FR | EN

La malaria en recul au Rwanda

Publié : le 2 janvier 2011 à 8:50 | Par | Catégorie: Actualité
Un anophèles africain

Un anophèles africain

BRUXELLES 31/12 (BELGA) – En dépit d’une forte résurgence de la malaria constatée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2009, le Rwanda termine l’année 2010 avec une nette amélioration de sa situation épidémiologique, indique la Team Rwanda Brussels dans un communiqué.

Basé sur des chiffres de 2009, le dernier rapport de l’OMS sur la malaria a relevé que cette maladie a connu une résurgence au Rwanda en 2008-2009 avec un pic de 25 cas pour 1.000 habitants.

En 2010, le Rwanda aurait réussi à surmonter la résurgence et à réduire la prévalence de 40% par rapport à l’année précédente. Aujourd’hui, le risque existe toujours mais il est en recul.

Dix-sept pour cent des enfants de moins de 5 ans présentent un profil épidémiologique. Le monde rural reste le plus exposé puisque 81% de la population des campagnes est concernée, indique la Team Rwanda Brussels.

Plus de 100 pays dans le monde sont exposés à une épidémie endémique de malaria. Au Rwanda, la maladie n’est pas éradiquée mais elle est sous contrôle et en recul.

La malaria se manifeste par de la fièvre, des maux de tête et des vomissements. Ces symptômes apparaissent généralement dix à quinze jours après la piqûre de moustique. En l’absence de traitement, la malaria peut entraîner rapidement le décès par les troubles
circulatoires qu’elle provoque.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire