FR | EN

Commémoration de toutes les victimes du génocide rwandais

Publié : le 7 avril 2011 à 18:33 | Par | Catégorie: Actualité
Mémorial du génocide rwandais à Bruxelles, Belgique

Mémorial du génocide rwandais à Bruxelles, Belgique

Une centaine de rwandais et quelques étrangers se sont réunis ce mercredi 06 avril 2011 à Bruxelles, afin de « commémorer toutes les victimes du génocide rwandais », à quelques pas de la stèle dédiée à la mémoire de ces dernières.

Ces commémorants répondaient à l’appel conjoint du Centre de lutte contre l’impunité et l’injustice au Rwanda coordonné par Joseph Matata ainsi qu’à celui de la société civile rwandaise représentée par Albert Rukerantare.

Par un arrêté de police adopté le 28 mars 2011, le Bourgmestre de la commune de Woluwe st-pierre , Willem Draps avait fait interdire, comme c’est le cas depuis plusieurs années, cette commémoration  en considérant que l’autorisation d’une telle commémoration par le passé avait provoqué des incidents ayant eu des « conséquences sur les relations entre la Belgique et le Rwanda et plus particulièrement entre la commune de Woluwé-Saint-Pierre et le district de Kamonyi secteur de Musambira ».

Estimant ne pas disposer d’« informations suffisamment précises pour apprécier correctement le profil de toute association privée qui demanderait de procéder à une commémoration devant la stèle », la commune s’est fixée pour règle de « n’accepter que les demandes qui émaneraient de pouvoirs de tutelle (ministère ou région bruxelloise) ou d’autorités officielles comme l’ambassade »Selon cet arrêté.

Selon un policier encadrant les manifestants, le bourgmestre avait toutefois « toléré » comme chaque année, une marche des commémmorants allant du Rond-point Montgomery jusqu’à quelques pas de la stèle protégée par un lourd dispositif policier.

Durant près de deux heures, des prières, des chants religieux  ainsi que deux discours ont accompagné ce moment du souvenir des victimes de l’horreur qui a endeuillé l’ensemble de la population rwandaise .

La commémoration du 6 avril à Bruxelles, Belgique

La commémoration du 6 avril à Bruxelles, Belgique

Dans son discours aux commémorants, Albert Rukerantare a exprimé son incompréhension face à la volonté systématique d’interdire les commémorations du 6 avril affirmant que personne n’en était exclu et qu’à aucun moment, il n’ont fait une action pour faire interdire une commémoration que ce soit le 7, le 8 ou à une autre date.

Il estime pour sa part, que la date du 6 avril aura marqué l’histoire du Rwanda du fait de l’assassinat sur son territoire de deux chefs d’états, assassinat qui fût l’élément déclencheur des horreurs qui ont suivi.

Il considère que c’est le jour on l’on connaitra  les auteurs de cet attentat, qu’on pourra mieux comprendre les raisons pour lesquelles tant des nôtres ont été assassinés et pourquoi on est devenu orphelins du jour au lendemain.

Joseph Matata quant à lui, a raconté dans son discours que le prédécesseur de l’actuel bourgmestre donnait l’autorisation et nous informe qu’en 2005 les commémorants avaient étés accueilli par le bourgmestre qui avait salué les quelques 300 personnes venues se souvenir des leurs.

Il estime que si la mobilisation baisse, c’est du à la peur depuis que ces manifestations ont commencé à être interdites. Il dit comprendre la peur de la communauté rwandaise, estimant qu’elle est légitime après 20 années d’une extermination qui continue encore aujourd’hui.

« Un régime qui divise les morts ne peut unir les vivants »

Faisant référence aux divisions, il raconte que les rwandais hutu et tutsi étaient mélangés et que personne ne pourra les diviser, malgré les efforts permanents du régime dans ce sens en estimant qu’ « un régime qui divise les morts ne peut unir les vivants ».

Il a également exhorté les rwandais à sortir de leurs maisons, à cesser de se cacher sous les lits car c’est selon lui cette peur qui facilitera leur extermination, c’est à cause de cette peur, estime t’il, qu’encore aujourd’hui il est interdit de pouvoir commémorer les 8 millions de morts tombés au Rwanda et au Congo comme les commémorants ont pu le constater.

Il se dit convaincu que si les gens n’avaient pas eu peur et étaient venus à 500 ou 1000, les policiers n’auraient eu d’autres choix que d’enlever les barrières et de laisser les commémorants aller déposer des gerbes de fleur sur la stèle.

Il a réitéré sa volonté de trouver une date commune de commémoration pour tous les rwandais, mais tant que cette date n’est pas trouvée, a-t-il ajouté, les commémorations du 6 avril continueront à être organisées.

Il a enfin appelé les rwandais à être les témoins de l’histoire, à être les témoins de cette hécatombe en mémoire de ceux qui ont été tragiquement assassinés.

Parmi les personnalités présentes, la présence de l’ancien numéro deux de la MINUAR, le colonel Lu Marchal a été fortement remarquée.

Ce dernier a ainsi déclaré à l’agence Belga « La vérité, c’est que tout le monde a été massacré » faisant référence à la tentative persistante des autorités de Kigali de faire oublier les victimes Hutu du génocide et de n’évoquer que les victimes Tutsi.

Par Ruhumuza Mbonyumutwa
JamboNews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

14 Commentaires à “Commémoration de toutes les victimes du génocide rwandais”

  1. Samuel dit :

    Ni igitangaza kubona ingoma ya KAGAME itemerera abanyarwanda kwibuka ababo bitabye imana 06/04/1994
    ariko se umututsi wiciwe rukimara gukubita (indege imaze guhanurwa) nawe yibuka abe 07/04/1944???.
    Ngira ngo twese impamvu turayizi kandi ukuri kuzamenyeana

       1 likes

  2. Judith dit :

     » Sortir de la maison et cesser de se cacher sous les lits, car c’est à cause de cette peur qui facilite l’extérmination « , a dit MATATA. Une belle , bonne et louable phrase. La vérité en est que  » Un peuple qui ne fait rien est absolument condamné à la servitude éternelle « . De là alors, le moteur du bateau pour la libération du peuple rwandais est déjà actionné et il attend tout simplement ceux qui hésitent encore pour rejoindre les autres avec une vive détermination ; et il semblerait que le bateau en question ne veut laisser derrière
    aucune victime du FPR . Donc la libération est totale pour toute personne victime .
    Plus de divisioinisme, ni haine ni mensonge, et la commémoration sera pour tous les victimes!!
    Toute la région du grand lac a perdu sa culture traditionelle, son esprit
    d’hospitalité et de confiance mutuelle, et elle demeure enflammeé à cause de l’enfer apporté par le FPR. L’Afrique a perdu ses chers enfants suite à l’esprit très égoiste du régime actuel et le monde a été trompé et faussément manipulé à cause des intérêts personnels , gourmands et égoistes du FPR et de ceux qui voulaient mettre la main sur les gisements miniers du Congo

    Le FPR a planifié et commis le génocide contre les tutsi et grâce à sa culture mensongère, ce dernier a réussi á manipuler le monde pour mettre ce génocide sur le dos des hutus.
    Le FPR a encore une fois mis en exécution un autre génocide au CONGO, et il veut traîner les pieds tout en cherchant vainement l’endosser encore aux hutus du Congo et du Rwanda.
    Déjà les Congolais ont réclamé un tribunal international pour juger l’envahisseur ,pour avoir tragiquement assassiné leur Président et massacré la population sur leur territoire; ceci n’est pas étonnant car, chaque fois que le FPR veut commettre un génocide, il commence d’abord par assassiner le Président de la République, tel est le cas au Rwanda, Congo, etc,,,,

    Par conséquent, le peuple Rwandais devrait également formuler une demande et prendre des dispositions pour que , tous ceux qui demeurent cachés derrière cette entreprise criminelle, ceux qui lui ont apporté un soutien propagandiste, soutient matériel et militaire pour agresser le Rwanda et le Congo, ( car même Charles Taylor de Libéria est en justice pour avoir épaulé les rebelles en Sierra Léone) , soient traqués et traduits en justice le plus rapidement possible ,quelles que soient leurs fonctions, ceci pour bien sûr pour préserver le respect de la justice et la démocratie et donner plus de confiance à la communauté internationale.

    Au cas contraire, le peuple Rwandais pourrait demander la mise en liberté de tous les hutus détenus à Arusha, car il est évident que ce tribunal est politiquement motivé et vise objectivement et uniquement les hutus pour des raisons qu’on ne connaît pas encore, alors que ceux qui ont terrorisé ,déclenché le génocide en massacrant plus de neuf millions (9.ooo.ooo) en sanglantant toute la région, restent assis au pouvoir et continuent jusqu’aujourd’hui à assassiner et arrêter arbitrairement les gens,et se servent toujours des tribunaux pour arrêter tel ou tel autre opposant tout en lui fabriquant directement des crimes.

       5 likes

  3. muhimakazi dit :

    Merci, à Jambonews,
    Au moins vous, vous osez nous informer sur l’évolution des choses. La RTBF et les autres devraient compréndre que après 17 ans, vue la quantité des publications différentes sur le même sujet, leur information qui n’évolue pas ‘n’est pas très intéressante à suivre.

       3 likes

  4. jp dit :

    Les negationiste, les racistes, les genocidaire, jusqu’à qd allez vs , torpiller votre propre avenir. Dans quel monde vivez vs en fin? Vs ne voiyez pas que les choses ont changé depuis votre epoque. Ns ns allons del’avant et rien ni personne ne nous arretera. On dirai que vs n’attandez que qlq chose de terrible se reproduise au pays de mille colline, eh ben non, plus jamais c’est desormais notre devise, ns batissons , ns inovons,ns travaillons, tands que vs , vs voulez detrouire, on vs le sera jamais faire. Vs perdez du temps cherchez qlq chose d’autre à faire car ns avons une vision de vivre ensemble c pas vs loin de là qui ns apprendra cmt faire

       1 likes

  5. Rodman dit :

    Je ne comprends pas pourquoi les gens qui évoquent la commémoration des victimes Hutus du rapport mapping ou des zones contrôlaient à l’époque par le FPR doivent toujours s’en prendre à la commémoration du génocide de Tutsis? Non, vous devez savoir que cela ne va jamais marcher et que vous devez affronter une dure réalité de savoir la cause de tuer les Tutsis, comment et pourquoi? Avant de demander la solidarité commémorative, il faut que vous chercher les gens parmi dans votre entourage qui ne craignaient pas d’être tuer entre Avril et juillet/1994 ( la seule fois que les autorités Rwandais ont mis le peuple face à face pour le peuple massacre le peuple au nom du peuple) afin qu’ils vous disent la vérité rien que la vérité, car, ils savent tout et si vous n’y arrivez pas, allez demander ceux qui ont été condamnés pour le crime de génocide des Tutsis, et ils vous diront au moins pour qu’ils l’ont fait! C’est le minimum à faire pour votre noble démarche. Et, arrêtez de continuer de prendre les propos de MATATA comme un évangile qui prétends être le témoin direct de ce qui s’est passé alors qu’il n’est même pas là.

       1 likes

    • Nta gahora gahanze dit :

      il y a aucun homme normalement constitué capable de dire de telle méchanceté! vous êtes le symbole du mal absolu!

         1 likes

  6. Victoire.I dit :

    Mwaratsembye; mwaratsinzwe; Macinya nayo irahabatsinda none ngo kagame. Icyaha ni kibi. dore abana naho nibo bafashe RELAIS ! mukomereze aho, nababwira iki!

       1 likes

    • Nta gahora gahanze dit :

      niko wa mu vigitware we ntabwo uva amaraso? iminsi y’umujura ni 40 mukomeze ibyo binyoma byanyu ariko ukuri ntiguhera kandi amaraso aratinda ariko ntahera! kandi IMANA SI UMUNTU!

         0 likes

      • Victoire.I dit :

        @ nta gahora gahenze; Mva amaraso, so what? ayo mwamennye arahagije ! nayanjye se urayashaka?

