FR | EN

Flahaut tente de désamorcer la polémique sur sa visite au Rwanda

Publié : le 19 mars 2011 à 11:06 | Par | Catégorie: Actualité
Le président de la chambre Belge, André Flahaut

Le président de la chambre Belge, André Flahaut

Critiqué par le colonel Luc Marchal pour sa récente visite au Rwanda, André Flahaut tente de se défendre pour minimiser la polémique.

Après sa visite le 9 mars au Rwanda, au cours de laquelle André Flahaut a rencontré le président Kagame, des voix se sont levées pour critiquer non seulement cette initiative de rencontrer le dictateur Paul Kagame mais aussi le voyage au Rwanda. Dans une lettre rendue publique par ses services, Flahaut tente de désamorcer la polémique.

C’est le 9 mars dernier, qu’André Flahaut président du parlement belge, en compagnie du vice-président du Sénat Willy Demeyer, a participé à Kigali, à la conférence des présidents des parlements de la Communauté Economique des Pays des Grands Lacs (CEPGL), qui a aboutit à l’adoption d’un texte portant sur les fonds baptismaux et la création d’une force militaire régionale à la République démocratique du Congo (RDC), au Rwanda, et au Burundi.

Malgré que ce n’était pas prévu dans son programme, Flahaut en a profité pour s’entretenir avec le président Rwandais Paul Kagame. C’est surtout cette rencontre qui a provoqué des émus non seulement parmi la classe politique belge, mais aussi au sein de la communauté rwandaise, assez importante en Belgique.

Néanmoins, les critiques les plus vives sont venues de la part du colonel en retraite Luc Marchal, ancien commandant et dirigeant des casques bleus au Rwanda : « Comment est-il possible que des responsables politiques, exerçant des fonctions importantes au sommet des structures démocratiques de notre pays et qui ont, précisément, la tâche de veiller au respect de la démocratie et de promouvoir ses idéaux de par le monde, vont se compromettre au sein d’une dictature pure et dure dont le chef est accusé, dans un récent rapport de l’ONU, d’être responsable de la mort de plusieurs millions de personnes ? » s’était il demandé ?

La réaction de Flahaut ne s’est pas fait attendre. « En toute lucidité, il est aussi de notre devoir de tenter d’infléchir les tendances, de tenter de convertir à plus de démocratie, dans le respect des droits de chacun et de la souveraineté des Etats, les responsables politiques que nos fonctions nous amènent à rencontrer. Il ne s’agit pas non plus d’un nouveau paternalisme mais d’une volonté de mettre en place des partenariats équilibrés » a répondu M. Flahaut dans une lettre rendue publique par ses services ce 17 mars.

Reconnaissant implicitement que le Rwanda n’est pas un modèle de démocratie, et que les réformes vers la démocratie sont nécessaires, Flahaut a continué dans sa lettre en essayant de justifier le bilan de sa visite dans la région. « La politique que j’ai menée au Rwanda, au Burundi et en République démocratique du Congo ne tempère ni l’effroi de ce massacre (le génocide de 1994, qui a fait quelque 800.000 morts selon l’ONU), ni le chagrin de tant de vies anéanties, ni le respect du sacrifice de nos paras, mais après l’écoute, la compassion et la Justice, la politique se doit d’essayer l’espoir », a répliqué M. Flahaut. « La seule vraie réconciliation sera celle que le Rwanda fera avec lui-même », ajoute-t-il.

Ancien numéro deux de la MINUAR, le colonel Luc Marchal

Ancien numéro deux de la MINUAR, le colonel Luc Marchal

L’ancien ministre fait cependant preuve de compréhension envers la réaction de l’ex-numéro deux de la mission des Nations Unies au Rwanda (MINUAR) « Je sais combien le colonel Marchal qui était en première ligne en 1994, reste affecté. Il me semble difficile qu’il en soit autrement – et c’est tout à son honneur de poursuivre son attention et son questionnement envers la tragédie rwandaise », écrit monsieur Flahaut.

Il affirme toutefois regretter le « dénigrement systématique du monde politique », réaction toute fois incompréhensible puisque les gens ont des raisons légitimes de s’interroger. « Quoique l’on fasse ou ne fasse pas, on cherche à détruire, bien souvent sans réflexion ni discernement. Je ne crois pas que cette attitude soit la plus utile à la qualité de nos démocraties », conclut-il.

Pourquoi, alors que Flahaut a également visité la RDC et le Burundi, la visite de Flahaut au Rwanda fait polémique ?

La réponse est que le dictateur rwandais Paul Kagame longtemps bénéficiaire de traitements de faveurs à l’étranger, devient de plus en plus infréquentable et ses dérives autoritaires dérangent chaque jour d’avantage.

Lors de sa visite en Espagne en juillet dernier, le premier ministre Zapatero a refusé de le rencontrer, ce qui fût également le cas lors de la visite de Paul Kagame en décembre dernier à Bruxelles au cours de laquelle, le premier ministre Yves Leterme lui a fermé les portes.

Kagame a anéanti complètement toute l’opposition, réduit à néant les medias indépendants, et exercé une répression sans bornes sur la population rwandaise.

A cette violation massive des droits humains, s’ajoute le rapport des Nations Unies, le Mapping Report qui accuse l’homme fort du Rwanda « de crimes contre l’humanité, crimes de guerre, voire d’actes de génocide en République démocratique du Congo entre 1993 et 2003 ».

Tout cela explique les critiques formulées à l’égard du chef du parlement belge. A quoi s’attendait Flahaut en fréquentant l’infréquentable ? Croyait-il serrer les mains sanglantes de Paul Kagame sans s’attirer les foudres de ceux et celles qui militent pour l’établissement d’un Etat de droit au Rwanda et dénoncent l’impunité pour les horreurs commises?

« Qui fait l’âne ne doit pas s’étonner si les autres lui montent dessus » dit un adage chinois !

Par Jean Mitari
JamboNews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

38 Commentaires à “Flahaut tente de désamorcer la polémique sur sa visite au Rwanda”

  1. Mathias dit :

    André Flahaut est un gros con qui cherche à se faire une popularité auprès du tyran Paul Kagame, pourquoi aller serrer la main du diable alors que même le premier ministre de son pays ait refusé de le faire ?

       4 likes

  2. Sebahinzi dit :

    voila encore un occidental de plus qui n’a pas honte d’ aller se ridiculiser auprès d’ un dictateur sanguinaire, on ne peut pas se déclarer démocrate et passer son temps en pactisant avec le diable. Flahaut et sa bande de guignols doivent comprendre que Kagame n’est une personne comme les autre, Kagame est une bête sauvage sans âme ni conscience, qui s’approche de lui s’attire des emmerdements.

       4 likes

  3. Muhinzi dit :

    Personnellement, je pense que Flahaut n’est pas allé voir Kagame pour autre chose que de chercher à faire des business. Il veut essayer de monter une entreprise qui peut l’aider à piller la RDC comme le font Tony Blair et les autres. Seulement condition sine-quoi-none, Kagame veut s’afficher avec des cons soi-disant démocrates qui ne connaissent rien en démocratie. Flahaut est un exemple de ceux-là qui parlent de la démocratie sans savoir ce que c’est la démocratie. Ne soyez pas surpris si demain il prend l’avion pour Tripoli ou s’il commence à se présenter comme spécialiste du Rwanda.

    Vous savez, les cons ça ose tout.

       4 likes

  4. maronier dit :

    Les Noirs n’ont pas encore compris qu’ils n’ont pas d’alliés dans le monde. Bref, tant que nous n’allons pas comprendre que l’Europe et les puissances étrangères sont du problème et non de la solution pour l’Afrique, eh bien, nous allons continuellement lorgner le bonheur des autres comme des chiens solitaires ayant perdu leurs maîtres

    L’homme blanc n’a jamais et ne voudra jamais que l’homme noir évolue, le seul salut de homme noir, viendra de lui même, si non il sera toujour l’objet des moqueries des autres races, voici d’ailleurs ce que les savant blancs pensent vis à vis des noirs:
    Les Blancs sont supérieurs à ces Nègres, comme les Nègres le sont aux singes, et comme les singes le sont aux huîtres. » Voltaire ( in “Traité de Métaphysique”. Cité in “Le Choc du mois” n°25, p.31)

    « Leurs yeux ronds, leur nez épaté, leurs lèvres toujours grosses, leurs oreilles différemment figurées, la laine de leur tête, la mesure même de leur intelligence, mettent entre eux et les autres espèces d’hommes des différences prodigieuses. Et ce qui démontre qu’ils doivent point cette différence à leur climat, c’est que des Nègres et des Négresses transportés dans les pays les plus froids y produisent toujours des animaux de leur espèce, et que les mulâtres ne sont qu’une race bâtarde d’un noir et d’une blanche, ou d’un blanc et d’une noire. » Voltaire (”Essai sur les moeurs”. Cité in id.)

    « La nature a subordonné à ce principe ces différents degrés et ces caractères des nations, qu’on voit si rarement se changer. C’est par là que les Nègres sont les esclaves des autres hommes. On les achète sur les côtes d’Afrique comme des bêtes. » Voltaire (”Essai sur les moeurs”. Cité in id.)

    « La race des Nègres est une espèce d’hommes différente de la nôtre […] on peut dire que si leur intelligence n’est pas d’une autre espèce que notre entendement, elle est très inférieure. Ils ne sont pas capables d’une grande attention, ils combinent peu et ne paraissent faits ni pour les avantages, ni pour les abus de notre philosophie. Ils sont originaires de cette partie de l’Afrique comme les éléphants et les singes ; ils se croient nés en Guinée pour être vendus aux Blancs et pour les servir. » Voltaire (”Essai sur les moeurs”, Genève, 1755, t.XVI, p.269-270)

    « Je suspecte les Nègres et en général les autres espèces humaines d’être naturellement inférieurs à la race blanche. Il n’y a jamais eu de nation civilisée d’une autre couleur que la couleur blanche, ni d’individu illustre par ses actions ou par sa capacité de réflexion… Il n’y a chez eux ni engins manufacturés, ni art, ni science. Sans faire mention de nos colonies, il y a des Nègres esclaves dispersés à travers l’Europe, on n’a jamais découvert chez eux le moindre signe d’intelligence ». David Hume (1711-1776), économiste anglais influent écrivit à son époque (dans “Sur les caractères nationaux, Vol III”)

    « J’incline à penser que les nègres, et en général toutes les autres espèces d’hommes sont naturellement inférieurs aux blancs. Il n’y eut jamais une nation civilisée d’une couleur de peau autre que blanche, ni même aucun individu éminent, que ce soit dans le domaine de l’action ou de l’esprit. » David Hume (philosophe anglais) (Popkin, 1974)

    « La nature n’a doté le nègre d’Afrique d’aucun sentiment qui ne s’élève au-dessus de la niaiserie(…) Les Noirs (…) sont si bavards qu’il faut les séparer et les disperser à coups de bâton ». Emmanuel Kant (1724-1804) (dans “Essai sur les maladies de la tête, Observation sur le sentiment du beau et du sublime, éd. Flammarion, 1990″)

    « La race nègre est confinée au midi de l’Atlas, son teint est noir, ses cheveux crépus, son crâne comprimé et son nez écrasé ; son museau saillant et ses grosses lèvres la rapprochent manifestement des singes : les peuplades qui la composent sont toujours restées barbares (…) la plus dégradée des races humaines, dont les formes s’approchent le plus de la brute, et dont l’intelligence ne s’est élevée nulle part au point d’arriver à un gouvernement régulier. » Le zoologiste, G. Cuvier (dans “Recherches sur les ossements fossiles, Volume 1, Paris, Deterville, 1812)

    « On ne peut se mettre dans l’idée que Dieu, qui est un être sage, ait mis une âme, surtout une âme bonne, dans un corps tout noir. (…) Il est impossible que nous supposions que ces gens-là soient des hommes, on commencerait à croire que nous ne sommes pas nous mêmes chrétiens. » Montesquieu (dans “L’esprit des Lois”) en 1748 :

    « Les Africains, en revanche, ne sont pas encore parvenus à cette reconnaissance de l’universel. Leur nature est le repliement en soi. Ce que nous appelons religion, état, réalité existant en soi et pour soi, valable absolument, tout cela n’existe pas encore pour eux. Les abondantes relations des missionnaires mettent ce fait hors de doute(…) Ce qui caractérise en effet les nègres, c’est précisément que leur conscience n’est pas parvenue à la contemplation d’une objectivité solide, comme par exemple Dieu, la loi, à laquelle puisse adhérer la volonté de l’homme, et par laquelle il puisse parvenir à l’intuition de sa propre essence” et de continuer en disant que l’Afrique est “un monde anhistorique non développé, entièrement prisonnier de l’esprit naturel et dont la place se trouve encore au seuil de l’histoire de l’universel » Hegel (dans “La raison dans l’histoire, Paris, Plon, 1965″) :

    « La nature a fait une race d’ouvrier, c’est la race chinoise (…) une race de travailleur de la terre, c’est le nègre (…) une race de maîtres et de soldats, c’est la race européenne. » Ernest Renan (dans “le Discours sur la nation”)

    « Je suis donc amené à penser, mais ce n’est là qu’un sentiment, que les noirs, qu’ils forment une race distincte ou qu’ils aient subi une séparation due au temps et aux circonstances, sont inférieurs aux blancs quant au corps et à l’esprit » Thomas Jefferson président des USA (in Gossett, 1965, p.44)

    « L’égalité des noirs ! Balivernes ! Pendant combien de temps encore, sous le gouvernement d’un Dieu assez grand pour créer et diriger l’univers, y aura-t-il des fripons pour colporter, et des imbéciles pour reprendre, des propos d’une démagogie aussi basse. » Abraham Lincoln, président des USA (in Sinkler, 1972, p.47)

       9 likes

  5. Mbuku Jean dit :

    En s’affichant avec les blancs, notre écervelé Kagame se prend pour leur égal. Ainsi, se met-il à leur service même s’il faut ruiner la vie de ses semblables. On ne pouvait admettre que les erreurs du passé soit commises alors que notre mémoire commune fait état de mêmes monstruosités. Ce qui démontre que le cerveau de Kagame n’est pas aussi grand qu’un petit grain du sable. C’est le dernier de déments !

       4 likes

    • malamud dit :

      Monsieur Jean Mbuku,

      A propos de cerveau pas plus grand qu’un grain de sable, je te propose un exercice. Relis donc le propos que tu viens de laisser sur ce forum dans le sillage de ta prétention inconséquente:

      « En s’affichant avec les blancs, notre écervelé Kagame se prend pour leur égal ».

      Si tu arrives à comprendre tout seul la dose de complexes d’infériorité que ta phrase révèle, peut-être que ce qui te sert de cerveau aura gagné un grain de sable en plus dans le désert de ta naiveté qui s’ignore. Peut-être. Mais ce n’est même pas sûr. Fais-toi plutôt aider par quelqu’un d’autre. Une autre leçon quand tu auras fini de te gratter la tête en essayant de comprendre la précédente, c’est celle-ci: ce qui arrive quand tu essaies d’envoyer ta pauvre salive sur quelqu’un dont la tête te dépasse, c’est que ton crachat te revient à la figure… Et splach!

         4 likes

      • Mbuku Jean dit :

        @malamud,

        Comme un écervelé ne manque jamais des chantres pour célébrer sa gloire au vu de tous. Vous êtes bien dans un monde parallèle pour ne pas comprendre que quand on vous fait faire encore des âneries pour des miettes en massacrant les vôtres, vous n’êtes pas égal à celui qui vous commandite. Dans ce cas là votre position est moins enviable que celui d’un chien qui va à la chasse et accomplit le plus dur du travail mais qui, malheureusement, dans sa position on lui attribue un os à lécher. Des miettes, encore des miettes pour l’africain. Faites-vous dès lors cet exercice: qui est à la place du chien et qui est à la place du maître. Vous comprendrez, si vous en serez capable, que ce qui est une évidence est bien là: c’est le chien qui est plus petit de nous tous en stature. Ce qui est de même pour vous, comme pour nous, que je sache. Mais comme votre rhétorique ne vous emmène nullement à vous poser de bonnes questions, je serai au regret de vous signifier que si Kagame est un dément pour se contenter de sales rôles d’autrefois jadis dévolus à des imbéciles comme Mobutu, et à ceux qui s’enchantaient à vendre nos parents en esclaves, alors vous qui vous mettez au service d’un minable homme comme celui-là… Je ne pense pas que vous vous regardez le matin sur un miroir en vous réveillant après avoir ingurgité les déjections qui coulent à profusion au palais de votre guide éclairé. Attention surtout à la constipation !

        Si vous n’êtes pas capable de comprendre ce que je vous dis, prenez ce qu’a écrit Maronier. Récitez le autant de fois. Parcourez tous les pays de l’Occident. Entrez dans des bus, métro et trams. Mettez-vous chaque fois sur un siège inoccupé à deux place; et regardez combien des blancs accepteront de venir s’asseoir avec vous si ces moyens de transport ne sont pas bondés… Vous comprendrez ce jour là !

           6 likes

        • malamud dit :

          Et quand les Blancs refusent de s’asseoir à côté de vous, Mbuku, vous en êtes moritifié. A l’inverse, vous vous sentez rassuré et même honoré quand ils posent leurs fesses à vos côtés… Evidemment. Tant que la conscience de votre propre valeur dépendra de l’appréciation des autres et non pas de vous-même, pauvre Mbuku, vous serez aussi à côté de la plaque que vos commentaires en font foi sur ce forum. Plus vous en dites, plus vous dévoilez vos incurables complexes d’infériorité. Rien à faire.

             1 likes

        • malamud dit :

          PS.
          Vous remarquerez, Mbuku, que je n’ai trouvé aucun commentaire à faire sur la totalité de votre premier paragraphe. Déjà que j’ai du me boucher le nez pour arriver à lire ce paragraphe jusqu’au bout,,, Et vous vous étonnez que les Blancs s’écartent au lieu de s’asseoir à vos côtés? Le racisme a bon dos je trouve…

             0 likes

        • Mbuku dit :

          @malamud,

          Si vous le prenez à tort, tant mieux ! Au moins, ce que je voulais vous faire comprendre est un constat combien criant: que servir le blanc comme un chien dans l’illustration que je vous ai donnée ne finira qu’à une seule rétribution: le salaire du chien ou du singe comme dit un adage. ça ce n’est pas moi qui l’invente. Dans mes mots il ne s’est jamais agi d’un quelconque soif de reconnaissance. Encore que si vous êtes capable de lire le texte de « Ben Nguza » en bas vous comprendrez ce qu’est cette réalité qui gangrène l’homme noir: servir… et encore servir son maître, et se contenter de miettes; alors que dans le fort intérieur du blanc, l’africain reste encore qu’un macaque. Kagame est une illustration de ce macaque post-colonial. J’ai voulu vous dire la réalité. N’est ce pas ce qui risque de faire sauter la cocote-minute en France et ailleurs: les blancs veulent vivre heureux seuls sans les autres chez eux. Les émeutes en France, et dans d’autres pays d’Europe sont là pour vous ouvrir les yeux.
          Celui pour qui vous défendez la cause pour avoir massacrer des millions de gens n’ a t-il pas son salut grâce à cette reconnaissance qui devient sa principale valeur-refuge pour échapper au TPI pour d’horribles crimes commis en R.C.D ?

             1 likes

  6. Judith dit :

    Monsieur Maronier, je suis totalement d’accord avec le message que tu viens de donner aux Africains. On aime seulement le sol africain mais pas les Africains en général. De plus, ces puissances sont très contentes quand elles trouvent en Afrique des gens très bêtes comme Kagame et d’autres comme lui, qui acceptent d’être des instruments à tuer les leurs et vendre l’Afrique pour rien.

       4 likes

  7. Gikongoro dit :

    si Paul Kagame avait ne serait ce qu’ une minime conscience, Il se rendra compte que tous les dictateurs africains ayants accepté de trahir leurs populations pour se mettre au service des occidentaux ont fini par se faire évincer par ces mêmes occidentaux ..

       6 likes

    • Mbuku Jean dit :

      Ce qui conforte l’évidence de sa démence avancée !

         0 likes

    • Victor Ingabe dit :

      @Mbuku,

      Je pense que ton commentaire sur le blog de Gikongoro, prouve que c’est toi qui a une démence qui ne te permet pas de te rendre compte d’une simple réalité.Es-tu parmis ces villageois de Mugunga qui ont parcouru presque toute l’afrique à pieds pour trouver refuge en occident ? Nous n’avons que besoin de la paix au Rwanda, ce qui permettra au pays de se développer et c’est ce qui se passe présentement au Rwanda grace à cet homme intelligent qui a fait plus en 17 ans de regne de FPR que les 55 ans de Parmehutu(Interahamwe)

         2 likes

      • Ngunza Ben dit :

        Celui qui est dément, c’est lui qui massacre ses propres parents pour des miettes lui jetées pas les blancs: il me semble !

           3 likes

        • madjer dit :

          Arrêtez vos conneries.Vous vous êtes aliénés jusqu’à ce point?L’homme blanc c’est quoi?
          Pitié por tous ceux qui continuent à penser que seul les occidentaux viendront les libérer de
          l’ignorance,de la faim et de la maladie.Honte à ces Africains qui chantent à longueur de journées
          les mérites de la démocratie,des droits de l’homme,notions qui n’existeront jamais sur cette terre des hommes.
          Le Rwandais doit être réaliste et non vivre les pieds en l’air.Qui sont Sarkozy,Obama,Cameron,
          Berlusconi et autres.Sont-ils des démocrates comme vous le pensez?Que font-ils en Irak,en Afghanistan,au
          Sri Lanka,au Cachemire(Inde),en Cote d’Ivoire,en Somalie,en Chechenie….La démocratie,par définition,est le pouvoir du peuple.Ou avez vous vu cela?Est ce la démocratie lorsque Sarkozy demande à ses CRS de mater les manifestations des jeunes victimes du chômage les traitant de BANDITS ARABES ET NOIRS.Le Cuba de n’est-il-pas ecrase par le pays d’Obama depuis des décennies?Est-ce-que le petit peuple Cubain n’a pas le droit de vivre decemment?Et pourquoi l’embargo des Etats-Unis?C’est cela les droits de l’homme version américaine ou FRANC-MAÇONNE.
          Essayer de lire le temps et vous comprendrez,chers Rwandais.Regardez aujourd’hui la démocratie version OCCIDENT.C’est le petrole libyen.Kadhafi a décide d’ouvrir ses pompes aux Chinois,aux Indiens et aux Russes et aux Allemands et 3 pays VOLEURS DE PETROLE, lui déclarent la guerre sans même consulter leurs peuples respectifs pour approbation.Est-ce-que les avions occidentaux crachent le lait ou le miel ou bien ils massacrent.Combien meurent tous les jours en Palestine victimes de la barbarie juive?Personne ne lève son petit doigt.C’est cela LIBERTÉ ET FRATERNITÉ?Que fait l’occident qui se dit  »paradis »des droits de l’homme et de toute les libertés?ALLIENER,TUER,MASSACRER ET ANÉANTIR
          Détrompez vous en voulant croire que notre monde est un PARADIS.Sachez que dans ce monde,chacun ne recherche que ce qui lui semble bon et l’homme est,par nature, aussi sauvage que les animaux les plus sauvage:L’HOMME RESTERA TOUJOURS UN LOUP POUR L’HOMME.
          Salut.

             3 likes

      • Mbuku dit :

        Pourquoi faites-vous allusion à tutsi-hutu ? Ne vous cachez pas derrière ce clivage honteux ! Moi, je suis congolais. Je n’irai pas jusqu’à vous dire que je suis d’une province de l’ouest (vers l’océan). Pensez-vous que tous les tutsis et tous les hutus sont mauvais comme vous ? Ce que nous décrions c’est une voyoucratie qui fait régner la loi de gangs dans la région.

           3 likes

      • Gikongoro dit :

        après 17 ans au pouvoir qu’est ce que nous a apporté Paul Kagame et son mouvement criminel le FPR ? 17 ans des souffrances, 17ans des tueries, 17ans de corruption, 17 ans d’injustices, 17ans humiliation, et comme adition de tous cela nous avons plus de 7millions des morts dans la région, je pense que notre tyran Paul Kagame cherche à battre le record de Hitler dans les massacres. Kagame n’est pas du tout intelligent, au contraire , je pense qu’ ilest le pire des idiots. la seule chose qui marche au Rwanda, c’est à la machine à tuerie. « vous appellez vous ça le developpement,? Ce n’est ni le developpement, ni la paix,

           0 likes

        • madjer dit :

          Cher GIKONGORO,tu dis que le génocide tutsi » est une excuse que Kagame et ses sadiques serviteurs ont longtemps utilisé pour réduire la majorité hutu dans l’esclavage.Et bien tu fais semblant de cacher la vérité,mon frère ou tu le fais volontairement pour tes intérêts.Oui tu as le droit de haïr le président Kagame mais de grâce soit honnête pour différencier le bien et le mal.Je suis Rwandais comme toi même si je ne m’identifie pas aux ethnies,arme que beaucoup comme toi brandissent à qui veut les entendre.Soyons sérieux et apprenons a appeler la peste par son nom.Le génocide a eu lieu au vu et au su de tout le monde.Tu ne peux pas l’effacer car c’est déjà écrit dans notre histoire.
          Quant à la démocratie et les droits humains,mon frère,la réalite nous montre que ces notions sont impalpables et chimériques.Peux-tu me donner un exemple concret justifiant la realite de ces notions.Un seul exemple me suffit.Je suis très réaliste et ai les pieds sur terre.L’histoire nous montre que la démocratie n’est rien qu’une théorie floue.Ne dit-on pas que c’est le POUVOIR DU PEUPLE?Si oui,pourquoi les SARKOZY,CAMERON et OBAMA prennent-ils la décision de bombarder le peuple Libyen sans consulter leurs peuples respectifs?Même leurs parlements ont été ignorés et vous dites que ces pays sont démocratiques!Leurs arsenal de guerre ne fait que TERRORISER et TUER sans distinction et c’est cela les droits de la personne comme nous avons l’habitude de l’entendre.Les exemples sont nombreux autour de toi.
          Cher GIKONGORO,tu es chrétien et tu sais que même Jésus a été haï par les siens mais son œuvre n’a pas arrêté.Ne soit pas borné en embrassant tout vent qui souffle car chaque vent a un nom propre.Enfin,je te cite cette phrase de Voltaire: « NE JAMAIS RECEVOIR UNE CHOSE COMME VRAIE QUE JE NE LA CONNUSSE ÉVIDEMMENT ÊTRE TELLE ».
          Vivra verra.

             1 likes

  8. Rwembe dit :

    Cher Maronier,
    J’apprecie les citations des Racistes europeens que tu nous fournis.
    Mais franchement, pourquoi ces racistes europeens en sont arrives a ces conclusions?
    C’est pas par hasard ou par pure racisme, du moins c’est ce que je pense. Ils auraient eu des sentiments moins severes envers les noirs s’ils les avaient autrement trouves. Les blancs restent negatifs envers les noirs pour ce que les noirs « sont « en non pour leur couleur noire. Que sont les noirs aux yeux des blancs: pauvres, non eduques, financierement faibles, techniquement aussi, dependants de l’aide des blancs, mendiants de la charite des blancs, leurs dirigeants incapables de faire prosperer leurs peuples, incapables d’organiser leur societe, barbares dans l’art de diriger, impenetrables aux principes democratiques…Que veux-tu d’autre que le blanc pense de nous? C’est pas la faute au blanc, c’est la faute a nous-memes. Si le blanc se serait retrouve dans la situation du noir et le noir dans de meilleurs draps, le noir aurait exactement les memes sentiments negatifs envers le blanc.
    Rwembe

       1 likes

    • Ngunza Ben dit :

      C’est bien vu ce que vous dites. C’est à cause des hommes comme kagame, Mobutu, Museveni, les autres valets que l’homme noir patauge dans cette image de médiocrité qui lui colle à la peau. La conception du pouvoir par les dirigeants africains actuels ne guère valorisant pour l’image de noirs non plus. Il faut aller dans des siècles passés pour retrouver le modèle de développement à la kagame qui se résume en un maître-mot: piller les ressources africaines; et les brader sur la plate-forme commerciale à vocation internationale; encaisser les miettes, et glorifier l’homme blanc comme le dieu providentiel. Le blanc de son côté capitalise sa mise au centuple de matières brutes lui concédées à de vils-prix. Ce qui se retrouvera dans notre quotidien comme des technologies pointues pour lesquelles on voue une adoration illimitée: smart-phone; logiciels;ordinateurs;…

