FR | EN

Washington sanctionne le Rwanda pour le recrutement d’enfants soldats

Publié : le 3 octobre 2013 à 21:35 | Par | Catégorie: Actualité

Ce mardi 1er octobre la Maison Blanche a annoncé le renoncement aux restrictions concernant l’assistance militaire pour trois Etats africains et arabes malgré leur recours aux enfants soldats. Elle maintient cependant l’embargo militaire pour le Rwanda et la République Centrafricaine en accord avec la loi de prévention de l’utilisation d’enfants soldats de 2008.

Enfants soldats - source: Croix-rouge

Enfants soldats - source: Croix-rouge

« Nous venons d’annoncer une loi sur la protection des enfants-soldats. Des pays, parmi lesquels le Rwanda, font l’objet de sanctions sous le régime de cette loi« , a indiqué selon le journal Le Monde, la nouvelle Secrétaire d’Etat adjointe pour l’Afrique, Linda Thomas-Greenfield.

Ces mesures de sanctions sont prises à l’encontre du Rwanda pour son implication dans le recrutement d’enfants soldats au sein du M23 (Mouvement du 23 mars), une rébellion qu’il est accusé ,notamment par l’Onu, de soutenir.

La loi de prévention de l’utilisation d’enfants soldats

En 2008 afin de lutter contre le phénomène des enfants soldats les Etas-Unis avaient promulgué une loi sur la prévention de l’utilisation d’enfants soldats visant à empêcher les Etats-Unis de procurer une aide militaire aux pays ayant « des forces gouvernementales ou des groupes armés soutenus par le gouvernement, y compris les groupes paramilitaires, les milices et les forces de défense civile, qui recrutent et utilisent des enfants soldats. »  Cette année le département d’état a sorti une liste de dix pays impliqués dans l’utilisation d’enfants soldats : la Birmanie, la République Centrafricaine, le Tchad, la République Démocratique du Congo, le Rwanda, la Somalie, le Sud Soudan, le Soudan, la Syrie et le Yemen.

Néanmoins, une clause d’intérêt national et de sécurité a été intégrée dans la loi permettant au président de déroger à la loi s’il le juge nécessaire. C’est ainsi que le mardi 1er octobre une résolution, autorisée par le Président Barack Obama et adressée au Secrétaire d’État John Kerry, affirme qu’il est dans l’intérêt national des États-Unis de renoncer entièrement à l’application de la loi de prévention de l’utilisation d’enfants soldats en ce qui concerne le Tchad, le Sud Soudan et le Yémen.

En outre une renonciation partielle de l’application de la loi de 2008 a été accordée à la Somalie et à la République Démocratique du Congo permettant ainsi aux Etas-Unis de fournir un programme de formation et entrainement militaire international ainsi que du matériel de défense non létal. La résolution permettra également aux deux pays d’obtenir des licences pour la vente de matériaux de défense non létaux. En ce qui concerne la Somalie elle recevra aussi l’assistance américaine sous l’égide de l’opération de maintien de la paix pour le soutien logistique et la rémunération des troupes.

Pour les autres pays de la liste, dont le Rwanda, les sanctions restent d’application. Selon Jo Becker, Directrice des droits de défense et des droits des enfants à Human Rights Watch, c’est un moyen de pression qui peut être efficace. « L’année dernière, nous avons vu comment la loi pouvait vraiment fonctionner. L’administration Obama a annoncé qu’elle allait suspendre le financement et l’entrainement militaire étranger à un bataillon Congolais jusqu’à ce que le Congo signe un accord avec les Nations Unies pour mettre fin à l’utilisation d’enfants soldats », a-t-elle confié au blog ThinkProgress. La RDC avait alors signé l’accord cinq jours plus tard.

 

Irène Nyenyeli
Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

8 Commentaires à “Washington sanctionne le Rwanda pour le recrutement d’enfants soldats”

  1. MUHETO dit :

    …mais la caravane passe !!!

       4 likes

  2. Gatete dit :

    le cas du Rwanda est quand même plus inquiétant: Quand Notre tyran Paul Kagame n’envoie pas les enfants sur le champ de bataille pour y mourir, ils les somme lui même,

       3 likes

  3. Arcane dit :

    Que des paroles!! Le monde n’ignore pas tout ce qui est fait par Kagame,mais les paroles restent les paroles,et aucune action n’est entreprise. Ni par les Rwandais eux mêmes, peureux, ni par la communauté internationale. Alors moi je dirai, Kagame continue tant que tu peux car tu as le champ libre, seul Dieu te réserve ce que tu mérites. Qui vivra verra.

       4 likes

  4. Derille dit :

    Pourquoi les USA ont-ils soutenu Paul Kagame et le FPR dès 1990 ??? Pour les sanctionner maintenant ?

       0 likes

    • fanche dit :

      c’ est bizarre je t’ai répondu hier a moins que le FPR filtre Jambo news, après la chute du mur de Berlin, les USA ont revu leurs intérêts et la position de la France dans cette région devait les gêner alors avec les sbeefs ils ont armer équiper et autre le fpr en Ouganda pour finalement chasser l’influence francophone, le vrai combat il a toujours été la anglo-saxons vs francophonie jusqu’ a la fin de Mobutu, et voila que la chine arrive avec un approche différent quoique ils veulent faire du fric aussi mais ça change du conventionnel français,americain ou autre allié,résultat ya plein de ressources a piller au nord e sud kivu et personne ne veut lacher l’affaire

         1 likes

  5. fanche dit :

    pour avoir du pouvoir dans la région et virer l’influence des français pour installer le pouvoir anglophone voila, la guerre elle a toujours été la ,l’influence anglo saxonne contre la française. Cependant c’était ya 20 ans depuis la Chine a changé la donne et pendant ce temps le peuple trinque et grave . resultat tu as une nation confuse qui ne s’est plus si elle est francophone:anglophone
    rwandaise ou autre et t’ as un débile qui tue pour le plaisir du pouvoir alors qu’il devrait etre six pieds sous terre.

       1 likes

  6. kolomabele dit :

    Pauvres gamins! L’enfance a été volée. Ces enfants inspirent pitié. Sauf les perveres, Kagame et sa clique.

       1 likes

Laissez un commentaire