           1 likes

        • Nta gahora gahanze dit :

          Niteranya n’ Imana nshaka iki? ntunzi ariko uranshyiraho kwica? genda n’urwo wikoreye si ruto. Umutima wuka inabi!! puuuuuuuu

             0 likes

  7. Annoncy dit :

    You people don’t be confused. The Genocide in Rwanda was planned and names of Tutsis listed to be mascared, therefore the Genocide was planed to finish off the Tutsi and therefore some Hutu’s who died were victims of the situation. Noneho twebwe Abanyarwanda tugomba kumenya ukuri kuri Genocide kandi Tugahora Tubibuka cyane cyane muri ibi bihe aho twibuka Genocide y’Abatutsi ya 1994. et Donc toules mondes doit savior que nous les Rwandais qui sont ici on Rwanda on connaise bien le Genocide.

       1 likes

  8. mariya dit :

    Ariko nta soni mugira mwankora maraso mwe, Imana yarabavumye. Matata we mbabajwe ni umufasha wawe bamariye umuryango ukaba wirirwa umubyina ku mubyimba. Ubwo mubona hari icyo muzageraho? Se mwaje gukorera urwo rwibutso i Kigali mukabona ko hari ubitayeho? Abantu bazicwa na Macinya n’inzara yo mu ishyamba ngo ni génocide, muzi inzirakarengane mwasize mworetse?Mumaze imyaka 17 muri muri ibi bigambo, mutuka Kagame, muhimbahimba ibiraporo bidafite epfo na ruguru, ubu se mwageze ku ki? Mureke imbwa zimoke, twe twikomereze, dusonge mbere, muje mukazunguruka u Rwanda, mukareba aho rugeze, mwarasize murworetse, ntimwakomeze inbyo bigambo. Matata we urata igihe, mu minsi mike uraba ingoroji, ntanuwo ufite uzakomeze ibyo bigambo byawe.

       1 likes

    • Nta gahora gahanze dit :

      Imbwa imenye indi ubwo rero ngo uravuze! abo bantu mwishe witirira macinya n’inzara….
      LES AVANTAGES DU MENSONGE SONT D UN MOMENT, ET CEUX DE LA VERITE SONT ETERNELLES. MAIS LES SUITES DE LA VERITE, QUAND ELLE EN A, PASSENT VITE.
      ET CELLES DU MENSONGE NE FINISSENT QU AVEC LUI. Si vous pigez rien sorry!

         0 likes

  9. Ariko se niyo uwishe Habyarimana yaba ari umututsi, byari ngombwa gukora jenoside y’abatutsi cyane cyane ko nta bufatanyacyaha inzirakarengane z’impinja, abasore n’inkumi, abasaza n’abakecuru bari bafite?

    Ntabwo abatusti bose bashobora gufatira rimwe imbunda yarashe Habyarimana kandi mujya kubica nta perereza mwari mwakoze ngo mumenye koko ko ari umututsi wamurashe. Igitangaza ntimwemera ubutabera bukorerwa abajenosideri. Naba nabo bajya imbere y’ubutabera kuko abishwe muri 94 mwabishe muzi ko ari inzirakarengane.

    Reka twese twamagane abakoze ikibi nk’icya Gahini. Nibwo buryo bwonyine bwo kugumana ubumuntu bwacu. Niba hari ikintu kitigera gitanga umusaruro na rimwe ni urwango.

    Abavuga ko urupfu rwa Habyarimana arirwo rwateye jenoside bibagirwaga ko buri gihe abatutsi bicwaga iyo habaga igitero cy’Inyenzi, iyo hapfaga umuhutu nka ba Bucyana na ba Katumba n’abandi. Nyamara sinigeze mbona barriere zihiga abahutu iyo abacengezi bateraga nkuko byakorwaga mu gihugu cyose n’ingoma ruvumwa ya Habyarimana.

    Icyo nabwira abibuka le 6 ni uko bahisemo nabi kuko niba hari umuntu wasigiye umurage mubi ubwoko bwe c’est bien Juvenal Habyarimana.

    Nimuze twange ikibi, turwanye akarengane aho kava hose, nibwo tuzaba twigirira neza twe n’urubyaro rwacu.

    KA

       1 likes

Laissez un commentaire