         0 likes

  9. Ndobo dit :

    Les Africains qui ne comprennent pas l’ONU sont des esclaves

    Par Yambuya Lotika Kibesi, dimanche 20 mars 2011 à 12:39 :: liens
    Est-ce que les Africains comprennent que l’ONU est l’Organisation des Néocolonialistes Unifiés, dont les droits de l’homme et l’enseignement religieux leur imposé les ruinent les cerveaux, car l’Afrique n’a pas le droit de liberté et c’est le continent de vol aisé par des pouvoirs occidentaux depuis l’esclavage outre atlantique et le colonialisme. En Amérique Latine et en Asie, la grande majorité de population avait compris le néocolonialisme, c’est pourquoi elles se sont libérées vite et évoluent dans la souveraineté, à l’exception de certains pays du Golf Persique que les néocolonialistes vont s’emparer de leur pétrole pour toujours avec une intervention militaire sur les désordres qu’ils vont créer dans ces Royaumes.

    Pour les pouvoirs occidentaux, l’Africain extrémiste est celui qui refuse la corruption et le vol de leurs richesses. Le modéré est celui qui accepte la corruption et le vol des richesses d’Afrique par eux. Comme dit Marine Le Pen : « Africains n’ayez pas peur, la Françafrique c’est terminée ». Vos dirigeants ne vont plus s’enrichir à vos dépenses, ils auront l’obligation de développer vos pays pour ne plus que vous fassiez du tourisme économique et du gaspillage intellectuel. C’est parce que vous n’avez rien chez vous que vous êtes obligé de venir en France. Sur 100 Africains combien ont-ils un travail de cadre, ici en France ? Combien d’africains ont un Doctorat et sont des vigiles en France ? Gaspillage intellectuel : balayeur, portier, vigile, garde d’enfant, laveur d’assiette, clandestin, etc…

    Il n’ y a rien du racisme dans ces propos, car ce sont des occidentaux au pouvoir depuis l’esclavage outre atlantique, la colonisation et la néo-colonisation, qui sont des racistes contre les Africains. Comme disait en juin 1963 le grand combattant nationaliste congolais Pierre Mulele : On haït le chien qui te morde chaque jour et on aime le maître qui le dresse pour te mordre chaque jour.

    La fin des années 1950 allait être pour les Africains celle de revêtir définitivement notre maturité perdue depuis les temps les plus reculés, quand Kwame Nkrumah proclama devant le monde à Accra en 1957, 6 ans après la mort de Simon Kimbangu en prison coloniale le 12 octobre 1951 : aujourd’hui l’indépendance du Ghana, une nouvelle Afrique est née, nous devons maintenant aider toute l’Afrique de se libérer du colonialisme et de créer les Etats-Unis d’Afrique.

    Malheureusement, nous sous-estimons l’histoire des luttes de notre souveraineté. Alors qu’elle devrait être inscrite dans les manuels scolaires de l’Afrique depuis 1960, pour qu’elle soit enseignée de l’école primaire à l’université sans toutes les considérations religieuses.

    Prenons conscience des vérités de tous les Occidentaux qui nous encouragent à faire valoir nos capacités intellectuelles en Afrique sans les traiter des racistes, car leur langage est celui de nous dire clairement leur volonté de vivre chez eux sans nous. Sachons aussi que ce sont des pouvoirs néocolonialistes occidentaux et leurs marionnettes africains qui ne veulent jamais que nous soyons souverains en Afrique pour notre bien-être et notre développement.

    La démocratie occidentale que les pouvoirs occidentaux imposent aux Africains en convaincant des Occidentaux innocents et anti-colonialistes d’être derrière eux au nom du respect des droits de l’homme qu’ils n’ont jamais respectés à notre égard ni à l’égard de leurs propres ouvriers et retraités occidentaux d’origine, qui se suicident suite aux mauvaises conditions de vie après avoir servit leurs nations, a pour objectif de nous ruiner mentalement contre notre riche civilisation africaine, car avant les dominations esclavagistes et colonialistes occidentaux, nous ne connaissions pas l’égoïsme, le vol, la prostitution, le mensonge, l’homosexualité, la mendicité, etc…ainsi nous ruiner égale piller nos richesses calmement.

    Nos Chefs coutumiers et leurs notables étaient des hommes respectueux qui organisaient notre société avec loyauté, symbole de succession de pouvoir. Ce sont toujours les pouvoirs prédateurs occidentaux avec la bible à la main gauche pour nous déraciner de nos valeurs, et le fusil à la main droite pour nous voler avec violence nos richesses naturelles, disaient que nous sommes tous des enfants de même Dieu d’amour, une histoire fondée par leurs penseurs sous les ordres de leurs nobles de l’époque, pour dicter aux pauvres de race blanche l’exploitation, qui, à la fin, engendra des grandes révolutions qui avaient renversé les pouvoirs totalitaires et les transformer à des pouvoirs démocratiques, qu’on les aussi confisqués depuis un certain temps en leur mettant des dispositions à ne plus revenir aux violences des siècles passés, mais quand ces pauvres occidentaux n’auront plus de fromage, tout explosera.

    Les conférences nationales et actuelles révolutions arabes en Afrique ne changeront rien à la volonté des néocolonialistes en Afrique, car depuis les assassinats des africanistes Um Nyobé, Félix Moumié, Patrice Lumumba, Sylvanius Olimpio, Hamilcar Cabral, Eduardo Mondlane ; les coups d’Etat contre des africanistes Ben Bella, Kwame Nkrumah et Modibo Keita ; les morts naturelles des africanistes Gamal Nasser, Jomo Kenyatta, Agostino Neto et Sékou Touré ; les derniers assassinats des africanistes Thomas Sankara et Laurent Kabila. L’Afrique n’a plus des sérieux héritiers pour vaincre le néocolonialisme, car le dernier héros africain des luttes contre le colonialisme avant 1960 encore vivant, Robert Mugabe n’est pas toujours compris par les africains sans connaissance de l’histoire comme Nicolas Sarkozy nous avait injurié à Dakar que les Africains ne figurent pas dans l’histoire du monde.

