FR | EN

Manifestation de Rwandais à Bruxelles

Publié : le 18 août 2012 à 23:59 | Par | Catégorie: Actualité

Ce samedi 18 août de 14h à 16h, des Rwandais ont manifesté dans la capitale belge pour dire « stop à la chasse aux Rwandais dans les rues de Bruxelles », comme on pouvait le lire sur une de leurs pancartes.

Manifestation des Rwandais à Bruxelles source: igihe.com

Manifestation des Rwandais à Bruxelles source: igihe.com

« Carton rouge à la violence ethnique » ou encore « Jusqu’à quand l’impunité? Ils scandent des propos racistes et xénophobes et sont autorisés à manifester…C’est le monde à l’envers », tel était un des messages que les manifestants Rwandais voulaient véhiculer en organisant une manifestation statique à la Place de la Monnaie à Bruxelles.

Des Congolais, certains venus de l’étranger, ont voulu organiser une contre-manifestation mais ont été empêchés par les 200-300 policiers qui avaient été dépêchés pour assurer qu’aucun acte de violence n’ait lieu. Ces Congolais considéraient cette manifestation comme une « provocation visant à faire des Rwandais des victimes alors que le Rwanda est responsable de millions de morts au Congo”. La police a dû procéder à l’arrestation « préventive » et musclée d’une vingtaine de Congolais dont certains se seraient fait tabasser par les policiers, selon plusieurs sources congolaises.

Cette manifestation des Rwandais surgit après l’agression d’un jeune Rwandais, le 28 juillet 2012 dans le métro Bruxellois Arts-Loi, par des « combattants » congolais qui avaient ce même jour manifester devant l’ambassade du Rwanda en Belgique pour dénoncer le soutien de hauts responsables rwandais au M23, rébellion qui est actuellement responsable d’une nouvelle guerre à l’est de la RDC.

La veille de la manifestation, une plainte contre Paul Kagame pour les atrocités commises en RDC, avait été déposée à la Cour Pénale Internationale, par les deux partis d’oppositions rwandais, FDU et RNC, joints à des organisations de la société civile congolaise.

L’ASBL Jambo s’était prononcée contre la manifestation de ce samedi 18 août, la considérant comme une « manipulation cynique » visant à « faire oublier la lourde responsabilité du FPR dans les atrocités commises en RDC » et avait condamné « toutes les violences d’où qu’elles viennent. »

L’association avait diffusé une vidéo dans laquelle elle demandait notamment au peuple congolais de « discerner entre le régime responsable de cette nouvelle tragédie et la population rwandaise innocente, otage et victime de ce même régime. »

La manifestation des Rwandais s’est terminée par un « Kagame , Oyeeee ! » et un « Rwanda, Oyeeee ! ».

Laure Uwase (Twitter: @LaureUwase)


Jambonews.net

Vidéo de l’association Jambo asbl

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

5 Commentaires à “Manifestation de Rwandais à Bruxelles”

  1. Les universitaires Congolais et Rwandais dit :

    16 08 12 COMMUNIQUE CONJOINT : A l’attention des communautés rwandaise et congolaise de Belgique,
    Vue la situation désastreuse en République Démocratique du Congo, nous vous exhortons à l’apaisement et à la prise de conscience.
    A la communauté Congolaise,

    Nous dénonçons avec vous l’agression que subit la République Démocratique du Congo depuis des dizaines d’années par le président du Rwanda Paul Kagamé.

    Cependant nous vous invitons à ne pas faire l’amalgame entre d’un coté la communauté Rwandaise et de l’autre Paul Kagamé (et son administration).

    Cela étant, nous regrettons le contact violent qu’il y a eu entre des Congolais et un jeune Rwandais il y a quelques jours dans un métro de Bruxelles. Cet acte isolé nuit au combat noble que mènent les Congolais de la diaspora contre le régime Kagamé.

    Nous voulons préciser que tous les Rwandais ne soutiennent pas Paul Kagamé dans sa dérive totalitaire. Par ailleurs, il existe une opposition Rwandaise, démocratique et non génocidaire en Belgique.

    A la communauté Rwandaise et particulièrement à celle qui soutient Paul Kagamé,

    Nous vous prions de ne pas rester insensible face à l’injustice d’un système expansionniste et criminel, car qui ne dit mot consent dit on.

    Nous vous interpellons sur le fait de ne plus nier l’évidence face aux différents rapports et plaintes internationaux qui accablent l’administration au pouvoir à Kigali dans la guerre qui sévit à l’Est de la République Démocratique du Congo.

    Nous sommes pour une paix durable et sincère dans l’Afrique des grands lacs mais ce vœu ne sera pas possible avec Paul Kagamé.

    Chers amis Rwandais et Congolais,

    Ne Nous faisons pas la guerre et ne nous haïssons pas. Au contraire, joignons nos forces pour dénoncer les responsables des guerres et des morts à l’Est de la République Démocratique du Congo à savoir Paul Kagamé et son administration.

