FR | EN

RDC: l’attaque contre l’aéroport de Lubumbashi, une « manipulation »?

Publié : le 9 février 2011 à 18:12 | Par | Catégorie: Actualité
Le gouverneur de la province  minière du Katanga, Moïse  Katumbi Chapwe

Le gouverneur de la province minière du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe

KINSHASA 07/02 (BELGA) – L’attaque menée vendredi dernier à l’aube par un mystérieux groupe armé non identifié mais qualifié de « sécessionniste » contre l’aéroport de Lubumbashi, le chef-lieu de la province minière du Katanga, dans le sud-est de la République démocratique du Congo (RDC), pourrait être une « manipulation », rapporte lundi la presse kinoise.

« Hormis un agent de la firme Malta Forrest tué dans des conditions qui restent à élucider, aucun indice relatif à l’incursion d’un commando sur (l’aéroport de) la Luano n’a été enregistré: absence d’impact de balle sur la piste, les bâtiments et les avions présents sur le tarmac; zéro assaillant pourchassé ou arrêté; zéro arme ou tenue récupérées; zéro trace de l’entrée ou de sortie des agresseurs », ecrit ainsi le journal ‘Le Phare’, reprenant une hypothèse formulée dimanche par Radio France International (RFI).

Une enquête demandée par le gouverneur de la province, Moïse Katumbi Chapwe, devrait selon lui, conclure à une manipulation. « On a vu que c’était une histoire montée de toutes pièces. C’est vraiment des gens qui veulent nuire encore à la RDC, des gens qui veulent nuire aussi à la province du Katanga », a affirmé M. Katumbi à RFI.

L’ex-ministre et parlementaire Jean-Claude Muyambo a pour sa part souligné « que ce n’est pas la première fois que l’on assiste à ce genre de mise en scène, surtout en période pré-électorale ».

Il a également récusé la thèse d’une action d’éclat de sécessionnistes katangais. « Est-ce que ce sont les ex-gendarmes katangais qui vont venus? Moi, je dis, ça c’est une histoire à dormir debout. Mais vous savez, en 2006, on a connu les mêmes problèmes. Il y a eu des problèmes de sécession avant les élections. Mais voilà qu’on est en 2011, six mois ou sept mois avant les élections. C’est un peu louche », a-til ajouté.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire