FR | EN

Les Pays-Bas ne cachent pas leurs inquiétudes face au climat politique au Rwanda

Publié : le 18 février 2011 à 13:34 | Par | Catégorie: Actualité
Ben Knapen et Paul Kagame

Ben Knapen et Paul Kagame

Dans sa visite de deux jours entamée avant-hier au Rwanda, le ministre néerlandais de la Coopération internationale et des Affaires européennes, Ben Knapen, n’a pas caché ses vives préoccupations face à la situation politique au Rwanda qui ne cesse de se dégrader. Les craintes du chef de la diplomatie néerlandaise sont essentiellement dues aux restrictions imposées à l’opposition et aux medias. Le cas de Victoire Ingabire, l’opposante incarcérée depuis des mois a été amplement discuté.

Par Jean Mitari
JamboNews.net

Voici la source originale publiée sur RNW

Le cas Ingabire évoqué par Knapen en visite au Rwanda

Les Pays-Bas continuent leur coopération avec le Rwanda dans le domaine de la justice et poursuivent leur projet de traité d’extradition avec le Rwanda. Le cas Victoire Ingabire a été évoqué lors de la rencontre entre Ben Knapen et les membres du parti de madame Ingabire. Le ministre néerlandais de la Coopération internationale a accordé un entretien téléphonique avec notre correspondant Koert Lindijer pour Radio Nederland.

Ingabire Victoire, la présidente des FDU

Ingabire Victoire, la présidente des FDU

Par Koert Lindijer, Kigali

« J’ai parlé avec le président Paul Kagame, le ministre de la justice Tharcisse Karugarama ainsi qu’avec trois membres du FDU, le parti de Victoire Ingabire au sujet de sa détention », a déclaré Ben Knapen. « L’opposition m’a confirmé le fait qu’elle était traitée correctement. Elle reçoit ses repas de l’extérieur et a recours à des avocats de renom. J’ai insisté pour qu’elle puisse avoir un procès équitable. Ce procès est une sorte de test pour voir si les tribunaux au Rwanda fonctionnent de manière indépendante ». Victoire Ingabire, qui a vécu 16 ans aux Pays-Bas mais qui n’a pas la nationalité néerlandaise, a été arrêtée l’année dernière au Rwanda pour motif de collaboration prétendue avec des organisations terroristes.

A la demande de confrères rwandais, le service de renseignements néerlandais a procédé à une perquisition au domicile de son époux, resté aux Pays-Bas. « J’ai exprimé ma critique sur le déroulement de cette affaire, sa culpabilité ou son innocence doit être établie par un juge rwandais. »

Saidath Mukakibibi et Agnès Uwimana Nkusi

Saidath Mukakibibi et Agnès Uwimana Nkusi

Knapen a exprimé ses préoccupations au sujet de deux journalistes rwandais qui ont été condamnés à sept et dix-sept ans de prison. « Nous nous posons des questions sur l’indépendance des tribunaux ». Ces préoccupations sont manifestement partagées par le ministre rwandais de la Justice.

Dans un entretien avec Ben Knapen, Tharcisse Karugarama a exprimé son désaccord avec la sentence prononcée contre les journalistes. De l’avis de Knapen, ces problèmes ne sont pas assez importants pour justifier l’arrêt du projet de signature de traités d’extradition néerlando-rwandais :

« Il ne s’est rien passé ces derniers temps pour remettre en question ce projet. La mise au point de ce traité est en bonne voie ». Selon les ministères néerlandais et rwandais de la Justice, on compte aux Pays-Bas vraisemblablement des dizaines de suspects de responsables du génocide de 1994 que le Rwanda veut juger.

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

9 Commentaires à “Les Pays-Bas ne cachent pas leurs inquiétudes face au climat politique au Rwanda”

  1. Sebahinzi dit :

    les hollandais critiquent le régime toute en continuant d’ alimenter son portefeuille , incompréhensible paradoxe. moi ce que je conseillerai à Knapen c’est de couper les robinets, moins le régime aura les moyens, moins il y aura d’oppression.

       4 likes

    • Jean dit :

      Je ne vois pas là où vous lisez les « inquiétudes » ds les propos de ce Ministre repportés par votre correspondant. Encore moins les raisons pour lesquelles son pays gélerait les aides alouées au Rw. comme le dit ce commentateur précédant…….
      – (…..) » » »ces problèmes ne sont pas assez importants pour justifier l’arrêt du projet de signature de traités d’extradition néerlando-rwandais (……)
      – (…..) « Il ne s’est rien passé ces derniers temps pour remettre en question ce projet. La mise au point de ce traité est en bonne voie ».

         0 likes

      • Sebahinzi dit :

        on dirais que vous connaissez pas le fonctionnement de la diplomatie, pourquoi alors évoquer ces problèmes pour dire après que ce n’est pas grave? Dans la diplomatie on essaie d’ être poli, dire que ces problèmes ne sont pas importants, veut dire beaucoup des choses. Croyez vous que les hollandais vont extrader les gens au Rwanda toute en se posant la question de l’ indépendance des institutions judiciaires rwandaises?

           1 likes

  2. Manasseh Haruna dit :

    Si notre ministre de la justice n’ est pas d’ accord avec la sentence prononcee envers les journalistes qu’ est ce qu’ il a fait en tant que le patron de la justice Rwandaise? Pourquoui ne s’ est il pas prononce avant? Diplomacie stupide! Il faut quand meme que nous les Rwandais changent nos sentiments de haines envers nos concitoyens. Nous avons la chances d’ etre admires par le monde entier pour notre courage et « resilience » et je suis sur et certain que si nous allons au dela de notre haine ethnique le Rwanda sera une puissance.
    Je n’ aime pas seulement parler mais je propose des solutions: punir ceux qui ont tue habyalimana ainsi que ceux qui ont tue nos concitoyens Tutsi et Hutu. C’ est tres simple le Gacaca de la vrai version peut etablir ceux qui sont morts a tous les villages. cacun au village connait qui a tue qui. Ceux a qui on ne connait pas ou ils ont ete tue on laisse tomber malgres ca meme les Juifs parlent aux Nazi et l’ antagonisme n’ est plus la.
    Vivent les Hutu, les Tutsi, les Twa et les Mixtes au Rwanda.

       1 likes

    • Sebahinzi dit :

      moi je dire vive les rwandais, les pacifistes , les démocrates, morts aux criminels qui ensanglantent le pays, morts au tyran Paul Kagame et ses fanatiques acolytes, morts à ceux qui sèment la haine entre les rwandais…

         0 likes

  3. Ndege dit :

    Les entretiens effectués (avec les autorités rwandaises et l’opposition rwandaise) par Monsieur Ben Knapen, Ministre Nerlandais à la Coopération Internationale sont des signes positives dans un proche avenir.

       0 likes

  4. senkuba dit :

    abantu mukeka ko ngo abazungu aribo bazabaha uburenganzira bwanyu muribeshya! la preuve dore abaholandi bahagarika imfashanyo bwacya bakajya gusura le génocidaire ubundi bakivugishako kwicwa , gufungwa , no guhohoterwa k’abanyapolitiki n’abanyamakuru ngo ntacyabaye gikomeye cyatuma le projet d’extradition iba compromis! nne mwe ubwo kumva igikwiye gukorwa ntabwo mucyumva? Il faut gazer le régime l’enfumer et le forcer à accepter la liberté du peuple niba itabyemeye abahagaze muri iyo régime bameneshwe ubundi abaturage babone amahoro! ntibizagerwaho hakozwe imyigaragambyo! Kagame ni umwicanyi w’umusirikare ururimi yumva ni imbunda n’amasasu! il ne faut pas gutinya kumucanaho il faut faire ça sinon rien ne sera fait!!

       0 likes

  5. Girubutwari dit :

    Les déclarations de ce ministre nerlandais sont très ambigües. Aliko ngo « abwirwa benshi akumva bene yo ».
    Ceux qui croyaient que la visite de ce monsieur au Rwanda pouvait contribuer à faire avancer la justice au Rwanda nimusubize amerwe mu isaho. Le message qu’il faut retenir de tout ceci c’est que les rwandais ne doivent pas attendre leur salut de la part y’abazungu. Notre salut sortira de nos propres mains, de nos propres efforts. Levons-nous tous ensemble d’un même élan pour prendre notre destin en nos mains kuko mubibona neza ko ak’imuhana kazaza imvura ihise. C’est possible puisque les Tunisiens et les Égyptiens l’ont compris et nous l’ont prouvé.

       1 likes

  6. Umwana w'umwami dit :

    Tout est possible nous devons vaincre le peur comme notre presidente l’adit
    et meme ceci a ete confirmee par les egyptiens et les tunisiens .
    Kagome peut tuees quelques millions de Rwandais mais il ne peut pas tues tous les Rwandais

       0 likes

Laissez un commentaire