FR | EN

Rwanda – Canada : La Cour Supérieure du Québec octroie un sursis à Leon Mugesera

Publié : le 13 janvier 2012 à 14:07 | Par | Catégorie: Actualité
Léon Mugesera

Léon Mugesera

Ce Jeudi 12 janvier, Léon Mugesera, actuellement hospitalisé et qui devait être extradé au Rwanda par le gouvernement Canadien a reçu un sursis à son extradition par la Cour supérieure du Québec.

Au lieu de son hospitalisation, se trouvaient  3 policiers qui avaient pour consigne de l’emmener directement vers le vol devant le transporter au Rwanda, sa patrie dirigée par ses ennemis politiques. C’est de sa chambre d’hopital qu’il a appris que la cour supérieure du Québec s’opposait à son extradition immédiate.

Le gouvernement Canadien dès qu’il a appris cette décision a fait une procédure de recours en urgence devant cette Cour car il n’avait pas l’intention de répondre positivement à la demande du Comité contre la Torture des Nations Unies qui demandait de reporter cette extradition afin que ce dernier puisse étudier le bien fondé de cette action. Le même gouvernement a été débouté devant cette cour qui a jugé qu’il n’y avait pas d’urgence à déporter Léon Mugesera vivant au Canada depuis près de 20 ans avec sa famille Canadienne. Le juge a exigé  que cette extradition soit reportée jusqu’au 20 janvier au minimum.

Le Canada met tous ses efforts à renvoyer Monsieur Léon Mugesera malgré les sonnettes d’alarme qui sont poussées par différentes ONGs, personnalités et partis politiques Rwandais.

L’attitude du Canada pose question : pourquoi un pays qui a adopté une loi sur la compétence universelle refuse t’il de juger Léon Mugesera sur son territoire en appliquant cette loi ?

Pourquoi un pays qui a signé les traités internationaux liés à l’ONU refuse t’il d’honorer ses engagements ?

La conférence de Durban 2011 a montré à quel point le Canada était prêt à renier ses engagements et à ignorer ses partenaires sur le protocole de Kyoto, est il de même dans le domaine des droits de l’homme ?

Christian Mutware
JamboNews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

9 Commentaires à “Rwanda – Canada : La Cour Supérieure du Québec octroie un sursis à Leon Mugesera”

  1. Muhinzi dit :

    Les hutus devraient savoir maintenant où se trouvent leurs ennemies ou les pays ennemies qui veulent leurs disparition. Le Canada est un exemple concret.

       1 likes

    • Laurent Munyan dit :

      Les leaders et intellectuels Hutus comme Mugesera qui ont amené les jeunes hutus «inerahemve», à massacrer sauvagement un million de leurs compatriotes, pour ensuite les abandonnér à leur sort en déguéripissant à l’étranger, ont démérité de l’Humanité. Le génocide des Tutsi à la machette, comme celui des Juifs dans les chambres à gaz, a commencé par le discours par les discours.

         1 likes

  2. Jambo News se dévoile chaque jour. Oser parler des ennemis politiques du Régime Rwandais en ce qui concerne Mugesera est d’une aberration coupable. Nous comprenons enfin que votre raison d’être est celui de soutenir les génocidaires à tout prix. Vos lecteurs devraient en tirer les conséquences qui s’imposent.

       4 likes

  3. Alexis dit :

    La raison pour laquelle le Canada refuse de le juger est assez simple : les preuves sont très insuffisantes, et Mugesera risque d’être acquitté, ce qui ferait paraître le Canada encore plus mal. Nous préférons alors le renvoyer chez Kagame, question de s’assurer que Mugesera sera jugé coupable par un cirque politique et pour préserver les liens avec le régime de Kigali que nous avons contribué à installer au pouvoir.

    @Muhinzi : personne ne veut la disparition des Hutus, qui travaillerait aux champs?

    Un Canadien honteux

       1 likes

    • Laurent Munyan dit :

      Le jugement de Mugiraneza a couté 5 millions de dollars. Maintenant que le gourvenement rwandais a établi les normes acceptables pour juger ces criminels, d’autres pays démocratiques comme la Suède ou les Pays-Bas vont aussi les chasser de leurs territoires. Il ne faut pas que les individus comme Mugesera jouissent de l’impunité terrés dans nos pays, à cause du coût prohibitif pour faire venir les témoins du Rwanda,

         1 likes

      • SENGOGA dit :

        Monsieur Alexis,
        je ne comprends pas pourquoi vous avez honte d’extrader un type comme Mugesera pour qu’il soit jugé devant un peuple qu’il a ouvertement appelé à être décimer sur les ondes nationales. Que vous n’aimiez pas Kagame, je le comprends, mais préférer voir Mugesera tranquille au canada est une forme de complicité. je vous demande juste une faveur, faites des recherches sur Mugesera, écoutez son discours en prenant en compte le contexte politique de l’époque. Honnêtement, sa condamnation ne va pas ressusciter tous ceux qui ont été mis « dans le fleuve Nyabarongo pour rejoindre leurs origines dans lift valley », mais au moins dans les geôles rwandaises, il réalisera enfin la teneur de son discours incendiaire.

        Sengoga

           2 likes

        • Alexis dit :

          C’est justement en toute connaissance de cause que je persiste et signe. Les propos, aussi barbares soient-ils, sont similaires aux propos tenus par d’autres barbares en temps de guerre. Réécoutez Bush, Harper, parlant des Irakiens ou des Afghans. Et dans ces cas, il s’agissait d’envahir un pays, pas de se défendre contre une invasion, celle du FPR, à propos de laquelle plusieurs choses restent à être éclaircies.

          – Qui a tué Fred Rwigema, leader charismatique, avant que Kagame ne prenne sa place?
          – Comment une armée de «rebelles» a-t-ell pu si rapidement vaincre une armée nationale?
          – Qui arme qui dans cette histoire?

          Je ne défends certainement pas les propos de Mugesera. Mais les dernières décennies rwandaises sont une honte pour l’Occident et le monde en général, et je suis simplement déçu de cette fâcheuse habitude de simplifier ces événements complexes en sacrifiant quelques boucs émissaires pour la plus grande gloire des vainqueurs.

          Le FPR du début des années 90 s’est battu, avec raison, contre un gouvernement corrompu, népotiste, rétrograde. Force est de constater que la situation a empiré, avec les fils des élites anglophones et urbaines qui dirigent le pays, par les fonds internationaux et la culpabilisation de leurs opposants, quand ils ne les mettent pas simplement en prison ou six pieds sous terre.

          Comprenez-vous mieux?

             0 likes

  4. Alexis dit :

    Vidéo sur les élections présidentielles rwandaises : http://www.youtube.com/watch?v=3zD9ZnwIKOs

       0 likes

Laissez un commentaire