kinoise.

Les députés de l’opposition et de la majorité ne se sont pas mis d’accord sur le rapport de la commission ad hoc chargée de la vérification des dossiers des candidats au bureau de la CENI après trois heures et demie de discussions mardi à l’Assemblée nationale à Kinshasa, selon les journaux ‘La Prospérité’ et ‘L’Avenir’.

Le différend porte sur la notion d' »indépendance » des sept membres du bureau de la CENI.

Pour l’opposition, la neutralité de la CENI ne peut être obtenue que par le recours à des personnalités neutres, congolaises ou étrangères, afin de rassurer toutes les parties engagées dans le processus électoral.

De leur côté, les représentants de la majorité parlementaire ont indiqué que l’application des dispositions légales s’impose – laquelle prévoit que quatre sièges reviennent à la majorité et trois à l’opposition. La répartition des postes, argumentent ces députés, ne relève pas des compétences de la CENI.

La désignation des sept membres doit être entérinée par l’Assemblée nationale, avant leur investiture par ordonnance présidentielle.

La CENI doit organiser les élections générales prévues en RDC entre le 27 novembre 2011 pour la présidentielle et les législatives nationales et août 2013 pour l’élection des maires et maires adjoints.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn
Tags: , , , , , , , ,

Laissez un commentaire