Jambonews FR - Restons informés

Rwanda: prison à vie pour Bazaramba – preuves obtenues sous torture?

Rwanda: prison à vie pour Bazaramba – preuves obtenues sous torture?

 Le 22 octobre, les juges de la cour suprême finlandaise ont confirmé la condamnation à perpétuité par la Cour d’appel d’Helsinki contre François Bazaramba.  Ville Hoikkala, l’avocat de Bazaramba ea informé qu’il évalue la possibilité de porter l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) et le Comité de l’ONU contre la torture.

Pasteur François Bazaramba

Pasteur François Bazaramba


François Bazaramba, a été reconnu coupable d’actes de génocide, comprenant  le meurtre et l’ordre d’assassiner de nombreux Tutsi dans la province de Cyahinda  «Pendant le génocide de 1994, Bazaramba a répandu une propagande anti-Tutsi et encouragé les Hutu à commettre des meurtres  en suscitant la colère et le mépris envers les Tutsis», indique le jugement.
Contrairement aux cas de Ahorugeze contre la  Suède (CEDH) et celui de Mugesera contre le Canada , où les requêtes étaient fondées sur la torture contre l’accusé, le cas de Bazaramba soulève une autre question.
En effet, Hoikkala a indiqué à Jambonews que « les témoins de la défense qui ont donné des preuves très détaillées n’ont pas été pris au sérieux et les preuves présentées contre son client ont été obtenu sous la torture »
Bazaramba a été arrêté par la police finlandaise en avril 2007, soupçonné d’avoir pris part au génocide rwandais. Il a été poursuivi en Finlande puisque le Tribunal Pénal International pour le Rwanda (TPIR) n’acceptait plus de nouveaux cas.
Pour avoir coûté jusqu’à  1,8 millions de dollars, son cas est considéré comme étant le plus cher de l’histoire des affaires pénales finlandaise.
Uwamahoro Josiane
Article original publié sur la version anglais de Jambonews.
Traduit de l’anglais par Honorine Sebatware
Jambonews.net

Commentaires

commentaires


© 2019 Jambonews