FR | EN

Un ex-rebelle congolais disparu au Rwanda depuis mars 2010, selon Amnesty

Publié : le 31 janvier 2011 à 14:15 | Par | Catégorie: Actualité
La région des Grands Lacs

La région des Grands Lacs

NAIROBI 28/01 (AFP) – Un homme d’affaires rwando-congolais et ancien chef d’une petite rébellion congolaise, Robert Ndengeye Urayeneza, est porté disparu au Rwanda depuis bientôt un an, selon Amnesty International qui appelle le gouvernement rwandais à « révéler où il se trouve ».

« Le gouvernement rwandais devrait révéler immédiatement où se trouve Robert Ndengeye Urayeneza, qui n’a pas été vu depuis sa disparition forcée à Kigali, la capitale du Rwanda, le 26 mars 2010″, écrit dans un communiqué cette organisation de défense des droits de l’homme installée à Londres.

Amnesty International qui « croit que Robert Ndengeye Urayeneza est détenu dans un cachot militaire au Rwanda, appelle les autorités rwandaises à l’inculper rapidement ou à le relâcher ».

Jouissant de la double nationalité rwandaise et congolaise, Ndengeye Urayeneza était, selon Amnesty, dirigeant du Front patriotique congolais, un petit groupe rebelle actif durant la seconde moitié des années ’90 et qui avait finalement intégré l’armée régulière congolaise.

Au moment de sa disparition, il vivait à Gisenyi, dans le nord du Rwanda, où il faisait du commerce.

Il a été « vu pour la dernière fois le 26 mars 2010 aux environs de six heures du matin lorsqu’il déposait un membre de famille à la gare routière de Nyabugogo à Kigali », précise le communiqué.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Un commentaire à “Un ex-rebelle congolais disparu au Rwanda depuis mars 2010, selon Amnesty”

  1. RUBOGOZA dit :

    Du nouveau:
    Il y a eu; ou Y-a-t-il UN FRONT PATRIOTIQUE autre que celui du Rwanda depuis 1990?

       0 likes

Laissez un commentaire