FR | EN

M23 : Un nouveau rapport d’experts ONU maintient les accusations contre le Rwanda

Publié : le 15 octobre 2012 à 19:22 | Par | Catégorie: Actualité

Un rapport définitif établi par un groupe indépendant d’experts des Nations-Unies affirmant que le Rwanda continue de soutenir la rébellion M23 dans l’Est de la RDC a été présenté ce vendredi 12 octobre au comité des sanctions du conseil de sécurité de l’ONU. Malgré la confirmation de ces accusations par les ONG telles que le Human Rights Watch(HRW) et International Crisis Group(ICG), ainsi que la condamnation par la communauté internationale de son implication dans ce conflit, le Rwanda continue à nier les allégations contenues dans ce rapport en affirmant qu’il a été établi sur base de rumeurs et des ouïes-dire.

La rébellion M23

La rébellion M23

Ce rapport, qui est plus accablant que celui rendu public en juin 2012, indique que le Rwanda n’a pas cessé d’entrainer et recruter des troupes pour le M23, tout comme il n’a pas cessé de fournir des armes et de l’aide logistique. Comme il ressort de ce rapport, ce M23 serait composé d’environ 1250 soldats qui auraient déserté l’armée nationale congolaise et qui continuent de gagner du terrain.

Des accusations sans fondement, selon le Rwanda

Le Gouvernement rwandais dénonce et condamne ce rapport définitif le qualifiant de sans fondement et prétextant qu’il est basé sur des rumeurs; ceci en dépit de la confirmation des faits par des rapports similaires établis par Human Rights Watch et International Crisis Group. Le Gouvernement rwandais a chargé le cabinet d’avocats Akin Gump Strauss Hauer & Feld LLP, basé à New York, pour l’aider à contrer ces accusations et défendre les autorités rwandaises devant le comité des sanctions des Nations-Unies. Ce cabinet d’avocats sera donc chargé d’élaborer un document montrant que le groupe d’experts des Nations-Unies est biaisé et que ces experts n’ont pas accordé au gouvernement rwandais l’occasion de répondre à ces allégations avant de finaliser et transmettre ce rapport.

Un officiel du Gouvernement rwandais qui a pris connaissance de ce rapport définitif, a déclaré que le groupe d’experts ont procédé à une « kitchen-sink », stratégie consistant à coller des morceaux basés sur des rumeurs et des ouïes-dire tout en espérant que plus le volume des accusations non fondées sera grand, plus crédible sera le résultat de leur travail.

Dans leur contre rapport qui devait être transmis au comité des sanctions ce vendredi 12 octobre 2012, le gouvernement rwandais veut s’attaquer directement aux auteurs du rapport plus particulièrement, au coordinateur du groupe, Steve Hege, l’accusant d’injuste et surtout d’anti-Rwandais. Par conséquent le gouvernement veut démontrer que Steve Hege n’est pas habilité, ni qualifié pour continuer dans sa position actuelle.

Il ressort aussi du côté rwandais, que le groupe d’experts ne leur a pas accordé suffisamment de temps  pour examiner les résultats contenus dans ce rapport, avant de le transmettre au comité des sanctions et surtout, le Rwanda accuse ces experts de ne pas avoir incorporé dans ce rapport définitif les points de vue du Rwanda.

Le Rwanda a refusé de discuter du rapport

Un addendum publié récemment par les mêmes experts indique que le groupe a fourni des efforts afin de pouvoir discuter avec le gouvernement rwandais du contenu du rapport, mais sans succès notoire. Ils ajoutent que durant une visite officielle effectuée à la mi-mai à Kigali, le gouvernement rwandais n’a pas voulu les recevoir pour discuter de ces questions.

Toujours pas de solution pour combattre le M23

Lors d’une réunion tenue récemment à Kampala en Ouganda, par la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs, les chefs d’Etats ont accepté d’aller en avant en ce qui concerne le plan de déploiement  d’une force neutre de 4000 hommes sous l’égide des Nations-Unies et de l’Union africaine pour combattre les groupes rebelles dans l’Est de la RD Congo.

Au cours d’une réunion convoquée par l’ambassadeur de la France auprès de l’ONU  sur la RD Congo tenue le 10 octobre 2012, l’Ambassadrice des USA, Susan Rice a confirmé les déclarations faites par le sous-secrétaire d’Etat des USA pour les affaires africaines, Mr. Johnnie Carson, qui demandent au  gouvernement rwandais de condamner officiellement le M23. L’Ambassadrice Rice a aussi insisté qu’une solution régionale soit trouvée. Cependant après 3 réunions avec échec à Kampala et un mini-sommet à New York sous les auspices de Ban-Ki-Moon terminé en chaos, il est difficile de s’imaginer  comment une solution régionale pourrait être trouvée.

A Kinshasa, le sommet de la francophonie s’est clôturé  ce 14 octobre 2012 et il est prévu que tous les participants signent une résolution condamnant les exactions commises dans le Kivu la région Est de la RD Congo. Curieusement le Rwanda représenté par sa ministre des affaires étrangères Louise Mushikiwabo, selon TV5, n’a pas l’intention de signer cette résolution. Ces réserves observées du côté du Rwanda sont considérés par autres participants au sommet comme un aveu de culpabilité.

Plusieurs centaines de milliers de déplacés

Le M23 qui aurait été créé par le Gouvernement et les autorités militaires rwandais depuis avril 2012, a déjà causé plusieurs centaines de milliers de déplacés et est responsable d’innombrables morts et blessés dans le Nord-Est de la RD Congo riche en minerais.

Ces accusations contre le Rwanda de créer et soutenir le M23 ont fait qu’un groupe de certains pays occidentaux ont suspendu leurs aides envers le Rwanda d’environ 90 millions de dollars américains, depuis le mois de juin, lorsque le rapport provisoire des experts de l’ONU ainsi que celui de Human Rights Watch avaient été rendus publics.

Ce rapport définitif peut rendre difficile l’élection du Rwanda par l’Assemblée Générale comme membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations-Unies pour la période 2013-2014. Cette élection aura lieu ce jeudi 18 octobre 2012.

Jeph Mboneye

Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

15 Commentaires à “M23 : Un nouveau rapport d’experts ONU maintient les accusations contre le Rwanda”

  1. kanyamakote dit :

    yego, oya! et alors

       0 likes

  2. MUTABAZI dit :

    Le Conseil de sécurité de l’ONU devrait prendre ses responsabilités, en prenant des sanctions contre le RWANDA et les autorités citées dans le rapport, du moment où il est établi dans les faits et dans le droit, que le RWANDA a violé l’intégrité du territoire de la RDC, pour que le travail de cette institution reste crédible aux yeux de l’opinion. Dans le cas contraire, c’est la loi de la force qui va primer sur la force de la loi et l’on achemine vers une jungle, si jamais à l’avenir un autre pays se comportait comme le Rwanda , il y aurait de fait une jurisprudence en cette matière.

    Répondre

       0 likes

  3. Quuand se termineront vos mensonges? Vous finirez par decouvrir que vous avec depense unitilement votre energie.

       2 likes

  4. djuma sefu dit :

    Comment voulez vous que les autres condamnent cette agression si le Kabila lui même s’abstient de le faire?

       0 likes

  5. CESAR dit :

    Kagame dit haut et fort ce qu’il pense, que ça énerve ou n’énerve pas. Un homme est celui qui dit haut et fort ce qu’il pense et nullement celui qui observe le silence de tombeau et raconte les jérémiades après la séance, mais tout en respectant certaines régles eu égard à son rang. C’est ce qui a poussé l’ancien président américain G.Bush à dire, en réponse à une question d’un journaliste sur Kagame que c’est un homme qui se fait respecter. La question Bush était-il sincère?
    Sur l’afffaire du Kivu, que dit Kagame? Il dit que c’est une affaire purement congolaise et que ça ne regarde nullement le Rwanda et par conséquent c’est à Kabila de régler ce problème. Kagame a parfaitement raison puisque ni devant le conseil de sécurité de l’ONU ni au cours du sommet de la Francophonie, Kabila fils n’a publiquement pas dit que le Rwanda a agressé son pays.Il a parlé des agresseurs fantômes.
    Malheur à celui qui peut prétendre mieux connaître cette affaire que le président Kongolais. Si les auteurs de ces rapprorts prétendent détenir les preuves quant à l’implication du Rwanda dans la guerre au Kivu, ils faut qu’ils précisent comment et où ils les ont trouvées alors que le gouvernement de la RDC n’ a rien trouvé .S’il les avait trouvées, le président de ce pays aurait alors désigné publiquement le Rwanda comme agresseur de son pays. Si jusqu’à présent, il n’a rien dit sur la Rwanda et parle plutôt de M23 , c’est qu’il n’a rien contre le Rwanda. Le M23 n’est pas le Rwanda, même à supposer que le Rwanda apporte un coup de main à cette bande armée dite M23. De plus, si le Rwanda avait apporté un coup de main au M23, la RDC aurait alors saisi la CIJ de la Haye en s’appuyant sur l’Arrêt de celle-ci relatif à l’Affaire Nicaragua contre les USA. Ceux-ci ont été condamnés pour leur soutien matériel et militaire aux activistes nicaraguéens. Si la RDC ne l’a pas fait, ce qu’elle n’aucune élément pour étayer ses affirmations évoquées dans les salons et nullement devant l’ONU et encore moins au sommet de la Francophonie.
    Toutefois,ce qui est sur prenant, à la fin du sommet de la Francophonie, le gouvernement Rwandais a refusé de signer la déclaration finale portant sur la guerre au Kivu, alors cette guerre est purement interne à la RDC, selon les dires du Mushikiwabo.
    Le Rwanda est membre de l’anglophonie ou Commonwearh. Kagame a interdit au Rwandaq tout ce qui symbolise le français et la présence française au Rwanda. Que faisait Mushikiwabo au sommet de la Francophonie? Pourquoi la représentante de Kagame a refusé à s’associer à la déclaration finale pour une affaire qui ne regarde que la RDC et alors que celle-ci n’a jamais accusé le Rwanda ni devant l’ONU ni devant la CIJ ni devant ll’Union Africaine dont le statut institutif proscrit l’agression armée d’un Etat membre par un autre Etat membre de l’Union.Il ne s’agirait -il pas d’une maladresse de la part de Kagame ? Cette contradiction ne signifierait-il pas un avoeu flagrant de la participation du Rwanda dans la tragédie du Kivu même si le président congolais n’a pas formellement accusé le Rwanda pour agression armée contre son pays et ce, pour des raisons incompréhensibles?
    Si Kagame dit ce qu’il pense, toutefois, un président d’un Etat qu’il est ne peut s’autoriser à dire tout ce qui lui vient dans la tête sous peine de ridiculiser les Rwandais car il y a des régles de bienséances et des codes qu’ils doivent observer dans la son langage.Au vu des faits, les points forts de Kagame sont la divagation, les contradiction, les incohérences et autres extravagances comme ceux commises dans cette affaire. Pour être conséquent avec lui-même, il aurait dû condamner la guerre au Kivu.Mushikiwabo a, au nom de Kagame, dit que son pays ne peut s’associer à la déclaration sus-évoquée au motif que pour le Rwanda, la solution au problème du Kivu est la négociation entre le M23 et le gouvernement congolais. Kagame ne peut dire que ce problème ne le regarde pas et préconise en même temps la solution alors que, au surplus, la RDC ne lui a pas demandé son point de vu d’une part et alors que lui-même a refusé de négocier avec les FDLR qui ne demandent que cette négociation pour un retour ordonné et définitif dans leur propre pays. Il préconise un traitement à une maladie alors que lui même ne peut s’en prescrire pour la même maladie que celle que frappe la RDC. Par ses contradictions et autres jérémiades telles que ses critiques à l’endroit de la CPI dont il il s’est pourant réjoui quant à son travail lorsque celle-ci a arrêté Monsieur Callixte Mabrushimana pour des crimes purement imaginaires et des occidentaux qui le maintiennent au pourvoir, les hommes rationnels le prennent pour un rigolot. Kagame dit à la fois tout et son contraire comme en témoignent ses discours qui sont un mélange d’anglais, de swahili et de kinyarwanda, soit une soupe imbuvable et in fine, aucun rwandais ne comprend ce qu’il dit et ce qu’il fait.
    Illustrations:
    – Alors qu’il déclare publiquement aujourd’hui que Madame Ingabire est criminelle et ordonne sa police politique de la brutaliser et l’enfermer, dans les minutes qui suivent, il dit que le Rwanda est un Etat de droit qui respecte la présomption d’innocence( prévue au demeurant par sa constitution).
    – Alors qu’il dit que le français est la langue des idiots, quelques semaines plus tard, il invite Sarkozy, président français et va en France sur invitation du président français d’une part et envoie une délégation au sommet de la Francophonie dont la mission est de promouvoir la langue française d’autre part.
    – Alors qu’il dit que le français est la langue des idiots, plus tard, dans sa constitution , il le place en deuxième position après le kinyarwanda au titre de langue officielle.
    – Il se réjouit de l’arrestation de Mbarushimana par la CPI et la félicite pour le travail fait , plus tard il déclare qu la CPI un instrument politique crée par les occidentaux contre les africains ( parce qu’elle a actionné les criminels congolais dont Ntaganda, citoyen congolais et nullement rwandais).
    – Alors qu’il dit qu’il a le devoir impératif de veuiller au respect de la dignité de notre pays et qu’il ne peut en aucun cas accepter son mépris par qui que ce soit , il s’autoproclame président du Rwanda, met en prison les Rwandais qui réclament l’exercice de leurs droits fondamentaux prévus par la constitution rwandaise et lui demandent d’accepter la compétition politique.
    La première dignité d’un Homme est le droit de choisir librement les dirigeants de son pays, d’exercer librement ses droits fondamentaux dont la liberté d’expression, reconnus à tout Homme .
    Alors qu’il bafoue en flagrance la dignité des Rwandais, il prétend être le premier défenseur de son respect.
    Ses dires bondent des incohérences caractérisées et des galimatias amphigouriques. C’est regrettable pour notre pays.

