FR | EN

Est de la RDC: découverte de 11 corps d’ex-otages d’une rébellion ougandaise

Publié : le 14 février 2011 à 20:05 | Par | Catégorie: Actualité
RDC (Congo)

RDC (Congo)

KINSHASA 14/02 (AFP) – Les corps de 11 personnes prises en otages par des rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (Allied Democratic Forces – ADF) dans l’est de la République démocratique du Congo, ont été découverts dans cette région, a-t-on appris lundi auprès d’ONG locales.

« Onze corps en état de décomposition très avancée ont été découverts par des habitants (…) dans le nord de Beni, dans la province du Nord-Kivu (est) », a déclaré à l’AFP Omar Kavota, président de la Société civile de Beni, un groupement d’ONG locales.

« Certains corps étaient ligotés, d’autres portaient des traces de poignard et bien d’autres marques de torture », a-t-il ajouté.

Les corps, retrouvés vendredi, ont été identifiés comme étant ceux de villageois de la région « enlevés entre le 27 janvier et le 5 février dans leurs champs », par les rebelles de l’ADF, selon la Société civile de Beni.

Cinq femmes et dix hommes avaient été enlevées au total. Un corps avait déjà été découvert il y a quelques jours et « nous sommes toujours sans nouvelles des trois autres personnes enlevées. Nous craignons qu’elles aient été tuées par ces rebelles », a déclaré M. Kavota.

Apparue dans les années 1990, l’ADF a combattu les forces régulières ougandaises dans la région de Ruwenzori -en Ouganda-, surtout entre 1996 et 2001, au nom de l’égalité des droits pour les musulmans ougandais.

Après des combats qui avaient déplacé des dizaines de milliers de personnes, le groupe rebelle avait finalement été repoussé en 2001 vers la RDC, où il est basé depuis.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire