FR | EN

Mpore Mémoire et Justice commémore pour la 4ème année toutes les victimes de la tragédie des Grands Lacs

Publié : le 25 avril 2013 à 16:49 | Par | Catégorie: Actualité

Ce samedi 27 avril 2013, Mpore Mémoire et Justice, organise la 4ème édition de la Commémoration de tous les disparus des conflits armés qui ont ravagé les pays d’Afrique des Grands Lacs. Cette édition 2013 aura pour thème : le pardon, ses préalables, sa nécessité et son rôle dans la reconstruction des victimes.

Mpore Mémoire et Justice, une initiative de Jambo ASBL, a pour objectif d’offrir un cadre d’écoute, d’échange et de mémoire pour toutes les victimes des exterminations de civils qui ravagent la région des Grands Lacs depuis le 1er octobre 1990. Depuis cette date, des conflits armés ont éclaté aboutissant à des massacres de masses et même à des génocides. Depuis plus de 20 ans, on dénombre plus de 7 millions de morts dans la région. C’est dans cette logique que chaque année au mois d’avril et depuis maintenant 4 ans, Mpore organise une commémoration pour toutes ces victimes.

L’événement se déroulera en deux parties : la première se fera sous forme de conférence-débat sur la thématique du pardon, la seconde sera une veillée de recueillement en mémoire de tous les disparus, connus, inconnus, reconnus et/ou oubliés.

Rassembler toutes les victimes

En ce mois d’avril qui est un moment douloureux spécialement pour les Rwandais, recueillement et commémoration laissent trop souvent leur place aux polémiques et autres provocations en tout genre. La douleur des rescapés et la mémoire des disparus sont bien trop souvent remis au second rang. C’est aussi dans une volonté d’apaisement que Mpore a décidé de décaler sa commémoration. La souffrance des rescapés quand elle est politisée, divise et clive les sociétés congolaises, burundaises et surtout rwandaises. Par ailleurs, la non-reconnaissance de toutes les victimes risque de favoriser l’émergence de nouvelles atrocités. Dès lors, la commémoration de Mpore se veut être une plateforme rassemblant toutes les victimes sans distinction ethnique ou nationale. Aucune victime qu’elle soit reconnue, non-reconnue ou oubliée ne doit être omise.

Le rôle du pardon dans le processus de reconstruction de la victime

Cette année donc, le thème des exposés et des débats sera : le pardon, ses préalables, sa nécessité et son rôle dans la reconstruction des victimes. Placide Kayumba, président de Jambo ASBL justifie ce choix dans une logique évolutive par rapport aux thématiques passées. Il explique que lors de la 1ère édition en 2010, l’idée était de « reconnaître la victime, ensuite en 2011, l’écouter quant à son vécu du drame. Enfin en 2012, découvrir sa vie d’après drame. Maintenant il fallait explorer les pistes de reconstruction. ». Le pardon fait donc partie des pistes envisagées dans le processus de reconstruction de la victime.

En bref, il explique « qu’après avoir été reconnue, la victime est rassurée pour s’ouvrir aux autres, raconter son drame et la vie après celui-ci sans se sentir jugée ou obligée de prouver l’authenticité de son vécu. Cette vie d’après est faite de colère, frustration et envie de revanche qui emprisonnent la victime et l’empêche d’avancer et d’avoir une vie normale, un avenir paisible. » En plus de la reconstruction de la victime elle même, le pardon doit aussi permettre de recréer une société unie et pacifique.

Placide Kayumba poursuit en expliquant que « le pardon est pour nous [Jambo ASBL NDLR]  un passage qui permet à la victime d’avancer plus dans sa vie, tout en étant une étape obligée dans la restauration de relations paisibles entre les peuples concernés. » 

Les échanges commenceront à 17 h et se termineront à 18 h 15 ; la veillée commémorative quant à elle débutera à 18 h 30 et prendra fin à 20 h.

 

Norman Ishimwe
Jambonews.net

 

 

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

2 Commentaires à “Mpore Mémoire et Justice commémore pour la 4ème année toutes les victimes de la tragédie des Grands Lacs”

  1. eric mugabo dit :

    Bonne Idée. Courage et on est ensemble.

       0 likes

  2. marie kabwire dit :

    Ensemble avec toi frangin,malheureusement, il y’a certains( kagame et sa bande) qui ne l’entendent pas de cette oreille! tellement égoïstes qu’ils pensent que le monde leur appartient! mais voyons,ils ne sont que des passagers sur la terre comme tout humain et le Maître de l’histoire est bien vivant, c’est lui qui tranchera!

       0 likes

Laissez un commentaire