       0 likes

    • kolomabele dit :

      Kabila ne peut nommer le Rwanda de Kagame comme pays agresseur du Congo. Tout simplement parce que le satrape rwandais est le potier et Kabila le pot. La main qui donne est toujours au-dessus celle qui reçoit,dit un proverbe africain. Sans Kagame,les Kabila Pater et Filius seraient ignorés des Congolais jusqu’à leur nom.

      Si Kabila ose soulever son petit doigt contre Kagame,il risque de connaître le même sort que son prédécesseur de père au trone présidentiel.Et au Congo,le job de Kabila ne manque pas de preneur.Les maître de la terre n’auront de la peine pour trouver un autre nègre de service.Ils sont légion.

      La guerre au Kivu,c’est une affaire des compagnons d’arme qui mangeaient dans une même gamelle quand ils étaient ensemble dans l’APR-FPR-AFDL-CNDP.Ce sont des personnes qui se connaissent très bien et qui se soutiennent.

         0 likes

  6. CESAR dit :

    « Le Gouvernement rwandais dénonce et condamne ce rapport définitif le qualifiant de sans fondement et prétextant qu’il est basé sur des rumeurs; ceci en dépit de la confirmation des faits par des rapports similaires établis par Human Rights Watch et International Crisis Group. Le Gouvernement rwandais a chargé le cabinet d’avocats Akin Gump Strauss Hauer & Feld LLP, basé à New York, pour l’aider à contrer ces accusations et défendre les autorités rwandaises devant le comité des sanctions des Nations-Unies. Ce cabinet d’avocats sera donc chargé d’élaborer un document montrant que le groupe d’experts des Nations-Unies est biaisé et que ces experts n’ont pas accordé au gouvernement rwandais l’occasion de répondre à ces allégations avant de finaliser et transmettre ce rapport ».
    Le Rwanda est devenu un Etat des mafias.
    1-Alors que Kagame rackette les Rwandais qui n’arrivent même pas à boucler du mois afin de payer ses soldats, combien des millions de dollars a-t-il payés à ce cabinet d’avocats? Il convient de rappeler que le comité de sanction de l’ONU n’est pas un tribunal , que les Nations se fondent non seulement sur les rapports des experts spécialement désignés par elle pour pour rechercher et trouver la vérité sur les faits commis dans le Kivu mais également sur les propres avoeux de Kagame.
    1- Le refus de Kagame de signer la déclaration finale du sommet de la Francophonie à Kinshasa dans laquelle il est demandé que tout doit être mis en oeuvre pour que les auteurs des crimes commis dans le Kivu en répondent . Le Rrwanda n’a pas été évoqué comme auteur des ces crimes. En se sentant visé, Kagame a reconnu sa responsabilité directe dans les crimes commis en RDC.
    2- Kagame gouverne le Rwanda grâce aux USA et Royaume Uni. Le bureau de la CIA pour l’Afrique de l’EST est ici au Rwanda.
    La CIA a une entenne opérationnelle à Gisenyi, à quelques kilomètre de Goma, capital du Nord Kivu. Des agents de la CIA et des services secrets britanniques grouillent ici au Rwanda. Des dizaines de Conseillers militaires anglais et américains opérent au sein de l’armée de Kagame. Ils sont au courant de tous les faits et gestes de Kagame et de son armée en l’occurrence
    Si les USA et le Royaume Unis ont pris des sanctions financières, mêmes s’elles sont modestes, contre le Rwanda pour son agression contre la RDC, c’est nécessairement sur la base des informations fournies par leurs agents qui sont partout dans ce pays jusque dans la maison de Kagame et nullement sur les rapports de l’ONU. Ceux-ci sont donc confirmatifs.
    3- Il chante sur le toit que l’Affaire du Kivu est purement interne à la RDC, que le fameux M23 est une affaire de la RDC et nullement du Rwanda. En quoi les sanctions contre les auteurs, personnes physiques nommément désignés et nullement fantômes, des crimes commis contre des milliers de Congolais intéressent-elles Kagame?
    Au lieu de persister dans ses dénégations et de dépenser des millions de dollars pour payer les défenseurs de l’indéfendable alors que les étudiants rwandais, enfants de conditions modestes sans bourses souffrent de malnutrition, il aurait été glorieux pour lui de déguerpir de la RDC et affecter ces millions à la nourriture correcte de nos étudiants. Il y va de son honneur et de sa dignité dont il chante sur la toit alors qu’il en est manifestement dépourvu. Il peut payer tous les avocats du monde ou implorer le Saint Esprit, personne ne peut le sortir de ses incohérences, extravagances et mauvaise foi caractérisées. Il déshonore les Rwandais.

       2 likes

  7. Muheza Docky dit :

    Je pense que le Rwanda doit être conséquent et n’est pas contunuer a nier des vérités qui sont visibles et avec des preuves a l’apuis. il faut qu’ils arrivent a vouloir chercher la paix avec les autres. c’est vrais le M23 c’est une creation/instument du Rwanda. la culture rwandaise de continuer a soutenir un mensonge c’est une attitude a decourrager; ce sont des hommes et femmes innocents qui continuent a perrir dans cette partie de la RDC, il faut que la communauté internationale prennent ses responsbilités.

       0 likes

  8. la congolaise dit :

    combien des rapports l’ONU va -t-elle publier. et à quoi ca servira si aucune mesure n’est prise par son conseil de sécurité. c’est de la poudre qu’elle nous met aux yeux pour qu’avec l’appui de sa MONUSCO, qui continuera à demeurer en RDC, elle et ses machins des membres permanents pillent les ressources de la RDC. elle soutient le Rwanda totalement et fait semblant

       1 likes

    • CESAR dit :

