FR | EN

Belgique-Grands Lacs : un parcours du réfugié au cinquantenaire

Publié : le 28 juin 2011 à 18:37 | Par | Catégorie: Actualité
Fuir ou mourir : thèmes de la journée Internationale de refugiés 2011

Fuir ou mourir : thèmes de la journée Internationale de refugiés 2011

Le lundi 20 juin 2011, a été célébrée dans le monde entier la 11ème journée mondiale des réfugiés.

A cette occasion, JAMBO ASBL en partenariat avec plusieurs associations organise un parcours du réfugié « visant à rendre hommage aux  réfugiés des Grands Lacs d’Afrique »le samedi 2 juillet 2011 de 13h à 17h30 au Parc du Cinquantenaire, à Bruxelles.

Sous le thème « Fuir ou mourir » faisant référence au seul choix souvent offert à ces réfugiés, le public aura l’occasion de participer à un parcours organisé sous la forme de différents jeux éducatifs.

Selon Natacha Abingeneye, l’une des organisatrices, « L’objectif de l’événement est de permettre au public présent de se faire une idée très concrète de la vie dans un camp de réfugiés ».

Avant d’ajouter que le public cible, « ce sont des jeunes originaires de la Région des Grands Lacs qui n’ont pas connu cette période importante de leur histoire ou n’en ont qu’un souvenir vague mais aussi un public occidental, qui ignore parfois totalement certaines de ces réalités vécues par des personnes qu’il fréquente quotidiennement. »

Pour aider le public à se faire une idée concrète de la réalité qu’ont vécue les réfugiés dans les camps, plusieurs réfugiés ayant vécu dans différents camps de réfugiés principalement au Congo seront la pour témoigner de leur histoire et partager les anecdotes et difficultés de la vie quotidienne.

La plupart des étapes que traverse un réfugié de son arrivée dans un camp à son départ seront mises en scène. De l’accueil des réfugiés aux soins de santé en passant par la séparation forcée avec les proches, le public aura l’occasion le temps d’un après-midi d’endosser le « costume » d’un réfugié.

Plusieurs associations partenaires s’occuperont d’une sensibilisation sur des thématiques plus précises de la condition de vie dans les camps de réfugiés.

C’est dans cette optique que le Réseau International des Femmes pour la Paix et la Démocratie expliquera la vie des femmes et les difficultés spécifiques qu’elles y rencontrent comme le manque d’intimité, les accouchements dans des conditions difficiles ou les risques accrus de viols.

L’ASBL Sisteme animera pour sa part la partie relative à l’éducation et expliquera au public présent comment l’éducation des plus jeunes est assurée dans de telles conditions.

Quant au Centre de Lutte Contre L’impunité et L’injustice  au Rwanda, son rôle sera d’informer sur les injustices auxquelles font face ces réfugiés.

La scène principale sera la mise en situation des conditions de vie des réfugiés rwandais dans les camps et les forêts du Congo à partir de l’année 1994.

Mais des stands d’information seront également présents, pour sensibiliser à la condition d’autres réfugiés de la région en d’autres lieux ou en d’autres temps.

C’est ainsi que le PDP Imanzi informera le public sur la problématique des vagues de réfugiés rwandais depuis 1959, ou qu’Exodus Vision, une association belgo américaine sensibilisera le public sur les conditions dans le camp de Dzaleka au Malawi qui regroupe notamment des réfugiés originaires du Burundi, du Rwanda et de la RDC.

La journée continuera à partir de  18h avec FORA vzw, au Zinnema, Rue Veeweyde 24, 1070 Bruxelles.

Afin de faire de cette journée de sensibilisation une réussite, plusieurs autres associations dont  Inyange asbl, CORWABEL, FORA VZW ;  AVICA ou encore Waka Waka ont joint leurs forces à celles de l’ASBL Jambo.

Ruhumuza Mbonyumutwa
Jambonews.net

 

 

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire