FR | EN

« Burya si Buno » : une pièce de théâtre engagée 

Publié : le 10 août 2016 à 14:37 | Par | Catégorie: A la une, Actualité

Une année après sa première représentation dans le prestigieux Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, l’auteur et metteur en scène Victor Jyambere nous présente sa seconde pièce de théâtre intitulée « Burya si Buno ». À vos agendas car la pièce est programmée pour le samedi 3 septembre 2016 !

13433243_1745983615683941_4321789839914092949_oVictor Jyambere est un jeune artiste bruxellois d’origine rwandaise dont la renommée ne cesse de croitre dans le milieu du théâtre africain et au-delà, notamment pour son choix particulier de présenter des pièces de théâtre exclusivement en Kinyarwanda. Toujours dans la continuité de sa volonté de promouvoir la culture rwandaise, de partager et transmettre aux plus jeunes son amour pour l’art mais aussi l’amour de la langue nationale du Rwanda, il revient avec une seconde pièce nommée « Burya si Buno ». Un choix de titre tout aussi subtile que le précédent pouvant se traduire par « les choses ont changés » ou encore « ce qui fut n’est plus ». Cette dernière pièce abordera une thématique sociétale en dénonçant les violences et difficultés subies par les femmes, avec une grille de lecture propre à la culture rwandaise. Le choix du sujet est donc sérieux, mais certainement moins clivant que son premier écrit sans pour autant déroger aux valeurs que l’auteur défend.

Après le franc succès de « Urwango Ngukunda » en 2015, Victor Jyambere et la troupe Urugero reviennent sur le devant de la scène, enrichis par leur première expérience professionnelle en tant que troupe et agrandis par de nouveaux membres. Pour le jeune auteur, la pression est d’autant plus grande que cette seconde pièce est très attendue. La comparaison des deux sera inévitable !

Nana, actrice principale et passionnée par l’art, voit son implication dans le théâtre rwandais comme un challenge. En effet, bien qu’étant déjà actrice, le défi pour elle est double. Il y a d’une part l’apprentissage de la langue rwandaise (la maitrise des intonations, du débit,…) et d’autre part, l’apprentissage du texte en tant que tel, le tout conduisant immanquablement à une meilleure connaissance de sa culture d’origine. Finalement, il s’agit pour elle d’une combinaison gagnante puisque la pédagogie rejoint la passion.

11141122_10153196754089177_7344955507140801605_nToujours dans la lignée de stimuler nos plus vives émotions, cette pièce est pleine de nouveautés, de rebondissements et donne matière à réfléchir en termes de leçons de vie. Tel un poète des temps modernes, l’auteur nous fait entrevoir les différentes facettes de la personnalité humaine au travers des scènes de la vie quotidienne africaine.

Diane Ir.

www.jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Laissez un commentaire