      Vous vous posez la question sur les suites données aux rapports de l’ONU et autres.
      La réponse: ils ne sont que de vulgaires papiers.
      En effet, pour les maîtres du monde, des millions de négres victimes du Kivu ne font pas partie de l’humanité. Par conséquent, ils ne méritent aucune comapassion et encore moins la justice. S’ils en faisaient partie, ces rapports auraient été déjà suivis d’effet.
      Pour le reste , des discours en tout genre sur la situation des Congolais du Kivu ne sont que du verbiage de la part des intéressés. C’est pour montrer qu’ils ont prétendument un sens d’Humanité et de compassion humaine.
      Quiconque ne peut agir à la place des Congolais pour assurer le sécurité de leur pays. Que fait Kabila, face aux millions de morts congolais et la situation infra-animales dans laquelle se trouvent des milliers de Congolais du Kivu? Rien. Les Congolais sont Dès lors, les Congolais sont mal placés pour donner une quelconque leçon de moral aux maîtres du monde qui restent apathiques au drame qui frappent durment des Congolais du Kivu considérés manifestement comme des bougres étrangers pa leur gouvernement.

         0 likes

  9. Patrice Ngongi dit :

    Je crois que les armes lourdes dont dispose le M23 ne traversent pas la frontière entre le Rwanda et le Congo dans des sacs à mains des femmes commerçantes ! Ils traversent dans des camions qui passent par la frontière de Goma puisqu’il n’y a pas d’autres routes. Que font les forces de la MONUSCO stationnées à Goma ? Et que font les militaires congolais stationnés à la frontière ? Et si ces armes passaient par l’aéroport de Goma, nous savons qu’il est contrôlé par la MONUSCO et ne se trouve pas dans la zone M23. Pourquoi soupçonner que le fournisseur soit le voisin qui n’a pas de route souterraine pour atteindre Rutshuru et Masisi au Congo? Ou alors il y a des forces magiques qui les parachutent pendant la nuit ! Mais les satellites de surveillance auront filmé le parachutage. C’est peut-être cela les preuves contenues dans le rapport. Et qui arme les autres groupes armés de la région ? Y aurait-il une usine d’armement cachée quelque part dans le pays ?
    Je n’ai que des questions sans réponse. Et cela mon inquiétude. Surtout que personne ne veut me fournir une réponse qui ne soit la projection : « de diable c’est l’autre ! ». Et quelle énergie perdue à identifier le coupable plutôt qu’à identifier le problème et à en trouver une solution durable. Nous sommes congolais, nous sommes frères et sœurs.

       0 likes

  10. s8positif dit :

    je ne comprend pas comment nous africains pouvons nous être aussi stupid de croire que tous ce que des soits disant expert de lONU ecrivent sont juste et fondé… pourquoi devrions nous croire ce que disent quelques blancs et pas ce que dit un président élus par des millions. Imaginez un instant un rapport des experts africains de UA écrit sur les dessous de la guerre en Syrie, en Libye, j’ose pas y penser :-)) SVP Africain respecter vous vous même des petits blancs raconte votre histoire pourquoi n’écrivez vous pas vous même votre histoire??? HRW cette ONG prouve jour après jour qu’il a une dent contre le président Kagame mais HRW a perdu sa vrais raison d’être. c’est une machine de blanc pour faire du fric et creer des emplois en occident pensez-vous que ces gens là vont aimer les africains plus les africains eux même? Mes pauvres petits africains qui on besoin HRW…..

       0 likes

    • kolomabele dit :

      @s8positif.

      Depuis 15 ans,il se déroule à l’Est de la RDC un drame inimaginable : massacres, assassinats ciblés, viols des femmes dont les mineures, désastre écologique…Avez-vous entendu parler d’un rapport produit par les Congolais eux-mêmes et les Africains sur ces crimes?il fallait que quelqu’un fasse ce travail.Ce sont les Blancs qui se sont engagés pour le faire.

      A l’Est de la RDC,ce sont les Africains qui commettent des crimes contre les autres Africains.A la demande des petits Blancs.A mes yeux,cela ne semble pas t’offusquer outre mesure.

         0 likes

  11. Palata dit :

    Source: http://reveil-fm.com/index.php/2012/01/04/2060-joseph-kabila-a-15-milliards-us-en-dix-ans-alors-que-la-fortune-du-marechal-mobutu-etait-estimait-a-5-milliards-apres-32-ans-de-dictature
    Joseph Kabila has $ 15 billion Us in ten years, while Mobutu’s fortune was estimated at 5 billion after 32 years of dictatorship!