    De même on voit ces Africains, au lieu de soutenir Laurent Bgabgo dans la lutte pour notre souveraineté, ils sont derrière les pouvoirs occidentaux constitués en Commission Constitutionnelle Générale de l’Afrique pour valider les élections sous le contrôle de leur Organisation des Néocolonialistes Unifiés (ONU) et proclamer leurs marionnettes des vainqueurs reconnus par la communauté internationale des prédateurs avec leur notion démocratique de vol et de recours à main armée en Afrique.

       1 likes

  10. Ndobo dit :

    Une histoire,

    Mobutu, venant à la rescousse de son ami Holden lors de la bataille de Loanda lui imposant au FNLA, envoie deux bombardiers pilotés par deux frères jumeaux Mbo et Mpia des forces aériennes zaïroises. La prise de Loanda était à la portée de troupes de Holden. Ce dernier refusa de donner l’ordre à ces deux pilotes de pilonner la ville de Loanda très peuplé. Quelques heures après, Holden a perdu la bataille de Loanda.
    Holden a fait un choix: laisser la vie à des milliers de gens que accéder au pouvoir à n’importe quelle condition.

    Cette histoire est connue de nous tous. Mobutu s’est moqué de son ami Holden qu’il a lâché et fini par soutenir son successeur Savimpi avec qui il partagea la même culture: la cruauté. Holden est passé dans les oubliettes. Ce qui nous pousse à nous poser des questions sur ce mythe du « héros africain ». Ces barbares sont-ils vraiment de braves hommes ou des hommes cyniques ?

       0 likes

  11. Mukobanya dit :

    Mobutu disait que le mot corruption n’est pas Lingala, ce n’est pas aussi Kinyarwanda.
    Vous allez voir, les blancs sont plus corrompus que les noirs(wait and see).
    Quand ce Flahaut frequente l’infrquentable, ce n’est pas par hazard, Kagame a l’argent et il a le grand Zaire.
    Flahaut a aussi besoin d’argent pour sa pension, et il sait bien ou se trouve l’argent.
    Les gents comme Flahaut et Louis Michel, nous allons les sanctionner aux prochainnes elections

       4 likes

  12. Judith dit :

    Une chose extrêmement importante que les africains doivent savoir est celle-ci:
    C,était au cours de l’année 1889 que, Monsieur Alexander Murdoch Muckay, missionaire Presbytérien de l’Ecosse a déclaré en Ouganda :  » Dans les années passées, l’objectif universel visait à voler les Africains de l’Afrique. Aujourd’hui, la détermination de l’Europe est de voler l’ Afrique des Africains « .

       8 likes

  13. maronier dit :

    @Rwembe,

    Selon toi, si l’occident a toujour baisé les noirs c’est à cause des noirs eux mêmes.!!!

    Supposons que Demain soir tu rentres du travail et tu te fais agressé par une type plus fort que toi, il te tabasse, te casse les cotes, te brise les jambes et te crève les yeux., il viole ta femme, il sodomise ton fils de 5 ans , il prend ta voiture mais avant de partir, il brûle ta maîson,

    SELON TOI EST CE TA FAUTE ? OU EST CE LA FAUTE DU BARBARE QUI A MIS TA FAMMILLE A SANG ET A FEU.? merci de répondre à ma question

       5 likes

  14. maronier dit :

    @Ngunza Ben
    ton message est clair mais comme on dit en français,
    QUAND LE SAGE MONTRE LA LUNE, L’IMBECILE REGARDE LE DOIGT

       2 likes

  15. maronier dit :

    @Judith
    j’apprécie ta claivoyance, pour ne pas dire je t’adore sans te connaître, en lisant tes commentaires, je constate que tu explique trop facilement les choses très compliquées, et ça c’est un talent.

       1 likes

  16. Vers l'avant dit :

    Cela m’aurait surpris si Kagame avait eu l’unanimité auprès de ces compatriotes. Mais à mon avis, l’importance n’est pas à ce niveau. On ne peu pas plaire à tous le monde. L’être humain n’aime pas se ressembler. Pour moi l’important est le travail que Kagame réalise chaque jour. Ce dont je suis persuadé est que Kagame aura sa reconnaissance par les générations futures.
    Lorsque le Rwanda sera une destination économique de première choix en Afrique et que l’éducation des jeunes aura réussi, vous qui critiquez, vous aurez alors plus de 60 – 70 ans, j’ai expliquerai alors que votre rancœur était due par le fait que vous aurez passé à côté de cette richesse matériel et intellectuel et n’ayez pas pu en profité. Je comprendrai la frustration que vous aurez de ne pas avoir eu les parents pour penser à vous et votre future. Car en effet, si nos alleux avaient pensez à nous, nous serions sur ce site pour bien d’autres raisons.
    En attendant, je dis bravo à Kagame, et j’encourage tous les jeunes à travailler dur afin de se démarquer du notre triste passé et de s’affirmer et s’imposer dans ce vaste monde.

       1 likes

    • Gikongoro dit :

      pourquoi monsieur  » Vers l’avant » n’en profiter pas pour remercier également Adolphe Hitler , après tout en 1930 quand l’Europe souffrait de la crise économique, Hitler a su redresser l’Allemagne, quand les pays comme la France connaissait plus de 30% des chômeurs parmi les actifs, en Allemagne c’était le pleine emploi. les soi disait résultats économiques de Kagame ne devaient en aucun cas nous faire oublier sa monstruosité, et sa cruauté envers ses semblables. c’est avec les types comme Paul Kagame que l’ Afrique reste clouer sous la pauvreté, la guerre, et les tragédies de tout genre. je me demande quelle future les nouvelles générations auront avec un Paul Kagame qui les massacres et les font périr à petit feu.

