FR | EN

RDC : Des preuves de l’Union européenne qui accablent les élections de novembre 2011

Publié : le 31 mars 2012 à 15:18 | Par | Catégorie: Actualité

Les élections de novembre 2011 en République démocratique du Congo n’ont  pas été crédibles. C’est ce qui ressort du rapport  final de  la mission d’observation électorale de l’Union européenne en RDC (MOE-UE). A en croire les conclusions accablantes de cette mission de l’UE, de nombreuses irrégularités furent constatées lors du processus électoral au Congo. Sur la sellette, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) est pointée du doigt. En outre, la Cour Constitutionnelle congolaise, elle aussi est remise en cause.    En clair, les observateurs  européens affirment que les scrutins présidentiels et législatifs qui ont porté Kabila et ses alliés au pouvoir ne peuvent être considérés sérieusement par la Communauté internationale.  

Il sied de noter que  ce rapport relève quelques dysfonctionnements  dans les  chiffres rendus lors des résultats par la CENI. Par exemple, un fait surprenant remarqué dans la province du Katanga, le fief du Raïs Congolais, Joseph Kabila, où il a obtenu 90 % des suffrages.  Dans la province Bandundu également les résultats de Kabila sont  passés  de 39,4% en 2006 à 73,4 % en 2011, souligne toute une page dudit rapport.  Rien que dans ces deux provinces Kabila a creusé un écart de 3, 6 millions de voix  face à son challenger Etienne Tshisekedi !!! Ce qui est très impressionnant et irréversible.  Par ailleurs, quant  à la Cour suprême de Justice (CSJ) congolaise, les observateurs de l’UE doutent fort  de sa crédibilité ainsi que la Cour constitutionnelle dont les cadres sont nommés par le Chef de l’Etat.

Pour rappel, les deuxièmes élections présidentielles congolaises se sont déroulées en novembre 2O11 après celles de 2006. Fort malheureusement, ces scrutins  furent entachés de fraudes. Malgré de nombreuses contestations, Joseph Kabila s’est succédé à lui-même. Et son  principal challenger, Etienne Tshisekedi , qui revendique la Victoire à l’élection Présidentielle s’est proclamé à son tour président de la République, élu démocratiquement, comme il se réclame.  Depuis lors, ce dernier est mis en résidence surveillée.

Mathy Mati   

Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

Un commentaire à “RDC : Des preuves de l’Union européenne qui accablent les élections de novembre 2011”

  1. Gaston Médard dit :

    Pourquoi avoir attendu si longtemps ???
    En effet, les vautours qui mandatent ces missions se servent de ces rapports comme monnaie d’échange plutôt comme un outil de chantage futur contre leur tricheur en poste: « Laissez-nous piller, sinon nous exhibons vos fraudes et cadavres ». Ce n’est donc pas du au hasard des faits que ce rapport, tout comme les autres torchons, arrive après que les mêmes puissances « civilisatrices » mandataires aient reconnu la réélection de leur laquai. Sachant véritablement que celui-ci ne servira plus à rien si ce n’est une occasion pour infléchir ses postures radicales et lui imposer une cohabitation forcée; comme pour raisonner le maître de la braderie à grande échelle. Pendant ce temps, les enfants congolais sont réduits en esclavage et grouillent à perpétuité dans le sous-sol pour des miettes. Ainsi va la vie dans cet enfer terrestre ! En attendant, les prédateurs campent autour de la dépouille de ce qui fut le plus beau de joyaux du monde.

    Comme quoi même pour tricher, il faut un minimum d’intelligence; les kabilistes n’en ont pas, hélas !

       1 likes

Laissez un commentaire