    By Freddy Mulongo, Wednesday, January 4, 2012 at 20:25 :: radio :: # 2060 :: rss

    While in Paris, the Congolese President of the Senate Leon Kengo Lobitch is forced to drink soup in the hospital as having no teeth, after the attack on December 31, parting squab recipes, caviar, liver gras … Swiss media are more focused on Joseph Kabila, the rwandese tutsi imposter and usurper of congolese human rights. Not so long ago, the TSR in its editions has information about his Rwandan Tutsi mother he has always hidden, it is especially newspapers including German-speaking Switzerland Zurich that are more virulent. Joseph Kabila in his totalitarian dictatorship hijacked the republican institutions since he himself is hostage to multinationals to plunder natural mineral wealth and the Democratic Republic of Congo.

    Newspaper « Tages-Anzeiger and NZZOnline » do not go on the back of spoon. « We are facing a mafia where everyone stands at the goatee. Kabila has $ 15 billion in corporate érans offshore in the British Virgin Islands while Mobutu was the fortune of 5 billion after 32 years of dictatorial power » said Jean-Claude Kalala. The initiator of the march Kabila emerges in Zurich sees claims awarded the Collective of Congolese. Congolese submitted a petition with the confederation. In Europe each year, we publish the palmares of the richest men in the majority of cases they are either families or industrial. In Africa, it is often dictators in power, will understand something!

    The Congo’s riches are truncated! The article is based on the statements of British MP Eric Joyce. The member in his investigations complained that his country, Britain invest about $ 1 billion in the development fund for the Democratic Republic of Congo over the past four years, while corrupt politicians and corrupt deas and businessmen selling off the wealth of the Democratic Republic of Congo. Switzerland participates each year with 12.4 million francs in Congo. 59 gold, 47 offstore companies are headquartered in the British Virgin Islands in the Caribbean, are active in the Democratic Republic of Congo.

    Joseph Kabila a déjà 15 milliards $ Us en dix ans, alors que la fortune du Maréchal Mobutu était estimé à 5 milliards après 32 ans de dictature !
    Par Freddy Mulongo, mercredi 4 janvier 2012 à 20:25 :: radio :: #2060 :: rss
    Alors qu’à Paris, les Congolais se gaussent de Léon Lobitch Kengo qui est contraint au régime de soupe-potage à l’hôpital puisque n’ayant plus des dents, après son agression le 31 décembre, adieu recettes de pigeonneaux, caviar, foie gras… En Suisse Les médias ne sont plus tendre avec Joseph Kabila, l’imposteur-usurpateur des voix des Congolais. Il ya pas si longtemps, la TSR dans ses éditions d’information a parlé de sa mère tutsi rwandaise qu’il a toujours caché, c’est surtout les journaux de la Suisse alemanique notamment de Zurich qui sont les plus virulents. Joseph Kabila dans sa dictature totalitaire a pris en otage les institutions républicaines puisque lui-même est otage des multinationales qui pillent les richesses minérales et naturelles de la République démocratique du Congo. Les journaux « Tages-Anzeiger et NZZOnline » n’y vont pas sur le dos de cuillière. « Nous sommes face à une mafia où tout le monde se tient à la barbichette. Joseph Kabila a 15 milliards dans les sociétés érans offshore, dans les îles vierges britanniques alors que la fortune de Mobutu était de 5 milliards après 32 ans de pouvoir dictatorial » , déclare Jean-Claude Kalala . L’initiateur de la marche Kabila dégage à Zurich voit les revendications récompensées du Collectif des Congolais. Le mémo des Congolais est devenu une petition qui soumis à la confédération. En Europe chaque année, on publie le palmares des hommes les plus riches dans la majorité des cas ce sont soit des familles ou industriels. En Afrique, ce sont souvent des dictateurs au pouvoir , allez y comprendre quelque chose !
    Les richesses du Congo sont tronquées ! L’article s’appuie sur les déclarations du député britannique Eric Joyce. Le député dans ses investigations se plaint que son pays, la Grande Bretagne investisse environ 1 milliard, dans le fond de développement pour la République démocratique du Congo depuis quatre ans, alors que deas politiciens véreux et corrompus ainsi que des hommes d’affaires bradent les richesses de la République démocratique du Congo. La Suisse participe chaque année avec 12,4 millions de franc au Congo. Or 59 sociétés offstore dont 47 ont leur siège dans les îles vierges britanniques dans les Caraïbes, sont actives en République démocratique du Congo.