    Fait à Bruxelles, le 16 août 2012

    RUTAYISIRE BONIFACE

    Ancien Président du cercle des étudiants Rwandais de Belgique

    et leurs amis, ancien président du cercle des étudiants Africains de l’Université Libre de Bruxelles.

    Tel :+32 488250305, email :b2003n@yahoo.fr, http://www.rutayisireboniface.net

    PAUL VOUMBO

    Ancien président du cercle des étudiants Congolais de l’Université Libre de Bruxelles

    Président de l’Union des Etudiants Congolais de Belgique http://www.paulvoumbo.com

       3 likes

  2. druard dit :

    Si lesRwandais veulent manifester:qau’ils le face dans leur pays,et qu’ils nous foute la paix

       1 likes

    • CESAR dit :

      Vous avez parfaitement raison.
      Mais je voudrais vous faire remarquer que vous faites une confusion entre les Rwandais et les Rwandais pro-Kagame ou les envoyés de Kagame opérant en Belgique, organisateurs de la manifestation, le tout avec l’appui de la Belgique.
      Les manifestants sont certes des Rwandais mais ils sont exclusivement des Rwandais opérant dans votre pays au bénéfice du régime despotique de Kagame ( voir leurs leurs propos prononcés au cours de la manifestation).
      Le jeune rwandais a prétendument été victime d’une agression de la part de certains congolais et nullement de tous les Congolais. En droit, belge, comme au Rwanda ou ailleurs, l’agression physique contre une tierce personne constitue un délit. Le jeune rwandais n’est pas le premier rwandais à faire l’objet d’une agression en Belgique.Les juges belges ont pour mission de dire le droit et rien que le droit à l’égard des auteurs des délits.Ces envoyés de Kagame doivent comprendre que la Belgique est un Etat de droit et laissser les juges faire leur travail. Les Rwandais et les Congolais ne sont pas, n’ont jamais été et ne seront jamais des ennemis. Les manifestants entendent faire croire au public belge ignorant que ce jeune rwandais a été agressé au seul motif qu’il est TUTSI et nullement rwandais et partant prouver que les Batutsi Congolais prétendument représentés par les bandes armées qui sèment la terreur et la mort contre des millions de Congolais du Kivu avec le soutien notoire de Kagame ( à ne pas confondre avec le Rwanda) sont victimes des agissements des Congolais pour ce qu’ils sont et nullement pour ce qu’ils ont fait non seulement en RDC mais aussi à l’étranger. Ils reproduisent indirectement les imputations de la ministre Mushikiwabo selon lesquelles le M23 a pris les armes pour défendre les tutsi congolais, victimes du progom et d’autres méfaits commis par les Congolais et donc par le gouvernement Congolais. Si le génocide des tutsi est devenu un fonds de commerce pour Kagame et les siens mais dont la valeur a fondu depuis un certain temps déjà, sur la situation au Kivu, le monde entier connaît la vérité. Il s’ensuit que ce genre de manifestation est inopérante.
      Les Congolais doivent savoir que dans un régime despotique de Kagame, celui-ci est la loi et la justice. Il est donc les pouvoirs exécutif, judiciaire et législatif et corrélativement les juges, les députés, les ministres et autres corps de l’Etat sont à son service et nullement à celui des Rwandais. Dès lors, ils ne doivent pas confondre le Rwanda et Kagame. Par conséquent, les agissements contre les Congolais sont imputables exclusivement à Kagame. Toute action menée ou à mener par les Congolais doit être dirigée contre l’auteur ou les auteurs des méfaits et nullement contre les Rwandais. S’ils y arrivent, le premier pas sera franchi quant à la résolution du problème du Kivu.

         6 likes

  3. sifa dit :

    Analyse avant réaction?

       0 likes

  4. Rodman dit :

    A vous écoutez, vous jouez avec le feu! ça m’étonne d’attendre de tels propos venant de jeunes aussi instruits. Votre propagande de séparer les rwandais (ceux qui soutiennent Kagame et d’autres en opposition) montre bien votre jeu. Vous appelez les fameux combattants à ne pas confondre les rwandais, et vous sous-entendez que tant le rwandais soutient Kagamé, il faut le lyncher!!!!!! Imaginez vous s’il l’aurait fallu lyncher tous ce qui soutenaient les Habyarimana, les Kayibanda, et j’en passe. Votre modèle opérandi est très dangereux. Un président a les gens qui le soutiennent, et lorsqu’il ne fait pas ce qui ne plait pas à ceux qui le ne soutiennent pas, il devrait répondre à ses actes (cela dépend de rapport de forces), mais ce n’est pas tout un peuple qui doit le faire. Il est le seul responsable. IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE QUELQUE SOIT LA FORME DE SÉPARATISME, LES CONSÉQUENCES SONT CATASTROPHIQUES. Et j’espère que cela n’est pas préméditer, autrement cette fois-ci ça sera le KO.

       2 likes

Laissez un commentaire