         0 likes

      • Jeannot dit :

        @Vers l’avant ,

        Accepteriez-vous que quelqu’un d’autre vienne massacrer votre famille, violer vos filles et fils… pour développer sa maison et le quartier où vous habitez ? Accepter ses erreurs et demander pardon c’est déjà quelque chose de morale, mais déshonorer la mémoire de ses victimes est d’une lâcheté sans égale. Aucune vie d’un africain ne mérite d’être piétinée pour se construire les plus beaux de pays !

           1 likes

  17. Vers l'avant dit :

    @Gikongoro, Apparament, vous en savez de la politique de hitler, j’ai appris que les extremistes Interahamwe ont tenté d’appliquer les théories de celui-ci à savoir la solution finale. Et comme lui, ils ont échoué. Prétendre que Kagame est comme hitler c’est un peu facile, tous comme ce serait facile pour moi de prétendre que vous êtez un Interahamwe, un génocidaire, alors que je vous connais pas. Mais voila, je n’entrerai pas dans ce jeu ou cette fausse idée « la liberté d’expression » surtout lorsqu’elle ne construit pas.
    C’est trop simplicite de dire qu’un génocide a entrainé un autre et que le coupable et Paul Kagame. A mon avis vous avez besoin d’un coupable pour vous sentir soulager. Mais je ne crois pas que de cette manière, vous honnorez les votres qui ont subi la follie meurtrier de l’homme.

    Je vous suggère de chercher le coupable, chercher bien avant.. et vous verrez que quand vous trouverai le coupable, vous aurez encore des doutes…..

    Apparament, selon vous, hilter à commencer par redresser l’économi de son pays et a fini par faire le génocide des Juifs.
    Mais vous qui comparer Kagame à hitler, vous ditez que Kagame a commencé par faire un génocide pour finir par relancer l’économie à mon avis la logique n’est pas votre point fort.

       1 likes

    • Gikongoro dit :

      quoi que vous essayez de justifier , vous manquez sérieusement d’argument crédible, Kagame a une grande part des responsabilité dans le drame que la région des grand lac est en tain de connaitre, je me souvient en 1975 quand on accusait Habyarimana de violer les droits de l’homme il répondait « qu’ il commence à redresser l’agriculture, développer la campagne » , je vois le même jeu chez paul Kagame, quand il lui questionne sur la violation des droits de l’homme, il s’énerve et répond qu’ il a fait quelque chose en 1994 quand la communauté internationale restait immobile, pour Kagame le soi disait secours qu’ il a porté aux tusti, lui donne le droit de massacrer les gens. aucun Etat ne peut se construire aux mépris des droits humains.

         0 likes

  18. Vers l'avant dit :

    @Jeannot. En effet, je n’accèpterez pas que des personnes qui ont commis un génocide des tustis au Rwanda, les mêmes qui ont causé le massacre des innocents femme, enfants, vieux, puissent prétendre ou justifier quoi que ce soit avant d’avoir demander pardon en vers Dieu et la famille des victimes ainisi qu’à leur famille qu’ils ont désonoré. le Rwanda actuel est construit sur les os de ses enfants qui ont péris dans le génocide !! mais où sont les coupables? ils continuent de tuer et violer les enfants, les femmes de nos voisins au Congo. vous me parlez de quoi? votre vie et votre voix sont nécessaires pour arrêter ces gens et protèger les plus faible. Sinon je ne sais pas ce que nos vies serviraient

       1 likes

    • Gikongoro dit :

      cher monsieur je suis désoler de vous dire que vous êtes en retard avec le temps, « le génocide tutsi » est une excuse que Kagame et ses sadiques serviteurs ont longtemps utilisé pour réduire la majorité hutu dans l’esclavage, cependant ça ne marche plus comme excuse , le moment est venu pour Kagame et sa bande de rendre des comptes.

         0 likes

  19. maronier dit :

    Tout change tout évolue sauf les imbéciles ne changent pas,les énemies de l’afrique ce sont d’abord les africains

       1 likes

  20. Jeannot dit :

    @malamud

    Il y a quelque chose qui ne va pas en vous. Vous traiter un frère africain de raciste alors que vous soutenez cet hommes cynique qui massacre en fonction de la simple différence ethnique. ça me paraît absurde !
    En outre, je vous prie de regarder le document « blanc sur noir » réalisé par ARTE Reportage qui fait des vagues en Europe pour vous édifier. Vous pouvez consulter le site Arte et lire les commentaires des européens dont certains sont plus que meurtris de constater que de telles choses existent bien chez eux. Beaucoup sont surpris que la société européenne soit la plus ignorante et méprisante. S’il y a des racistes, c’est chez les modèles de démocratie qu’il faut aller les chercher et non chez les africains; que je sache !

       0 likes

  21. epimaque dit :

    hahahah,je vois que monsieur gikongoro connait tres bien le mot Interahamwe .Dis moi Monsieur Gikongoro l president d’nterahamwe il s »appl cmmnt?il est hutu ou Tutsi?si tu ne sais pas tu px demanda la Famme de Hithrer Kagome elle sais bcp sur Robert Kajuga. le fondateur d’interahamwe il s’appl cmmnt?je sais que ,il a servir dans le gouvernemnt de Kagome.
    Autre chose dis moi , pour Kagame les Tutsi etais 20 pour cent de la population et ls Hutus 79 pour cent et ls Twas 1 pour cent. alors pendant le soi disant le Génocide il y a eu 20 pour cent des morts de tutsi et Hutu Modele fais moi Les calcul . il y a eu combien des morts parmi les Hutu modele on connais pas les chiffres des mort d hutus Modele .il reste cmbien de Tutsi ?,
    Merci et courage mon frere je vois que tu est trs interigent pour defandre ton chef Kagome;

       0 likes

Laissez un commentaire