    English: The scandal-Kansuki Mutanda (40 km from Kolwezi) in Katanga. Gécamines sold in 2011, 20% of mining Mutanda and 25% of its shares in Kansuki buyers and Rowny Biko Invest. Glencore, whose headquarters in Baar, Switzerland, is the world’s largest supplier of mineral resources, it is associated with Israeli businessman Dan Gertler. Glencore has bought the shares at Mutanda-Kansuki 137 million instead of 1.057 billion, that is to say 8 times less the actual selling price, a loss to the Democratic Republic of Congo 920,000 Us $ .000 DRC is 187th countries incide human development according to the UNDP.
    Dan Gertler is in Congo since the 90s. In 2000, he acquired the monopoly purchasing diamonds 20 million license only while it is estimated at $ 600 million Us Dan Gertler is now one of the richest Israelis in the world since 2010, it is on the stock exchange! Sided contracts are made to sell off the wealth of Congo. In consideration of the accounts are opened for Joseph Kabila in the British Virgin Islands in the Caribbean. Joseph Kabila has a fortune estimated at 15 billion today!

    French: Le scandale de Mutanda-Kansuki (40 Km de Kolwezi) dans le Katanga. La Gécamines a vendu en 2011, 20% de mines de Mutanda et 25 % de ses parts dans Kansuki aux acheteurs Rowny et Biko Invest. Glencore dont les siège est à Baar en Suisse, est le plus grand fournisseur mondial des ressources minières, il est associé à l’homme d’affaires Israélien Dan Gertler. Glencore n’a racheté les actions de Mutanda-Kansuki qu’à 137 millions au lieu de 1,057 milliards, c’est-à-dire 8 fois moins le prix réel de vente, un manque à gagner pour la République démocratique du Congo de 920.000.000 $ Us. La RDC est 187é pays de l’incide du développement humain d’après le PNUD.
    Dan Gertler est au Congo depuis les années 90. En 2000, il a acquis le monopole d’achat des diamants à 20 millions seulement la licence alors que celle-ci est estimée à 600 millions de $ Us. Dan Gertler est aujourd’hui l’un des plus riches Israéliens dans le monde, depuis 2010, il est côté en bourse ! Les contrats léonins sont faits pour brader les richesses du Congo. En contrepartie des comptes sont ouverts pour Joseph Kabila dans les îles vierges britanniques dans les Caraïbes. Joseph Kabila a une fortune évaluée à 15 milliards aujourd’hui !

       0 likes

  12. Jacques dit :

    tous les comentateurs sont ignorant des causes de la querre à l’Est de la RDC. qu’ils se demandent la querre de 1996 qui constitue la querre de la revolution de Banyamulenge pour leur revendication de la Nationalité Cngolaise, après le mesantante avec L D Kabila,ils ont crée RCD pour les même revendications, puis le CNDP toujour avec les même revendications et aujour’huit M23 avec toujour les même revendications que sera l’après aujour’huit. L’avenir nous donnera raison que c’est la querre Identitaire des Rwandais pour le congo. nous savons que au Rwanda est comparable à une vie d’enfer. avec une haine tribale. est une discrimination fondée de toute pièce par le soit disant génocide des TUTSI, qui est une machine de legitimisation de leur hégemomie sur les autre comunauté de la region. il aura une vraie génocides et ces bougre manguerrons quoi dire, ni quoi présenté à la cominauté Internationale qui serrais leurs allié.
    les puissance se fonde est se dissoute. c’est une etappe de la vie. on s’organise pour ça et on va mangé la chair de Kagame et ses alliés
    ce ça la verité

       0 likes

Laissez un commentaire